Célébrons l’automne

Je suis très sensible au passage des saisons, à la saisonnalité des produits, aux cycles des plantes … Je trouve que ce sont des éléments qui nous ancrent dans le temps et à notre chère Terre. Comprendre ces cycles de vie nous aide à nous repositionner nous aussi en tant qu’humain faisant partie de la Nature. C’est pourquoi transmettre cela aux enfants me semble primordial, de manière simple et ludique bien sûr. L’alimentation est formidable pour cela, car elle est extrêmement liée à ces cycles (même si on a tendance à l’oublier). À partir d’un aliment, nous pouvons évoquer l’histoire, la géographie, la botanique, mais aussi les sensations, les ressentis, l’imaginaire et la créativité.

En parlant de cycle, nous sommes en automne. Comment évoquer cette saison avec nos enfants ? 

Activité d'automne avec les enfants : dégustation de pommes

Activité de dégustation de pommes à faire avec les enfants

J’ai choisi pour cette activité LE fruit de l’automne, la pomme, que j’ai voulue faire découvrir par les sens pour montrer la diversité que recouvre un fruit. Cette diversité se retrouve dans de nombreux aliments, même si nous l’avons oublié. Nous avons donc ouvert nos papilles pour une dégustation comparée de huit variétés de pommes. Pour l’activité complète, du marché à la compote, comptez environ 2h.

Cet article participe au carnaval d’articles « vivre l’automne au naturel », organisé par Manon du blog Melle Apothicaire, un très beau blog sur le pouvoir des plantes au service de la santé. Tu retrouveras les 6 autres astuces partagées par les autres blogueurs, pour prendre soin de soi et des autres à cette belle saison, dans l’article de Manon ici.

1e étape : choisir les pommes

Faire le marché, avec son petit panier, en choisissant différentes variétés de pommes et notant leurs noms. Au-delà de 4 variétés, je conseille de prévoir des étiquettes ou des post-it car on a eu du mal après coup à reconnaître qui et qui 😅. L’enfant s’il est assez grand peut noter lui-même le nom des variétés.

Faire le marché avec les enfants pour choisir les différentes variétés de pommes
Faire le marché avec les enfants

2e étape : reconnaître chaque variété de pommes

Associer chaque pomme avec la carte de nomenclature associée (cartes trouvées sur le site de Crapouillotage ici). Cela demandera à l’enfant d’observer en détail la couleur, voire le motif dessiné par les couleurs. Certaines sont comme zébrées, tandis que d’autres ont un aspect poli.

Retrouver la variété de chaque pomme

3e étape : colorier en observant les différentes pommes 

Si l’enfant le souhaite, il peut dessiner et colorier lui-même chaque pomme, ce qui lui permettra d’affiner encore son observation. Ma grande miss a choisi de refaire les cartes de nomenclature qui n’étaient pas ressemblantes avec nos pommes. J’avais fait des cartes vierges à colorier. Elle a fait cela avec des craies grasses, qui étaient bien adaptées je trouve pour rendre la couleur et la texture des pommes.

Colorier les étiquettes de pommes selon les couleurs observées
Observer et colorier

4e étape : couper les pommes pour préparer la dégustation.  

  • Couper chaque pomme en deux.
  • Garder une moitié entière et non épluchée (pour pouvoir observer le visuel de la pomme coupée en deux avec les pépins et pouvoir toujours observer la couleur de la peau).
  • Éplucher et couper en dés l’autre moitié et disposer dans un petit bol. 
Bols de dégustation de pommes
Bols prêts pour la dégustation

Si l’enfant le souhaite, il peut préparer lui-même cette étape. Ma grande miss n’a pas souhaité et a préféré colorier ses pommes, pendant que je préparais cette étape.

Papa, Maman, je veux cuisiner !

... mais pas si facile de faire une place à votre enfant dans la cuisine ? 

Pour des p’tits cuistots autonomes et heureux en cuisine, accédez à l’espace ressource Cel, à table ! pour télécharger gratuitement mes supports illustrés adaptés aux enfants.

Votre enfant apprendra :

# Les étapes à faire avant de cuisiner

# Des gestes techniques de cuisine

# Cuisiner seul grâce à des recettes illustrées

# S'amuser en cuisinant !


Vous recevrez également motivation et inspiration culinaire dans votre boite mail, pour faire de la cuisine un plaisir quotidien avec votre enfant !

Vous allez recevoir un courriel de confirmation, qu'il faut valider pour accéder à l'espace ressource. Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

En cliquant ici, vous acceptez de recevoir des informations et offres commerciales personnalisées, pour vous aider à cuisiner avec votre enfant. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.Pour connaître ou exercer vos droits, consultez nos mentions légales..

5e étape : découvrir la botanique de la pomme 

À l’aide des cartes de botanique (trouvées ici toujours sur le blog de Crapouillotage, merci à elle), observer une moitié de pomme coupée et essayer d’identifier les différentes parties et ce à quoi elles servent. La lecture du livre « Ma compote vient d’une fleur » nous a aussi bien aidé à comprendre la transformation de la fleur au fruit. À cette étape, ma grande miss a voulu découper les cartes puis ré-associer chaque partie avec chaque mot. Je ne voyais pas trop où elle voulait en venir, mais cela l’a aidé à “mieux voir” de procéder ainsi. Lâcher-prise et faire confiance (même si l’activité ne se passe pas comme nous l’avions prévu 😉).

Découverte de la transformation de la pomme de la fleur au fruit
Découverte de la transformation de la fleur au fruit

Le principe du livre « Ma compote vient d’une fleur » est de remonter le cycle de la compote à la fleur (ce qui n’est peut-être pas le plus facile à comprendre avec les plus jeunes). Il explique les procédés industriels de fabrication de la compote, du jus de pommes et de la station fruitière (où les fruits sont lavés et triés, selon le calibre). Ensuite, le cycle est remonté en observant le pommier à différentes saisons, l’entretien du verger et la cueillette et la formation de la fleur au fruit. L’avantage est donc d’avoir dans un seul livre de nombreux aspects abordés. Par contre, j’ai à la fois apprécié et non le fait d’aborder les procédés industriels de fabrication. Je trouve très bien de connaître les procédés industriels de fabrication (que je ne connaissais pas moi-même), car cela correspond à une réalité de notre société aujourd’hui. Par contre, n’achetant moi-même que rarement de la compote industrielle, cela ne correspond pas à notre réalité quotidienne. De même pour le tri des pommes à la station fruitière, les achetant dans une AMAP, ce tri n’est pas fait pour valoriser au mieux l’ensemble de la production. Mais j’ai beaucoup apprécié la partie sur le verger et la transformation de la fleur au fruit. Bref, ce livre est adapté, selon le mode de consommation que l’on a … à chacun de piocher ce qui l’intéresse !

« Ma compote vient d’une fleur » de Karine Harel aux Editions Mon premier exploradoc.

6e étape : sentir

Est-ce que toutes les pommes ont la même odeur ? Avez-vous déjà senti une pomme ? Moi jamais avec cela ! Nous avons donc pris chaque moitié restée entière pour sentir. Certaines ne sentent rien du tout et d’autres sont très aromatiques, c’est surprenant. Essayer de mettre des mots sur les odeurs : ça sent la fleur, le frais, le citron…

Sentir une pomme
Avez-vous déjà senti une pomme ?!

7e étape : déguster les différentes variétés

Commencer par observer les différences de goût et de texture. Il s’agit notamment de tenter de mettre des mots en qualifiant les ressentis. Comparer avec des goûts que l’on connait peu aider.

  • Côté goût : acide, sucré, acidulé, comme une fleur (floral), comme de l’herbe (vert) …
  • Côté texture : farineux, croquant, juteuse, etc. 

Ma grande miss a souhaité faire cette dégustation à l’aveugle (elle se souvient des devinettes du goût que nous avions faites ici), ce que je trouve très bien pour aider à se concentrer sur nos sensations gustatives, sans être influencé par l’apparence.

dégustation à l'aveugle d'une pomme
Dégustation à l’aveugle

À la fin, nous avons classé les pommes : la ou les plus juteuses, farineuses, florales, croquantes, etc. Pour finir, chacun peut dire : j’aime/j’aime le plus/j’aime pas. J’ai volontairement essayé de limiter cela au début de la dégustation, pour plus se concentrer sur les sensations, pour prendre le temps de tout goûter … avant de dire nos préférences. 

8e étape : utiliser les restes de la dégustation en cuisine

Avec les moitiés de pommes restantes, nous avions peu de temps, alors nous avons décidé d’en faire une compote tout simplement. Les enfants peuvent évidemment aider à la réaliser, en épluchant et coupant les pommes. Là, c’est ma petite miss qui a pris le relais, pour m’aider à couper les pommes. Elle n’a pas tout à fait 2 ans, alors elle utilise un coupe-légume parfait pour cet âge. Comme elle avait tendance à faire des morceaux assez gros, je lui ai préparé des quartiers de pommes assez fins qu’elle puisse facilement découper en 2 ou 3, avant de les mettre dans la casserole avec beaucoup de fierté.

Enfant qui coupe les pommes pour la compote
Couper les pommes pour la compote

Nous avons mangé la compote sans l’avoir mixée, ce qui a permis de remarquer que certaines pommes en cuisant c’étaient complètement fondues, tandis que d’autres étaient restées fermes et entières. Nous avons fait le lien avec les textures observées crues, notamment la Canada bien connues pour être une pomme à cuisiner. La compote était sans sucre ajouté, mais très riche en goût grâce aux différentes variétés. 

Compote maison
Même la compote est dégustée !

Pour aller plus loin

Pour pousser encore plus loin la dégustation, j’aurai pu cuire séparément chaque pomme pour comparer les différentes saveurs cuites. Mais cela complique un peu l’intendance ! Cela peut-être intéressant à faire pour une activité en deux temps ou à préparer avant si l’étape 1 du marché se fait avant le déroulement du reste de l’activité.

Cette activité de dégustation a eu beaucoup de succès à la maison, on s’est vraiment régalé ! Je pense la garder en tête pour la refaire à chaque saison. C’est un beau moyen de découvrir les fruits et légumes, où petits et grands apprennent des choses de manière ludique. Profitez des multiples variétés de pommes qu’on trouve en ce moment pour tester chez vous avec les enfants … et venez me raconter !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  1. Ce sont de belles activités autour de la pomme que tu proposes là ! J’ai remis ma panière de fruits à côté de ma tour Montessori et mon fils a mangé 3 pommes aujourd’hui. De bonnes pommes locales c’est un délice :p

Leave a Reply