soeur activité petits pois
4 juin 2020 by Cel 2 Comments

Activités “de la terre à l’assiette” autour du petit pois

Une de mes motivations, quand j’ai commencé à proposer des activités en cuisine à mes enfants, puis quand j’ai commencé ce blog, c’était de montrer le lien de la terre et l’assiette 🌱 : savoir d’où vient ce que nous mangeons, comment cela a été cultivé/élevé/transformé/fabriqué, combien de temps cela prend … Je crois en effet profondément que connaître l’origine de notre alimentation, lui donne bien plus de valeurs et de goût, que l’immédiateté des plats préparés des supermarchés. Et puis, pour les enfants réticents aux légumes, l’apprentissage de l’origine des aliments associé à la découverte sensorielle est vraiment extrêmement puissant pour aider à dépasser cela ! Cela me permet également de faire le lien avec une partie de ma formation initiale, puisque je suis paysagiste. J’avais appris la botanique pendant mes études, et j’ai toujours un attrait très fort pour les plantes et leur histoire. 

Inspirée par les nombreuses propositions du blog Milestory, que je trouve très inspirant, j’ai profité du temps relativement plus calme du confinement, pour me recentrer sur ce que j’avais profondément envie de proposer aux enfants en cuisine, et justement au-delà ! Comme à mon habitude, je me suis centrée sur les fruits et légumes de saison, en choisissant le petit-pois. Autour de ce légume, j’ai proposé une série d’activités sur le sujet, étalées sur plusieurs semaines, pour aborder le petit pois de « la terre » à l’assiette : comment pousse-t-il ? Combien de temps cela prend-il ? Sous quelles formes le trouve-t-on ? Comment le cuisiner ? Je vous fais ici un résumé illustré … vous me suivez ? 

activité de la terre à l'assiette autour du petit pois

Étape 1 : Comment pousse le petit pois ?

La plante et le cycle de vie

Un peu de lecture : 

Nous avons commencé par observer la plante et comment elle poussait grâce à un peu de lecture. Nous avons lu la page consacrée au petit pois, dans le livre « Petites leçons de choses ». 

  • Comment sont ses feuilles ? Par paire. 
  • Comment elle s’accroche ? Avec des vrilles. 
  • Pourquoi ? Sa tige est creuse et peu résistante, elle ne tient pas toute seule, c’est pour àa qu’au jardin, on met des piquets, des branches ou un grillage pour que la plante s’accroche avec ses vrilles. 
  • Comment sont ses fleurs ? Elles ressemblent à un papillon. Elle est composée de 5 pétales, à l’intérieur 10 étamines (les papas) entourent le pistil (la maman). Le pollen des étamines doit se déposer sur le pistil pour qu’il se transforme en fruit, la gousse. 
  • Comment sont ses graines? Le fruit est une gousse, qui contient des graines, les petits pois. 

Observation comparée : 

Ensuite, nous avons comparé des graines de petits pois, dures, kaki et ridées, des petits pois congelés, vert vif et lisses (pas de frais sous la main malheureusement) et des pois cassés, dures, kaki et coupées en deux. Nous allons utiliser les graines, pour les semis. Les autres sont à manger, mais ne peuvent plus germer.

Reconstituer le cycle : 

J’avais fait une sélection de photos de la graine aux fruits. La grande miss les a découpées puis remis dans l’ordre chronologique, pour voir si elle avait bien compris la succession du cycle. Elle a voulu ensuite spontanément dessiner ces différentes étapes.

Faire soi-même des semis : 

Après avoir lu et vu à l’aide de photos les différentes étapes, l’idée était maintenant d’observer soi-même. Nous avons donc fait des semis dans trois conditions différentes :

  • au potager,
  • à l’intérieur dans une boite d’oeufs avec du terreau,
  • à l’intérieur dans un verre avec des gazes (à défaut de coton).
observer les semis
Observer les semis

Cela permet de comparer les temps de germination entre l’extérieur (où il fait plus froid) et l’intérieur (où il fait plus chaud), et de comprendre donc que les graines ont besoin de chaleur pour germer. Elles ont aussi besoin de soleil ! Grande miss a pu observer cela, car les semis à l’intérieur ont leurs tiges qui se sont beaucoup allongées en cherchant la lumière, contrairement à celles du jardin.

⭐ L’intérêt du verre est de pouvoir voir les racines grandir, cela permet vraiment de très bien suivre les premières phases de germination ! 

petit pois germé dans un verre
Observation du petit pois germé dans un verre

Un journal pour compter le temps : 

Nous avons ensuite fabriqué un petit cahier, pour pouvoir faire un journal et ainsi suivre le temps qu’allait mettre le plant de petit pois à pousser jusqu’au fruit. Régulièrement, la grande miss compte les jours depuis le semis, l’inscrit dans son cahier et fait un dessin de ce à quoi ressemble la plante. Elle a dû attendre 40 jours pour pouvoir coller une photo de fleur de petit pois, qu’elle voulait à tout prix mettre dans son journal : que c’est long pour un enfant de 5,5 ans !!!

dessiner dans un journal
Dessiner dans le journal l’avancée de la germination

Papa, Maman, je veux cuisiner !

... mais pas si facile de faire une place à votre enfant dans la cuisine ?

Pour des p’tits cuistots autonomes et heureux en cuisine, accédez à l’espace ressource Cel, à table ! pour télécharger gratuitement mes supports d'apprentissage adaptés aux enfants. 

Votre enfant apprendra :

  • Les bases à mettre en place avant de cuisiner
  • Des gestes techniques de cuisine
  • Des recettes illustrées pour cuisiner en autonomie
  • La cuisine, c'est aussi s'amuser !

Vous recevrez également motivation et inspiration culinaire dans votre boite mail, pour faire de la cuisine un plaisir quotidien avec votre enfant !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

Hidden Content

Étape 2 : goûtons !

Dégustation comparée autour du petit pois

De la plante au petit pois

Nous avons fait une activité centrée sur ce qu’on ramasse et qu’on mange : la gousse et le petit pois. À partir de la lecture du livre « fruits et légumes », nous avons introduit la séance : 

  • Comment est la gousse ? 
  • Qu’est-ce qu’il y à l’intérieur ? 
  • Les petits pois sont-ils mûrs ? Et non, ils sont cueillis avant maturité pour être tendres et sucrés.
  • Des pois à maturité, qu’est-ce que c’est ? Des pois cassés ! 
  • Et qu’est-ce que c’est que cette drôle de gousse plate ? Les graines sont minuscules. C’est un pois mange-tout, car on mange … tout, y compris la gousse !
lecture pour découvrir le petit pois
Lecture pour découvrir la gousse & le petit pois

Le petit pois sous toutes les formes

Nous avons donc fait une dégustation comparée du pois, sous de multiples formes :

  • cru, tout juste sorti de la gousse,
  • juste cuit, à partir de sa forme fraîche,
  • bien cuit, à partir de sa forme fraîche,
  • surgelé,
  • cuit, à partir de sa forme surgelé,
  • pois chiche cuit,
  • pois gourmand cuit,
  • pois mange-tout.
Dégustation comparée autour de petit pois
Dégustation comparée autour du petit pois

Goûter et décrire

Chaque forme a été goûtée et décrite, en essayant d’abord de qualifier sucré/salé/amer/acide, puis d’aller plus loin dans la description en faisant des comparaisons. Par exemple :

  • Les plus petits petits pois crus sont très sucrés, on dirait presque des bonbons ! Par contre, les gros sont un petit peu amer !
  • Les petits pois mangés surgelés ont un petit goût de … mandarine ! (c’est vrai, d’agrumes)
  • Les pois cassés, c’est bon, mais on dirait un peu de la farine. C’est farineux, tu te souviens, comme la pomme qu’on avait mangée (elle se souvenait de ce mot, appris lors de la séance de dégustation des pommes ici)
  • Oh, le pois mange tout (qu’est-ce que c’est rigolo ce nom !), il a le goût de haricot vert !

Savez-vous quel pois ont-elles préférés ??? Le surgelé 😂

Lire et qualifier

Comme ma grande miss en grande section est très demandeuse de lecture et d’écriture, j’avais préparé des étiquettes à placer en capitales, minuscules et cursives (les deux dernières sont un peu difficile pour elle encore, il vaut mieux commencer par les capitales) des deux groupes de mots suivants :

  • petit pois / pois cassé / pois mange tout / gousse
  • cru / cuit / surgelé / sec / frais

Cela l’a beaucoup motivé de lire dans ce contexte d’apprentissage (beaucoup plus que quand on fait l’école à la maison 😉).

étiquette
Déchiffrer l’étiquette

Étape 3 : en cuisine !

Cuisinons le petit pois en famille

L’objectif est bien sûr d’aboutir à la cuisine ! J’ai donc demandé aux filles de choisir une recette à cuisiner avec les petits pois frais que j’avais enfin trouvé au marché. Ma grande miss a proposé des « petits pois-carottes, un plat que j’adore ! ». Très bonne idée ! C’est une plat simple que les enfants aiment, mais qu’ils sont en général habitué à manger en conserve ou surgelé, alors que frais, avec les légumes primeur, c’est divin !

Alors, après notre séance de dégustation, nous avons préparé en famille ce plat :

Les carottes

Grande miss, 5,5 ans, s’est occupée des carottes : les laver, les éplucher et les couper en rondelles, en faisant soigneusement attention avec le couteau 🔪. Ce modèle P’tit chef d’Opinel est vraiment très bien pour les enfants. Il est gros, les enfants font d’autant plus attention. Après plus d’un an d’utilisation, la grande miss sait bien l’utiliser et faire attention et a réussi facilement à faire de fines rondelles.

enfant qui coupe les carottes
Couper avec attention les carottes en fines rondelles

Les petits pois

Petite miss, 2,5 ans, s’est occupée des petits pois, qu’elle a passionnément écossé ! Pour lui faciliter la tâche, je lui ai ouvert les gousses et elle s’est occupée du reste … Je vous conseille simplement de mettre un plateau dessous, pour rattraper les petits pois voltigeurs 😉. 

enfant qui écosse les ptt pois
Écosser soigneusement les petits pois

Le reste pour maman

J’ai quant à moi coupé deux oignons nouveaux et un petit navet primeur. 

La cuisson

Nous avons salé, mis un tout petit fond d’eau et mis tout cela à cuire dans une marmite (basse température), à peine 15-20 minutes, pour que les légumes restent vifs et croquants. Après cuisson, nous avons assaisonné d’un filet d’huile d’olive et d’huile de lin.

marmite de petits pois carotte
Marmite de petits pois-carottes primeurs

🌟 Pour les assaisonnements que les enfants n’aiment pas, les disposer à côté dans un petit bol. Comme cela, chacun choisit s’il en prend ou pas. J’ai fait comme cela pour le persil ici, comme les filles ne l’aiment pas. 

Résultat ? Qu’est-ce que c’est bon, une marmite de légumes primeurs 😋! Mais vous savez quoi ? Les filles ont autant apprécié manger les petits pois pendant la dégustation qu’à table ! (d’où l’intérêt de cuisiner des légumes avec les enfants, et pas que des gâteaux 😉)

Ressources bibliographiques autour du petit pois

J’aime beaucoup ponctuer mes ateliers de cuisine par des lectures, pour appuyer les découvertes et les apprentissages. Pour cela, je furête passionnément jusqu’à trouver les livres, qui me conviennent ! Concernant le petit pois, voici les quatre livres qui nous ont énormément aidées :

livres pour enfants autour du petit pois

« Petites leçons de choses »

À la Librairie des écoles, j’ai découvert ce livre sur le blog de Milestory, dont je vous ai parlé plus haut. Je vous le conseille vivement, il est vraiment un très bon support pour des enfants de 6 à 10 ans. Il aborde également des sujets très variés au-delà des plantes et des aliments … Pour le petit pois, il permet d’observer l’architecture de la plante, de la fleur et du fruit.

« Fruits et légumes »

Aux Editions Milan jeunesse, parfaite pour découvrir les légumes, leurs différentes familles, comment ils poussent … C’est une édition ancienne datant de 2003, trouvée à la bibliothèque de mon village, mais je n’ai pas encore trouvé de livres plus récents, donnant une description satisfaisante des légumes. 

« Comment poussent la salade et les autres légumes ? »

Livre d’Anne-Sophie Baumann, collection Mon premier exploradoc. L’intérêt général de ce livre est qu’il montre comment poussent les légumes aujourd’hui, dans l’agriculture contemporaine (et non le potager, comme on le trouve souvent dans les livres). Le livre nous fait remonter la chaine de production, depuis le marché, l’agriculteur, le producteur de plants, les graines, l’agriculteur, les différents légumes et modes de cultures, la transformation (frites surgelées, la mise en boite des petits pois). Le livre peut être lu en totalité, ou juste s’appuyer sur une page, comme par exemple, on l’a fait avec le petit pois, où on voit la germination.

comprendre la germination
Comprendre les étapes de la germination

« La saga des trois petits pois »

Livre de Pierrette Dubé et Yves Dumond, aux Editions la courte échelle. Alors, ça, c’est un livre qui explique de manière très rigolote la transformation du petit pois, du champ au sac de surgelés du supermarché. Je trouve cela très judicieux, car c’est vrai qu’on consomme le petit pois très souvent surgelé. C’est très malin de l’avoir amené sous forme d’histoire drôle, avec des blagues sur les pois chiches en plus 😁. Bref, ma grande miss adore ! 

livre rigolo sur les petits pois

J’espère que cette proposition vous aura inspiré, pour à votre tour, proposer à vos enfants des activités « de la terre à l’assiette », pour aider nos enfants à comprendre et apprécier ce qu’ils mangent … N’hésitez pas à me dire si ce type d’activités vous intéresse, car je me ferai un plaisir de les développer !

ramasser plantes comestibles
3 avril 2019 by Cel 0 Comments

9 recettes et activités pour fêter le printemps avec les enfants

Apprendre à nos enfants à manger de saison passe par la compréhension des saisons de manière globale : le fonctionnement de la Terre, l’observation de la nature, du temps et des couleurs des paysages … Mieux notre enfant comprendra l’évolution de la nature au fil du temps, mieux il comprendra qu’on mange des tomates l’été car elles ont besoin de soleil pour mûrir, des courges et légumes racine l’hiver qui nous apportent de l’énergie et nous réchauffent.

Cette compréhension des saisons passe donc par l’observation de la nature … des choses très simples, surtout au printemps, où le réveil des plantes est un spectacle fascinant ! Observer les premiers bourgeons apparaître puis éclore, les toutes jeunes feuilles se déplier, les abeilles butiner avec frénésie, sentir les fleurs odorantes, caresser les jeunes feuilles toutes douces, faire un petit bouquet de fleurs cueillies au bord du chemin, etc. Bref, vous aurez compris que j’AIME souligner le passage des saisons. C’est d’ailleurs pour cela que je vous ai présenté il y a quelques semaines ce livre pour en parler !

Ce début de printemps précoce m’a d’autant donné envie de fêter cela avec mes filles. J’ai donc commencé à me constituer un tableau d’inspirations en parcourant la blogosphère. Des idées à mettre en oeuvre en fonction des opportunités qui se présentent et du temps disponible (je ne ferai certainement pas tout, mais ce soleil et cette nature, qui se réveillent, donnent mille envies !). L’appréhension des saisons se faisant de multiples manières, j’ai à la fois identifié des activités d’exploration et des activités en cuisine. Je me suis dit que cela pouvait vous inspirer aussi, c’est pourquoi je vous le partage aujourd’hui. 

recettes et activités de printemps avec les enfants

Pourquoi manger de saison ?

Ok, c’est cool de fêter le printemps, mais pourquoi apprendre à mon enfant à manger de saison ? Voici les principales, que vous pouvez aborder avec les enfants en les questionnant de manière très simple en prenant l’exemple très parlant de la tomate :

Pour le goût : un fruit ou un légume cueilli à maturité aura-t-il beaucoup plus de goût, qu’un légume cueilli vert, qui mûrira dans un frigo ou dans la cuisine ? Vous pouvez faire l’expérience d’une tomate « basique » de supermarché avec une tomate achetée au maraîcher du coin. Faites une petite expérience gustative, quel est le résultat ? 

Pour l’environnement, côté transport : manger de saison rime souvent avec manger local. En effet, quel est le mieux entre manger une tomate, d’une variété ancienne, qui a été cueillie à maturité à 10km de chez vous ou manger une tomate qui a poussé à 500km et est une variété sélectionnée pour supporter le transport (et pas forcément pour son goût) ? Et oui, la question du transport va de pair avec la question des variétés et du goût !

Pour l’environnement, côté bilan énergétique : quel est le mieux entre une tomate qui pousse en pleine terre (sous serre ou à l’air libre) avec simplement l’énergie du soleil et une tomate cultivée sous serre, chauffée, en hydroponie (les pieds dans l’eau avec des apports nutritionnels dedans) ? Si vous souhaitez un support pour aborder ce sujet avec les enfants, je vous avais parlé ici de ce livre qui explique très clairement tout cela

Fêter le printemps : 4 inspirations côté activités & bricolages

La table des saisons : mettre en scène le passage des saisons 

J’aime beaucoup le concept de table des saisons pour souligner le passage d’une saison à l’autre et observer les modifications de la nature. L’idée est d’aménager un rebord de fenêtre ou un dessus de meuble avec des éléments récoltés dans la nature, des petits bricolages, des petites figurines, éventuellement des livres sur la saison et tout ce que l’on souhaite nous évoquant la saison ! Coquelipop nous présente une belle table printanière ici.

Table des saisons de printemps
Table des saisons de printemps fraîche et colorée proposée par Coquelipop

Le bac sensoriel de printemps : manipuler, toucher, jouer !

Je vous avais déjà parlé du bac sensoriel ici, un matériel permettant de multiples mises en scène et manipulation en fonction des saisons et des thèmes. Vous pouvez le faire dans une table dédiée ou dans un grand bac. Pourquoi pas en faire un sur le printemps ? Maman Nougatine nous propose ici un bac printanier sur le thème des petites bêtes, une idée que je retiens avec ma grande miss craintive vis-à-vis des insectes chaque année au retour du printemps, un moyen original d’apprivoiser ses peurs.  

bac sensoriel de printemps autour des insectes
Le bac sensoriel de printemps autour des insectes proposé par Maman Nougatine

La chasse aux couleurs pour observer la nature

Avec une boite à oeufs où chaque alvéole est peinte d’une couleur, partons en balade à la recherche de la couleur correspondante dans la nature. L’occasion d’observer la nature par le biais des couleurs, observer les nuances, comparer … et un bon moyen de motiver les enfants à marcher ! Doriane du blog « Le pays des merveilles » nous présente ici cette activité riche en couleurs. 

Le jeu de la chasse aux couleurs
La chasse aux couleurs proposées par Le pays des merveilles

Le tableau champêtre pour faire une « photographie » de la nature

En prenant un carton encollé ou couvert d’un scotch double-face, prendre le temps de contempler la nature, d’en sélectionner quelques éléments pour constituer un tableau unique, pleine de couleurs et de textures, souvenir d’un moment unique. Pourquoi pas constituer une petite sélection au fil des saisons ? Floriane du blog « Humeurs créatives » nous détaille cette activité ici (en bonus, un jeu pour libérer des fleurs en glaçons !). 

tableau champêtre
Le tableau champêtre d’Humeurs créatives

Papa, Maman, je veux cuisiner !

... mais pas si facile de faire une place à votre enfant dans la cuisine ?

Pour des p’tits cuistots autonomes et heureux en cuisine, accédez à l’espace ressource Cel, à table ! pour télécharger gratuitement mes supports d'apprentissage adaptés aux enfants. 

Votre enfant apprendra :

  • Les bases à mettre en place avant de cuisiner
  • Des gestes techniques de cuisine
  • Des recettes illustrées pour cuisiner en autonomie
  • La cuisine, c'est aussi s'amuser !

Vous recevrez également motivation et inspiration culinaire dans votre boite mail, pour faire de la cuisine un plaisir quotidien avec votre enfant !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

Hidden Content

Fêter le printemps : 5 inspirations côté cuisine

Le calendrier : apprendre à reconnaître les légumes de saison

Quels nouveaux fruits allons-nous manger ce printemps ? Est-ce que tel légume est de saison ? Pour nous aider à y voir clair, nous avons à la maison ce calendrier de Terre Vivante (dont les illustrations sont très belles) : ma grande miss aime beaucoup observer les légumes de mois en mois. Quel légume est nouveau ce mois-ci ? Est-ce que tel fruit que nous avons acheté est bien de saison (elle va vérifier !) ? Quel légume a disparu ? Bref, c’est à la fois une jolie décoration dans la cuisine et un support d’apprentissage et de discussion ! J’ai également trouvé sur internet celui proposé par Claire-Sophie, sur son blog “Pissenlit au jardin » : ces illustrations sont très belles (tiens, une idée de déco pour ma future cuisine 😉). 

Les légumes de saison du mois d'avril
Les légumes de saison du mois d’avril proposés par Claire-Sophie

Cultiver soi-même : faire son jardin d’herbes aromatiques

Que l’on soit en appartement ou en maison, faire un petit bout de potager en pleine terre ou en pots avec des herbes aromatiques, des fraises ou des tomates, est un très bon support pour les enfants. C’est un moyen de comprendre le cycle de la plante, le temps nécessaire à la croissance, les besoins de la plante … et de goûter ce que les petites mains ont cultivé ! Cette année va rimer pour nous avec déménagement, donc pas de potager dans le jardin, mais j’ai bien envie de faire quelques pots que nous emporterons. J’ai donc retenu cette idée de How we Montessori (en anglais) d’un jardin intérieur -ou extérieur- d’herbes aromatiques.

Le jardin d’herbes aromatiques de How we montessori

Apprendre à connaître et goûter les plantes sauvages comestibles

La nature regorge de trésors, il suffit d’apprendre à les reconnaître. Il faut se méfier, les plantes peuvent être très bonnes comme très mauvaises. On peut donc commencer par des valeurs sûres, des plantes très facilement reconnaissables comme le pissenlit, l’ortie, la violette ou la bourrache. Pour reconnaître les plantes comestibles, le blog « mon potager au carré » nous explique de manière détaillée comment reconnaître les principales.

Plantes sauvages comestibles
Plantes sauvages comestibles de Mon potager au carré

On a justement profité d’une petite balade à vélo ce week-end pour ramasser au bord du chemin des feuilles de pissenlit pour confectionner une salade. L’occasion d’observer la danse d’une abeille qui butinait de fleur en fleur. Elle est repartie le ventre chargée de pollen. « Elle a de la colle sous le ventre pour emporter le pollen ? » a demandé ma grande miss ! « Euh, je ne sais pas, bonne question … on demandera à Papounet (apiculteur du week-end)».  La réponse : « Elle a des poils sur les pâtes, comme les dents d’une brosse dans lesquelles se prennent les cheveux. ». Merci Papounet !Nous avons donc fait une salade de pissenlits (que ma grande miss n’a finalement pas voulu goûter !). L’occasion pour chacun de rappeler des souvenirs : la mémé nous servait une salade de pissenlits avec une sauce bien vinaigrée, ma maman faisait de la gelée avec les fleurs … Nous l’avons faite très simple pour la première fois. Mais la salade de pissenlits (avec croûtons et jambon, miam !) proposée par Valérie du blog « 1, 2, 3, dégustez » me tente bien pour la prochaine fois. 

cueillette et salade de pissenlits sauvages

Cuisiner les légumes primeur du printemps : radis et petit-pois

Quel plaisir de retrouver les légumes primeur après le trio carotte-chou-poireau de la fin de l’hiver ! Voici une première sélection de recettes à tester ou re-cuisiner des fanes aux radis ou des petits-pois aux cosses. 

Avec les radis, pourquoi ne pas faire ces trop mignonnes petites souris proposées par Marie-Claire Idées, accompagnées d’une petite tartinade toute rose au fromage frais de Cuisimiam ? Avec les feuilles de la botte, pourquoi ne pas tester cette soupe de Yummix alliant fanes et petits pois, pour le faire aimer aux enfants ? On peut aussi les faire pousser à la maison. La croissance est très rapide, ce qui permet aux enfants de voir rapidement le résultat. Nathan nous explique toutes les étapes de cette activité jardinage.

Souris realisées avec des radis
Souris realisées avec des radis par Marie-Claire Idées

Les petits-pois tout frais, même s’il faut les écosser, ont un goût inégalable. C’est d’ailleurs une activité minutieuse qui plait beaucoup aux petits, j’ai le souvenir de l’avoir fait l’année dernière avec ma grande miss. En plus, c’est un légume qui plait aux enfants ! Pour savourer leur goût, je préfère des recettes très simples : le classique petits-pois-carottes ou les petits pois à la française proposés par Malika. J’ai découvert l’année dernière que les cosses de petits-pois peuvent se cuisiner en soupe (qui est très bonne !). Vu le prix des petits-pois, c’est une très bonne idée ma fois pour valoriser au maximum ce produit. Tiphaine de Gourmandiserie nous propose une recette de velouté ici.

La soupe de la Gourmandiserie

Cuisiner LE fruit du printemps : la fraise 

Quand on apprend à manger de saison … on attend impatiemment les premières fraises au printemps ! Mhmm … les premières Gariguettes … même si mes préférées, ce sont les Mara des bois ! On savoure les premières natures, pour les savourer pleinement (ou avec un peu de fromage blanc … ou de chantilly pour les plus gourmands). Quand la pleine saison arrive, pourquoi pas les décliner en glace, en rouleau de cuir de fruit ou en charlotte ? Le blog « Avec mes petites mains » nous propose cette recette de glace express,que je tenterai peut-être sans sucre ajouté lorsque les fraises sont bien sucrées. Wooloo nous propose une recette de cuir de fraise, à tester absolument après une grosse cueillette à la ferme. C’est sur ma to do liste depuis longtemps … et ça a l’air trop bon . Un gâteau simple, la charlotte, qui met bien en valeur le fruit … une idée à retenir pour les 5 ans de ma grande miss qui adore ce fruit !

Rouleau aux fraises
Rouleau de cuir de fraise de Wooloo

Je reviendrai sans doute vous présenter nos réalisations, pour vous donner des idées d’activités … Et vous, quelles activités vous inspirent ce printemps à faire avec les enfants ?