Apprendre à nos enfants à manger de saison passe par la compréhension des saisons de manière globale : le fonctionnement de la Terre, l’observation de la nature, du temps et des couleurs des paysages … Mieux notre enfant comprendra l’évolution de la nature au fil du temps, mieux il comprendra qu’on mange des tomates l’été car elles ont besoin de soleil pour mûrir, des courges et légumes racine l’hiver qui nous apportent de l’énergie et nous réchauffent.

Cette compréhension des saisons passe donc par l’observation de la nature … des choses très simples, surtout au printemps, où le réveil des plantes est un spectacle fascinant ! Observer les premiers bourgeons apparaître puis éclore, les toutes jeunes feuilles se déplier, les abeilles butiner avec frénésie, sentir les fleurs odorantes, caresser les jeunes feuilles toutes douces, faire un petit bouquet de fleurs cueillies au bord du chemin, etc. Bref, vous aurez compris que j’AIME souligner le passage des saisons. C’est d’ailleurs pour cela que je vous ai présenté il y a quelques semaines ce livre pour en parler !

Ce début de printemps précoce m’a d’autant donné envie de fêter cela avec mes filles. J’ai donc commencé à me constituer un tableau d’inspirations en parcourant la blogosphère. Des idées à mettre en oeuvre en fonction des opportunités qui se présentent et du temps disponible (je ne ferai certainement pas tout, mais ce soleil et cette nature, qui se réveillent, donnent mille envies !). L’appréhension des saisons se faisant de multiples manières, j’ai à la fois identifié des activités d’exploration et des activités en cuisine. Je me suis dit que cela pouvait vous inspirer aussi, c’est pourquoi je vous le partage aujourd’hui. 

recettes et activités de printemps avec les enfants

Pourquoi manger de saison ?

Ok, c’est cool de fêter le printemps, mais pourquoi apprendre à mon enfant à manger de saison ? Voici les principales, que vous pouvez aborder avec les enfants en les questionnant de manière très simple en prenant l’exemple très parlant de la tomate :

Pour le goût : un fruit ou un légume cueilli à maturité aura-t-il beaucoup plus de goût, qu’un légume cueilli vert, qui mûrira dans un frigo ou dans la cuisine ? Vous pouvez faire l’expérience d’une tomate « basique » de supermarché avec une tomate achetée au maraîcher du coin. Faites une petite expérience gustative, quel est le résultat ? 

Pour l’environnement, côté transport : manger de saison rime souvent avec manger local. En effet, quel est le mieux entre manger une tomate, d’une variété ancienne, qui a été cueillie à maturité à 10km de chez vous ou manger une tomate qui a poussé à 500km et est une variété sélectionnée pour supporter le transport (et pas forcément pour son goût) ? Et oui, la question du transport va de pair avec la question des variétés et du goût !

Pour l’environnement, côté bilan énergétique : quel est le mieux entre une tomate qui pousse en pleine terre (sous serre ou à l’air libre) avec simplement l’énergie du soleil et une tomate cultivée sous serre, chauffée, en hydroponie (les pieds dans l’eau avec des apports nutritionnels dedans) ? Si vous souhaitez un support pour aborder ce sujet avec les enfants, je vous avais parlé ici de ce livre qui explique très clairement tout cela

Fêter le printemps : 4 inspirations côté activités & bricolages

La table des saisons : mettre en scène le passage des saisons 

J’aime beaucoup le concept de table des saisons pour souligner le passage d’une saison à l’autre et observer les modifications de la nature. L’idée est d’aménager un rebord de fenêtre ou un dessus de meuble avec des éléments récoltés dans la nature, des petits bricolages, des petites figurines, éventuellement des livres sur la saison et tout ce que l’on souhaite nous évoquant la saison ! Coquelipop nous présente une belle table printanière ici.

Table des saisons de printemps
Table des saisons de printemps fraîche et colorée proposée par Coquelipop

Le bac sensoriel de printemps : manipuler, toucher, jouer !

Je vous avais déjà parlé du bac sensoriel ici, un matériel permettant de multiples mises en scène et manipulation en fonction des saisons et des thèmes. Vous pouvez le faire dans une table dédiée ou dans un grand bac. Pourquoi pas en faire un sur le printemps ? Maman Nougatine nous propose ici un bac printanier sur le thème des petites bêtes, une idée que je retiens avec ma grande miss craintive vis-à-vis des insectes chaque année au retour du printemps, un moyen original d’apprivoiser ses peurs.  

bac sensoriel de printemps autour des insectes
Le bac sensoriel de printemps autour des insectes proposé par Maman Nougatine

La chasse aux couleurs pour observer la nature

Avec une boite à oeufs où chaque alvéole est peinte d’une couleur, partons en balade à la recherche de la couleur correspondante dans la nature. L’occasion d’observer la nature par le biais des couleurs, observer les nuances, comparer … et un bon moyen de motiver les enfants à marcher ! Doriane du blog « Le pays des merveilles » nous présente ici cette activité riche en couleurs. 

Le jeu de la chasse aux couleurs
La chasse aux couleurs proposées par Le pays des merveilles

Le tableau champêtre pour faire une « photographie » de la nature

En prenant un carton encollé ou couvert d’un scotch double-face, prendre le temps de contempler la nature, d’en sélectionner quelques éléments pour constituer un tableau unique, pleine de couleurs et de textures, souvenir d’un moment unique. Pourquoi pas constituer une petite sélection au fil des saisons ? Floriane du blog « Humeurs créatives » nous détaille cette activité ici (en bonus, un jeu pour libérer des fleurs en glaçons !). 

tableau champêtre
Le tableau champêtre d’Humeurs créatives

Fêter le printemps : 5 inspirations côté cuisine

Le calendrier : apprendre à reconnaître les légumes de saison

Quels nouveaux fruits allons-nous manger ce printemps ? Est-ce que tel légume est de saison ? Pour nous aider à y voir clair, nous avons à la maison ce calendrier de Terre Vivante (dont les illustrations sont très belles) : ma grande miss aime beaucoup observer les légumes de mois en mois. Quel légume est nouveau ce mois-ci ? Est-ce que tel fruit que nous avons acheté est bien de saison (elle va vérifier !) ? Quel légume a disparu ? Bref, c’est à la fois une jolie décoration dans la cuisine et un support d’apprentissage et de discussion ! J’ai également trouvé sur internet celui proposé par Claire-Sophie, sur son blog “Pissenlit au jardin » : ces illustrations sont très belles (tiens, une idée de déco pour ma future cuisine 😉). 

Les légumes de saison du mois d'avril
Les légumes de saison du mois d’avril proposés par Claire-Sophie

Cultiver soi-même : faire son jardin d’herbes aromatiques

Que l’on soit en appartement ou en maison, faire un petit bout de potager en pleine terre ou en pots avec des herbes aromatiques, des fraises ou des tomates, est un très bon support pour les enfants. C’est un moyen de comprendre le cycle de la plante, le temps nécessaire à la croissance, les besoins de la plante … et de goûter ce que les petites mains ont cultivé ! Cette année va rimer pour nous avec déménagement, donc pas de potager dans le jardin, mais j’ai bien envie de faire quelques pots que nous emporterons. J’ai donc retenu cette idée de How we Montessori (en anglais) d’un jardin intérieur -ou extérieur- d’herbes aromatiques.

Le jardin d’herbes aromatiques de How we montessori

Apprendre à connaître et goûter les plantes sauvages comestibles

La nature regorge de trésors, il suffit d’apprendre à les reconnaître. Il faut se méfier, les plantes peuvent être très bonnes comme très mauvaises. On peut donc commencer par des valeurs sûres, des plantes très facilement reconnaissables comme le pissenlit, l’ortie, la violette ou la bourrache. Pour reconnaître les plantes comestibles, le blog « mon potager au carré » nous explique de manière détaillée comment reconnaître les principales.

Plantes sauvages comestibles
Plantes sauvages comestibles de Mon potager au carré

On a justement profité d’une petite balade à vélo ce week-end pour ramasser au bord du chemin des feuilles de pissenlit pour confectionner une salade. L’occasion d’observer la danse d’une abeille qui butinait de fleur en fleur. Elle est repartie le ventre chargée de pollen. « Elle a de la colle sous le ventre pour emporter le pollen ? » a demandé ma grande miss ! « Euh, je ne sais pas, bonne question … on demandera à Papounet (apiculteur du week-end)».  La réponse : « Elle a des poils sur les pâtes, comme les dents d’une brosse dans lesquelles se prennent les cheveux. ». Merci Papounet !Nous avons donc fait une salade de pissenlits (que ma grande miss n’a finalement pas voulu goûter !). L’occasion pour chacun de rappeler des souvenirs : la mémé nous servait une salade de pissenlits avec une sauce bien vinaigrée, ma maman faisait de la gelée avec les fleurs … Nous l’avons faite très simple pour la première fois. Mais la salade de pissenlits (avec croûtons et jambon, miam !) proposée par Valérie du blog « 1, 2, 3, dégustez » me tente bien pour la prochaine fois. 

cueillette et salade de pissenlits sauvages

Cuisiner les légumes primeur du printemps : radis et petit-pois

Quel plaisir de retrouver les légumes primeur après le trio carotte-chou-poireau de la fin de l’hiver ! Voici une première sélection de recettes à tester ou re-cuisiner des fanes aux radis ou des petits-pois aux cosses. 

Avec les radis, pourquoi ne pas faire ces trop mignonnes petites souris proposées par Marie-Claire Idées, accompagnées d’une petite tartinade toute rose au fromage frais de Cuisimiam ? Avec les feuilles de la botte, pourquoi ne pas tester cette soupe de Yummix alliant fanes et petits pois, pour le faire aimer aux enfants ? On peut aussi les faire pousser à la maison. La croissance est très rapide, ce qui permet aux enfants de voir rapidement le résultat. Nathan nous explique toutes les étapes de cette activité jardinage.

Souris realisées avec des radis
Souris realisées avec des radis par Marie-Claire Idées

Les petits-pois tout frais, même s’il faut les écosser, ont un goût inégalable. C’est d’ailleurs une activité minutieuse qui plait beaucoup aux petits, j’ai le souvenir de l’avoir fait l’année dernière avec ma grande miss. En plus, c’est un légume qui plait aux enfants ! Pour savourer leur goût, je préfère des recettes très simples : le classique petits-pois-carottes ou les petits pois à la française proposés par Malika. J’ai découvert l’année dernière que les cosses de petits-pois peuvent se cuisiner en soupe (qui est très bonne !). Vu le prix des petits-pois, c’est une très bonne idée ma fois pour valoriser au maximum ce produit. Tiphaine de Gourmandiserie nous propose une recette de velouté ici.

La soupe de la Gourmandiserie

Cuisiner LE fruit du printemps : la fraise 

Quand on apprend à manger de saison … on attend impatiemment les premières fraises au printemps ! Mhmm … les premières Gariguettes … même si mes préférées, ce sont les Mara des bois ! On savoure les premières natures, pour les savourer pleinement (ou avec un peu de fromage blanc … ou de chantilly pour les plus gourmands). Quand la pleine saison arrive, pourquoi pas les décliner en glace, en rouleau de cuir de fruit ou en charlotte ? Le blog « Avec mes petites mains » nous propose cette recette de glace express,que je tenterai peut-être sans sucre ajouté lorsque les fraises sont bien sucrées. Wooloo nous propose une recette de cuir de fraise, à tester absolument après une grosse cueillette à la ferme. C’est sur ma to do liste depuis longtemps … et ça a l’air trop bon . Un gâteau simple, la charlotte, qui met bien en valeur le fruit … une idée à retenir pour les 5 ans de ma grande miss qui adore ce fruit !

Rouleau aux fraises
Rouleau de cuir de fraise de Wooloo

Je reviendrai sans doute vous présenter nos réalisations, pour vous donner des idées d’activités … Et vous, quelles activités vous inspirent ce printemps à faire avec les enfants ? 

Partager l'article
  • 7
  • 8
  •  

Leave a Reply