goûter pancake
15 avril 2020 by Cel 2 Comments

Des légumes en dessert : cuisiner avec les enfants des pancakes de patate douce

Ma nouvelle lubie ? Mettre au point de nouvelles recettes sucrées avec des légumes ou légumineuses à l’intérieur. Bizarre n’est-ce pas ?! Je préfère vous prévenir 😂. C’est aussi ce que m’a dit ma grande miss, quand je lui ai dit qu’on allait faire des pancakes pour le goûter avec de la patate douce … « Mais beurk, quelle idée Maman ! ». Bon, cela ne l’a pas empêchée de se remonter les manches pour écraser la patate douce avec entrain. Elle a aussi testé avec fierté pour la première fois la cuisson des pancakes. Pour finir, elle a été très surprise du résultat … et nous aussi ! Alors, envie de découvrir cette recette originale, qui permet de montrer aux enfants, que les légumes, on peut même les manger en version sucrée 😋 ?!  

Des légumes en dessert : cuisiner des pancakes de patate douce

Des desserts avec des légumes

Mais quelle idée vraiment ? Pour autant, cela présente différents avantages :

Réduire la part de céréales :

En apportant de la matière riche en fibres, cela permet de réduire la part de céréales, ce qui est toujours intéressant dans notre alimentation, où cette catégorie d’aliments à tendance à être trop présente !

Apporter du moelleux :

Pour les pancakes ou les gâteaux type brownie, gâteau au yaourt … cela permet vraiment une texture très agréable. 

Cacher des légumes : 

Je dirais qu’il ne faut pas trop en jouer pour réussir à faire manger des légumes à nos enfants de manière consciente. En effet, si on veut qu’ils apprécient à long terme cette catégorie d’aliments, ils doivent savoir qu’ils en mangent tout simplement. Cela permet d’apprivoiser le goût progressivement. Mais de temps en temps, ça ne fait pas de mal tout de même ! Si vous cherchez d’ailleurs d’autres astuces pour camoufler les légumes, c’est par là

Apprendre aux enfants à cuire des pancakes 

Pour initier mes miss à cuisiner les légumes en version sucrée, je me suis dit que le pancake était une bonne idée. La recette est très simple, réalisable entièrement par les enfants … jusqu’à la cuisson pour les plus grands ! Cela a donc été l’occasion pour ma grande miss, 5 ans et demi, de s’essayer pour la première fois à la cuisson.

Et vous, laissez-vous vos enfants utiliser les plaques de cuisson ? 
À partir de quel âge ?

Voici les consignes à donner, si vous aussi, vous voulez initier votre enfant :

Avant de commencer : 

  • Montrer à l’enfant, où est la source de chaleur : qu’est-ce qui va devenir chaud et qu’il ne faut pas toucher (la poêle, mais aussi le tour de la poêle) ? Qu’est-ce qu’on peut toucher (le manche de la poêle) ? 
  • S’assurer que l’enfant a les cheveux bien attachés et qui rien ne traine (bracelet, cordon …).
  • Positionner les différents récipients proches, pour que l’enfant ait de courtes distances à faire dans ses manipulations : saladier avec la pâte, poêle, assiette pour mettre les pancakes cuits. 
  • Rester toujours à côté de l’enfant.

Etape 1 : verser la pâte

  • Donner une petite louche ou une tasse anglo-saxonne (avec un manche, là c’était 1/2 cup … un peu grand !) avec une taille adaptée à la quantité de pâte pour un pancake.
  • Souligner qu’il faut mettre plusieurs pancakes dans la poêle, et donc positionner chaque pancake pour laisser de la place pour les autres
  • Laisser l’enfant verser la pâte de chaque pancake.
enfant qui fait cuire des pancakes

Etape 2 : retourner

  • Faire observer à l’enfant la cuisson : quand les bords commencent à changer de couleur et que des petits trous apparaissent sur le pancake, c’est qu’il est temps de les retourner.
  • Pour retourner un pancake, glisser une spatule large sous toute la longueur du pancake. S’aider au besoin d’une autre spatule pour bloquer le pancake du côté opposé à la première spatule, si celui-ci glisse.
  • Soulever la spatule avec le pancake et faire une rotation rapide du poignet sur le côté pour le retourner (et non vers l’extrémité de la spatule). Ce geste demande de la maîtrise et plusieurs essais, il ne faut pas décourager ! Féliciter déjà l’enfant pour ce qu’il arrive à faire 😉

Etape 3 : retirer et placer dans une assiette

  • Faire observer à l’enfant la cuisson, soulever légèrement le pancake au besoin pour vérifier.
  • Glisser une spatule large sous toute la longueur du pancake. S’aider au besoin d’une autre spatule pour bloquer le pancake du côté opposé à la spatule, si celui-ci glisse.
  • Soulever la spatule avec le pancake et le déposer en douceur sur l’assiette située juste à côté. 

Aider les enfants à cuisiner en autonomie : vive les cups et les recettes illustrées

Pour aider encore plus mes deux miss (2 et 5 ans) à réaliser une recette de manière autonome, j’utilise principalement deux outils : les recettes illustrées et les tasses anglo-saxonnes (les cups). J’ai donc improvisé dans l’après-midi une recette illustrée : en observant simplement la couleur des tasses et les ingrédients dessinés, cela permet aux enfants de comprendre pratiquement seuls les différentes étapes à suivre. 

Tasses à mesurer et recette illustrée, 2 outils pour accompagner l’autonomie de l’enfant en cuisine
remplir une tasse de farine
Une astuce lorsque la tasse est trop grande par rapport au contenant : utiliser une tasse plus petite pour transvaser 😉

Si cela vous intéresse, j’ai enregistré la recette illustrée dans l’espace-ressource des p’tits cuistots en cuisine. Vous y trouverez d’autres recettes illustrées et des supports, pour aider les enfants à cuisiner progressivement seul en adoptant les bons réflexes, tout en s’amusant. Cet espace est réservé à mes abonnés, vous y accéderez via le formulaire ci-dessous.

Papa, Maman, je veux cuisiner !

... mais pas si facile de faire une place à votre enfant dans la cuisine ?

Pour des p’tits cuistots autonomes et heureux en cuisine, accédez à l’espace ressource Cel, à table ! pour télécharger gratuitement mes supports d'apprentissage adaptés aux enfants. 

Votre enfant apprendra :

  • Les bases à mettre en place avant de cuisiner
  • Des gestes techniques de cuisine
  • Des recettes illustrées pour cuisiner en autonomie
  • La cuisine, c'est aussi s'amuser !

Vous recevrez également motivation et inspiration culinaire dans votre boite mail, pour faire de la cuisine un plaisir quotidien avec votre enfant !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

pancakes de patate douce
Imprimer la recette
5 de 1 évaluation

Pancakes sucrés à la patate douce

Une recette simple à réaliser avec les enfants ou en mode express dans le blender pour un petit-déjeuner ou un goûter sain, fait-maison ET gourmand.
Temps de préparation20 min
Temps de cuisson15 min
Temps total35 min
Type de plat: Goûter, Petit-déjeuner
Auteur: Cel

Ingrédients

  • 2 tasses de patate douce cuite soit 360g
  • 1 tasse de farine de petit-épeautre T80 (ou blé) soit 120g
  • 3 oeufs
  • 1/2 de tasse de lait d'amande (ou de lait de vache) soit 120ml soit 90g
  • 1/3 de tasse de purée d'oléagineux (cacahuète, amande …) soit 80g
  • 1 c. à soupe de bicarbonate alimentaire soit 10g
  • 2 c. à soupe de jus de citron
  • 1/2 c. à café de cannelle ou de mélange type pain d'épices
  • 1 pincée de sel

Instructions

On commence par mélanger tous les ingrédients "humides"

  • Verse la patate douce dans un saladier.
    enfant qui prend de la patate douce dans une cuillère
  • Ecrase la patate douce en purée.
    enfant qui écrase de la patate douce en purée
  • Casse 3 oeufs dans le saladier, puis mélange.
    enfant qui casse des oeufs
  • Ajoute le lait dans le saladier, puis mélange.
    enfant qui mesure du lait
  • Ajoute la purée d'oléagineux, puis mélange jusqu'à obtenir un préparation homogène (c'est-à-dire partout pareil).
    enfant qui verse de la purée d'amande dans un saladier

Puis on ajouter les ingrédients "secs"

  • Ajoute la farine, puis mélange.
    enfant qui verse de la farine dans un saladier
  • Verse dans une cuillère le bicarbonate, qui va permettre de faire lever le gâteau. Verse-le dans le saladier.
    enfant qui verse du bocarbonate dans un saladier
  • Verse dessus le jus de citron, tu vas voir, cela va mousser.
    enfant qui verse du jus de citron
  • Ajoute la cannelle et le sel.
    enfant qui prend une cuillère de cannelle
  • Mélange bien la préparation.
    enfant qui mélange un appareil à pancakes
  • Fais cuire les pancakes à la poêle, sous la surveillance de tes parents.
    enfant qui fait cuire des pancakes

Outre que ma grande miss a été hyper-fière de cuire elle-même les pancakes (elle a déclaré que c’était elle qui allait désormais cuire tous les pancakes de la maison 😅), la recette n’est pas sucrée et riche en protéines, bref, parfaite pour le petit-déjeuner (si vous cherchez d’autres recettes pour ce repas, c’est par là). Vous pouvez bien sûr aussi les manger au goûter. C’est d’ailleurs pour ça que je n’ai volontairement pas mis de sucre (pas besoin avec la patate douce), cela permet de rajouter un filet de miel ou une autre petite douceur dessus, sans remords 😉. Régalez-vous !

Goûter de pancakes et beurre de pommes  😋
Goûter de pancakes et beurre de pommes 😋

panier fleurs d'acacia
8 mai 2019 by Cel 0 Comments

Cuisiner avec les enfants des pancakes de printemps aux fleurs d’acacia

En traversant ma campagne cette semaine, je me suis rendu compte que les acacias étaient en fleur ! Vous le savez, j’a-do-re le printemps ! Les fleurs odorantes que l’on sent au fil des chemins en se baladant, les insectes qui bourdonnent, les oiseaux qui s’activent … bref, j’adore observer le réveil de la nature ! Je vous ai d’ailleurs déjà proposé ici mes différentes idées d’activités manuelles ou en cuisine sur cette thématique, ainsi que cette lecture (avec la recette qui l’accompagne). Cette floraison des acacias m’a rappelé une recette que nous avions faite l’année dernière, en incorporant ces fleurs dans une pâte à pancakes. Le goût était subtil et léger. Je me suis donc dit pourquoi ne pas retenter cette expérience en variant un peu la recette ? J’ai donc profité des jours fériés du mois de mai pour proposer cette activité à mes miss. 

Cuisiner des pancakes de printemps avec les enfants

Cette idée est tirée et adaptée du livre « 50 activités nature avec les enfants » de Marie Lyne Mangili-Doucé, aux Éditions Terre Vivante (que j’adore !). Elle nous propose des activités au fil des saisons à partir des trésors récoltés dans la nature : recettes de cuisine, bricolages ou jeux à faire les enfants. C’est un livre très inspirant pour moi qui suis très sensible à la nature et aux saisons !

livre d'activités nature avec les enfants

Balade printanière pour cueillette gourmande avec les enfants

Nous profitons donc d’un mercredi férié et ensoleillé pour partir en balade : chaque miss à son petit panier, un sécateur dans la poche si besoin, le chapeau sur les oreilles …  Nous trouvons le long du chemin un acacia aux branches assez basses pour ramasser ses grappes de fleurs blanches. C’est en fait un robinier faux-acacia, du point de vue botanique, l’acacia est son nom populaire. Ces fleurs sont apparentées à des légumineuses et sont à consommer légèrement cuites. C’est une espèce assez répandue, car invasive (mais tant pis, on se régale de ses fleurs au moins !). Elle est très présente dans certains coins de Gironde où je vis, car son bois est utilisé pour faire les piquets de vigne !

panier rempli de fleurs d'acacia
Notre petit panier rempli de grappes de fleurs d’acacia

Nous poursuivons notre balade en ramassant les petites fleurs du géranium herbe-à-robert pour décorer notre salade et quelques brins de menthe. Attention évidemment à cueillir des plantes comestibles que vous êtes sûrs de reconnaître, car les plantes peuvent être dangereuses aussi ! Je suis débutante en cueillette sauvage, mais je trouve cela fascinant tout ce que nous offre la nature, pas vous ?

Petites fleurs délicates du géranium herbe-à-robert

Papa, Maman, je veux cuisiner !

... mais pas si facile de faire une place à votre enfant dans la cuisine ?

Pour des p’tits cuistots autonomes et heureux en cuisine, accédez à l’espace ressource Cel, à table ! pour télécharger gratuitement mes supports d'apprentissage adaptés aux enfants. 

Votre enfant apprendra :

  • Les bases à mettre en place avant de cuisiner
  • Des gestes techniques de cuisine
  • Des recettes illustrées pour cuisiner en autonomie
  • La cuisine, c'est aussi s'amuser !

Vous recevrez également motivation et inspiration culinaire dans votre boite mail, pour faire de la cuisine un plaisir quotidien avec votre enfant !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

Astuces pour pancakes printaniers réussis

1/ Faire infuser les fleurs

En rentrant à la maison, nous avons tout de suite détaché les fleurs des grappes, car elles flétrissent rapidement. Pour avoir un goût un peu plus marqué que l’année dernière, j’ai fait bouillir le lait, puis j’ai mis les fleurs à infuser dedans jusqu’à l’heure du goûter, soit 4h. Cela a donné un bon goût fleuri subtil, mais bien présent : c’est très bon 😋 !

faire infuser les fleurs d'acacia dans du lait
Infusion de fleurs d’acacia dans le lait d’amande

2/ Utiliser un sucre avec un goût neutre

Une fois n’est pas coutume, je n’ai pas utilisé du sucre complet au bon goût caramélisé, car j’avais peur que cela camoufle le goût floral subtil. J’ai donc utilisé du sucre blond, en petite quantité (3 cuillères à soupe), c’est largement suffisant. Si vous voulez un indice glycémique plus bas, préférez le sirop d’agave ou le miel … d’acacia ! Je n’y ai simplement pas pensé !

3/ Remplacer un oeuf par de la compote de pommes

Pour tout vous dire, il ne me restait plus qu’un oeuf et la recette en demandait deux ! J’ai donc cherché des alternatives dans les recettes vegan. Il faut savoir qu’un oeuf peut être remplacé par 50g de compote de pommes ou 1/2 banane ou 50g de yaourt végétal ou 2 cuillères à café de graines de chia dans 30ml d’eau. Ce sont des alternatives bonnes à connaître : cela permet de varier l’alimentation et dépanne toujours quand on manque d’oeufs ! J’ai choisi la compote de pommes, ingrédient qui allait se marier le mieux avec le goût floral sans s’imposer selon moi : ça a très bien fonctionné !

Je vous propose une recette pour enfant très détaillée et illustrée, pas à pas, pour que votre enfant puisse la faire le plus possible en autonomie en suivant les photos. Vous pouvez aussi l’imprimer pour suivre facilement la recette.

Recette pour enfants des pancakes de printemps aux fleurs d’acacia

Temps de préparation40 min
Temps de pose4 h

Ingrédients

  • 50 g de fleurs fraîches de robinier faux-acacia
  • 400 ml de lait d’amande
  • 300 g de farine de petit épeautre complète
  • 1 oeuf
  • 50 g de compote de pommes
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 3 c. à soupe de sucre blond
  • 1/2 sachet de poudre à lever
  • 1 pincée de sel

Instructions

Cueillette et infusion de fleurs

  • Cueille les grappes de fleurs blanches du robinier faux-acacia.
    cueillette de fleurs d'acacia
  • Dès le retour à la maison, détache les fleurs (tu peux laisser la base marron des fleurs, cela ne gêne pas du tout à la dégustation).
    détacher les fleurs d'acacia
  • À l’aide d’un adulte, fais chauffer dans une casserole le lait jusqu’à ce qu’il bout.
  • Laisse l’adulte enlever la casserole du feu et mets-y les fleurs à infuser 4h.
    infusion de fleurs d'acacia dans du lait

Appareil à pancakes

  • Dans un saladier, casse l’oeuf et mélange.
    casser un oeuf pour faire un pancake
  • Verse ensuite 50g de compote de pommes.
    rajouter la compote en remplacement d'un oeuf
  • Mesure 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et verse-les dans le saladier.
    rajouter l'huile d'olive
  • Mélange jusqu’à que ton appareil (ton mélange) soit homogène (partout pareil, avec la même couleur et apparence).
  • Mesure 300g de farine dans un verre à mesurer (ton parent peut mettre un scotch pour repérer le niveau à atteindre si tu ne sais pas lire) et verse-le dans le saladier.
    mesurer la farine
  • Mesure 3 cuillères à soupe de sucre et verse-les dans le saladier.
    mesurer le sucre
  • Rajoute une pincée de sel.
    mettre une pincée de sel
  • Verse le demi-sachet de levure.
    mettre une cuillère de levure
  • Commence à mélanger grossièrement la pâte.
    mélanger grossièrement
  • Verse maintenant le lait infusé avec les fleurs qu’il contient.
    verser le mélange lait et fleurs d'acacia
  • Mélange le tout jusqu’à avoir un mélange homogène.
    mélanger l'appareil à pancakes
  • Avec ton parent, fais chauffer une poêle et fais cuire les pancakes quelques minutes de chaque côté (tu sauras qu’il faut les retourner lorsque cela commence à faire des petits trous à la surface).
    cuisson des pancakes à la poêle
  • Déguste !
    dégustation des pancakes aux fleurs d'acacia

Résultat ? Des pancakes légers (même avec une farine complète), moelleux et délicieusement parfumés grâce aux fleurs d’acacia ! Cela a constitué un goûter bien sympathique ma fois (et des petits-déjeuners gourmands pour les jours suivants !). Vous laisserez vous tenter par ces pancakes printaniers ? Avez-vous l’habitude de faire de la cueillette sauvage de plantes comestibles ? Racontez-moi tout ça … 

un plat de pancakes aux fleurs d'acacia
Pancakes printaniers délicieusement parfumés

crêpe et topping
23 janvier 2019 by Cel 5 Comments

Activités ludiques et gourmandes autour des crêpes à faire avec les enfants

La Chandeleur approche, envie de crêpes et de gourmandise ? J’ai souhaité relever le défi de faire des crêpes saines (ou en tout cas, avec des ingrédients intéressants nutrionnellement et non ce qu’on appelle des « calories vides ») ET très gourmandes. Oui, oui ! Les deux peuvent aller ensemble ! Mais avant de se mettre en cuisine, au fait, c’est quoi la Chandeleur ? 

Edit du 5 février 2020 : j’ai enrichi cet article avec des activités réalisées en atelier de cuisine et avec mes filles autour de ce thème. Au-delà de la cuisine, faire des crêpes permet d’apprendre plein de choses en s’amusant !

activités ludiques et gourmandes autour des crêpes

Faire des crêpes en racontant à nos enfants l’histoire de la Chandeleur

Ma grande miss est très attirée par l’histoire, « à l’époque » comme elle appelle le passé (ces notions de temps sont difficiles à appréhender pour les petits !). Alors, nous avons cherché à comprendre ce qu’était la Chandeleur et ce drôle de mot, aidé par le site Tête à modeler, qui donne des explications aux enfants pour chaque grande fête de l’année. 

raconter l'histoire de la Chandeleur aux enfants
Raconter l’histoire de la Chandeleur aux enfants

Chandeleur … Chandeleuse … Chandelles 

La Chandeleur, qu’on appelait autrefois « Chandeleuse », était la « fête des Chandelles ». Elle a une origine romaine : il y avait à cette date des processions avec des torches et flambeaux en l’honneur du dieu Pan. Il est le dieu de la Nature (ou en l’honneur de Pluton, dieux des morts, selon les versions, mais j’ai préféré retenir la première version pour ne pas amener plus de confusion. Le but est de raconter une histoire !). On dit que les paysans parcouraient les champs en portant les flambeaux pour purifier la terre avant de semer. 

Et les crêpes ?

Une superstition était associée à cette tradition : si on ne confectionne pas de crêpes ce jour-là, la récolte sera mauvaise. Je l’ai tournée « à l’envers » pour ma fille : « on faisait des crêpes pour souhaiter une bonne récolte !” La crêpe symbolisait le soleil et le don aux dieux, sans lequel le blé deviendrait mauvais. Au fil du temps, elle représenta le retour du soleil (les jours commencent à rallonger nettement), l’espoir du printemps qui arrive, la prochaine moisson de blé, etc. En effet, on faisait des crêpes avec la farine de l’année précédente, symbole de prospérité pour l’année à venir.

Crêpe châtaigne & amande avec une garniture compote à la poire & amandes effilées
Crêpe châtaigne & amande avec une garniture compote à la poire & amandes effilées, miam !

Davantage d’explications sur les crêpes pour les plus grands

Je ne suis pas plus rentrée dans les détails, vu l’âge de ma miss (4,5 ans).

Pour les enfants plus grands, on peut compléter les explications. En effet, cette fête d’origine païenne a ensuite été reprise par les Juifs, puis les Chrétiens. Dans la tradition juive, les hébreux fêtent les relevailles de la femme par une cérémonie de purification, 40 jours après la naissance de son enfant. De leur côté, les chrétiens rendent hommage à la naissance de Jésus, 40 jours après celle-ci. C’est la « fête de présentation du seigneur ». Cela s’explique par le fait que Marie attendit 40 jours après l’accouchement (et donc les relevailles), avant de pouvoir retourner au temple et présenter son enfant Jésus à l’assemblée présente.

Je trouve que c’est intéressant d’aborder l’histoire de la Chandeleur, même de manière très simple, avec les enfants. D’une part, cela permet de comprendre l’histoire de nos traditions et comment elles se sont construites au fil du temps. Même si on n’est pas croyant, cela permet de comprendre ces fêtes qui rythment notre calendrier. D’autres parts, cette fête souligne le passage des saisons, avec la fin de l’hiver qui approche, les jours qui rallongent, etc.

Une recette « saine » de crêpes pour les enfants ?

Après avoir vu l’histoire de la Chandeleur, nous avons cherché une recette « saine » de crêpes. Mon défi sur ce blog (et dans ma vie de tous les jours) est de tester et montrer qu’une alimentation saine peut être également gourmande. Autant éviter les « calories vides » apportées par la farine et le sucre blanc. Cela signifie qu’il y a peu de micro-nutriments présents par rapport à une énergie fournie élevée. Découvrons avec plaisir pour les papilles et le corps  les « calories pleines ». C’est-à-dire beaucoup de micro-nutriments pour un apport énergétique moins important : céréales complètes, oléagineux, fruits, etc. Cette bonne qualité nutritionnelle n’est pas une raison pour en manger de manière immodérée, mais tant mieux ! Il en restera pour les prochains goûters ou petits-déjeuners 😉 !

Activités ludiques autour des crêpes pour apprendre le lien de la terre à l’assiette

L’ingrédient principal des crêpes ? La farine ! On peut profiter de l’élaboration des crêpes pour évoquer la diversité des farines, au delà du blé.

Découverte des ingrédients des crêpes de la terre à l'assiette
Découverte des ingrédients des crêpes de la terre à l’assiette

L’origine des aliments : comment est-fait la farine ? Avec quoi peut-on en faire ?

On peut alors présenter les 3 « farines » utilisées et l’ingrédient original dont elles proviennent, à l’aide de cartes de nomenclature. À ce moment-là, je présente : les farines, les ingrédients entiers dont elles proviennent et les cartes de nomenclature.

  • Devine la plante d’où provient l’ingrédient entier.
  • Où se trouve la partie que l’on mange ?
  • Est-ce que cela pousse dans un arbre ou est-ce une petite plante (ou grande pour le cas de la canne à sucre) dans un champ ?
Association de l'ingrédient avec sa carte de nomenclature
Association de la carte et de l’ingrédient (NB : ma p’tite miss a fait une petite erreur. Ce n’est pas du blé mais du petit épeautre?)
association de cartes de nomenclature
Est-ce que cela pousse dans un arbre ou dans un champ ?
découverte de l'amande
Où est la partie qu’on mange ?

Je t’offre les cartes de nomenclature, pour jouer à ce jeu avec tes enfants ! Je les ai mises dans l’espace-ressource pour p’tits cuistots, auquel tu peux accéder via le formulaire ci-dessous 👇 :

Papa, Maman, je veux cuisiner !

... mais pas si facile de faire une place à votre enfant dans la cuisine ?

Pour des p’tits cuistots autonomes et heureux en cuisine, accédez à l’espace ressource Cel, à table ! pour télécharger gratuitement mes supports d'apprentissage adaptés aux enfants. 

Votre enfant apprendra :

  • Les bases à mettre en place avant de cuisiner
  • Des gestes techniques de cuisine
  • Des recettes illustrées pour cuisiner en autonomie
  • La cuisine, c'est aussi s'amuser !

Vous recevrez également motivation et inspiration culinaire dans votre boite mail, pour faire de la cuisine un plaisir quotidien avec votre enfant !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

Le petit-épeautre

Explications pour les petits : Cela ressemble au blé, mais ce n’est pas la même famille. C’est une céréale très ancienne, la première que l’homme a cultivé (10 000 av. JC en Egypte). Elle est très résistante aux maladies et aux attaques d’insectes dans les champs.  

Explications pour les adultes : Le petit épeautre est une céréale ancienne qui n’a subit aucune mutation, plus riche en protéine que le blé, elle contient surtout tous les acides aminés essentiels. Le gluten qui compose ses  protéines est faible et bien toléré, même chez certaines  personnes allergiques au blé. Elle est riche en fibres, calcium, magnésium, phosphore et zinc.

La farine de châtaigne :

Explications pour les petits : Ce sont des châtaignes transformées en farine. Elle a un petit goût sucré, intéressant pour les gâteaux.

Explications pour les adultes : Elle est à coupler avec une autre farine car elle a une texture très dense. La châtaigne est un bon fournisseur d’énergie, tout en ayant un indice glycémique bas. Elle est riche en fibres, minéraux (potassium, fer et magnesium) et vitamines (C et E).

La poudre d’amande :

Explications pour les petits : C’est un fruit à coque, car on mange la graine à l’intérieur d’une coque dure (montrer une photo si possible). Les amandes apportent pleine de bonnes choses à notre corps, pour qu’il fonctionne bien et soit en bonne santé.

Explications pour les adultes : Les amandes apportent du bon gras qui est l’huile du cerveau (acides gras mono-insaturés), des protéines, des anti-oxydants et des fibres. C’est intéressant de l’introduire dans les gâteaux, en remplacement 1/4 à 1/3 de farine.

➜ À cette étape, j’ai montré une courte vidéo sur Youtube montrant comme la farine était faite. Cela aide les enfants à visualiser et comprendre. Une autre fois, je pense qu’on prendre le temps de regarder le C’est pas sorcier sur le sujet !

Ma recette de crêpes saines et gourmandes à cuisiner avec les enfants

Je me suis inspirée de la recette du blog de «  Quinoa et Basmati » (que j’ai découvert à l’occasion), adaptée en fonction du contenu de mon placard.

Pour apprendre aux enfants à utiliser un verre à mesurer :

Pour les non-lecteurs : placer un ruban de masking tape sur le verre à mesurer à la hauteur à atteindre. Déplacer le scotch à chaque ingrédient pour indiquer à l’enfant jusqu’où remplir.

Pour les lecteurs débutants : montrer les différentes colonnes des ingrédients, faire trouve les lettres correspondant à la bonne unité de mesure (ici “cl”), puis le bon nombre (ici “50”).

apprendre à utiliser un verre à mesurer aux enfants

Je vous propose une recette pour enfant très détaillée et illustrée, pas à pas, pour que votre enfant puisse la faire le plus possible en autonomie en suivant les photos. Vous pouvez aussi l’imprimer pour suivre facilement la recette.

La recette pour enfants de crêpes saines châtaigne & amande

Une recette saine et gourmande de crêpes, avec des ingrédients à fort intérêt nutritionnel, entièrement réalisable par des petites mains enfarinées (dès 3-4 ans), sauf la cuisson. 
Temps de préparation15 min
Temps de cuisson15 min
Temps de pause1 h
Temps total1 h 30 min
Type de plat: Dessert, Goûter
Portions: 10 crêpes
Auteur: Cel

Ingrédients

  • 100 g farine de petit épeautre T80
  • 60 g farine de châtaigne
  • 40 g poudre d’amande
  • 1 c. à soupe sucre complet rapadura
  • 3 oeufs
  • 50 cl de lait d’amande

Instructions

  • Mesure la farine d’épeautre.
  • Verse la farine dans un saladier.
  • Mesure le reste des ingrédients « secs » (farine de châtaigne, poudre d’amande, sucre) et verse au-fur-et-à-mesure dans un saladier.
  • Mélange avec un fouet.
  • Fais un puits.
  • Casse les oeufs dans le puits.
    enfant qui casse un oeuf pour faire des crêpes
  • Commence à mélanger avec un fouet.
  • Mesure le lait d’amande dans le verre à mesurer.
    enfant qui mesure du lait
  • Verse un tout petit peu de lait dans le saladier.
    enfant qui verse du lait
  • Mélange énergiquement au fouet pour éviter les grumeaux.
    enfant qui mélange énergiquement l'appareil à crêpes
  • Verse le tiers du lait restant et mélanger(ça permet d’aborder les proportions avec les enfants 😉 ).
  • Verse la moitié du lait restant et mélanger.
  • Verse le lait restant et mélanger.
  • Laisser reposer la pâte 1h.
  • Fais cuire les crêpes (par un adulte).
    cuisson des crêpes

Notes

  • Premier petit conseil : comme il y a une farine avec un peu de gluten, le petit épeautre, il est recommandé de laisser reposer la pâte 1h. Cela permet à l’amidon de bien lier la pâte, et ainsi obtenir des crêpes souples et moelleuses. Si vous n’avez pas le temps, regardez mon troisième conseil …
  • Deuxième petit conseil : pour la cuisson, je vous recommande de bien laisser cuire avant de retourner, sinon les crêpes assez moelleuses et épaisses risquent de se casser.
  • Troisième conseil : les crêpes risquent de devenir cassante, si vous n’avez pas eu le temps de faire reposer la pâte. Deux solutions : soit les manger immédiatement (quel sacrifice !), soit les déposer sur une assiette et couvrir avec une assiette retournée. Elles resteront ainsi souples et moelleuses pour être mangées plus tard.

Garniture fruitée et gourmande pour crêpes : 

Même si côté fruit, le mieux est de les manger crus pour profiter de tous leurs bienfaits, une compote maison sans sucre ajouté (avec quelques petites gourmandises en plus) reste une option plus intéressante que le pot de N… ! J’avais en fait en tête (ou plutôt sur les papilles) une association de saveur : châtaigne, poire, amande grillée. Ça a très bien fonctionné, un régal 😋 ! 

garniture de crêpes saine et gourmande à proposer aux enfants
Une garniture saine et gourmande à proposer aux enfants : compotes, amandes effilées, pépites de chocolat

Astuce : les compotes à la vapeur ! Avec la naissance de ma petite miss (et les petits pots à préparer !), je fais souvent mes compotes à la vapeur … ce qui va merveilleusement bien avec certains fruits : cela conserve nettement mieux la saveur de la pêche (l’été !) et de la poire tout en rendant beaucoup moins d’eau ; pour des pommes qui restent fermes à la cuisson (comme celles de mon AMAP), cela permet plus facilement de les écraser tout en conservant mieux le goût du fruit. 

Garniture à proposer :

  • Compote de pommes
  • Compotes de poires 
  • Amandes effilées et grillées
  • Pépites de chocolat noir

Choisir une compote à étaler sur la crêpe, puis un petit « topping » à mettre dessus : amandes et/ou chocolat. Déguster et régalez-vous  😋 !
PS : si votre enfant (ou vous !) êtes accro à la pâte à tartiner maison, vous pouvez tester ma pâte à tartiner choco-noisette.

crêpe : choisir sa garniture
Choisir sa garniture : étaler la compote à la poire et parsemer d’amandes effilées

Verdict ?! De la petite à la grande miss en passant par la maman, tout le monde s’est régalé ! Que ce soit nature ou avec un petit mix compote/amandes/pépites de chocolat, tout le monde a bien apprécié ! On a « dû » tester pour vous avec un peu d’avance la recette (c’est dur d’avoir un blog cuisine, quel sacrifice 😉 ), va falloir qu’on en teste une nouvelle le 2 février … 

Et vous, quel sera votre recette de crêpes cette année ? Vous avez testé ma recette ? Dites-moi dans les commentaires si vous avez aimé … 

assiette pancake-salade
28 octobre 2018 by Cel 3 Comments

Une préparation, deux repas : vive les pancakes !

Organisation en cuisine : je double tout !

En termes d’organisation des repas pour la semaine, ce que nous pratiquons beaucoup à la maison, c’est doubler les quantités ! Quand nous cuisinons un plat, nous augmentons les quantités pour nous assurer (au moins) soit un autre repas du soir, soit 2 lunchs à emporter pour le midi au boulot. Des fois, nous augmentons encore les quantités, pour en congeler une partie, pour des plats qui se réchauffent bien (type viande et/ou légumes/légumineuses mijotés). C’est pratique, on ne se met qu’une fois en cuisine ! Si bien que j’ai maintenant du mal à cuisiner que pour 3 ou 4 ! Mais … ma grande miss n’aime pas trop manger deux fois dans la semaine la même chose (ben oui, c’est pas rigolo !). Alors, j’ai trois astuces pour parer à cela :

  • Soit j’espace un peu plus les repas avec le même plat : par exemple, le dimanche soir et le mardi soir, au lieu de deux jours consécutifs. Cela marche si elle a vraiment beaucoup aimé !
  • Soit je congèle (et je sors un autre plat du congélateur) : cela permet plus de variété !
  • Soit je re-cuisine la préparation lorsque c’est possible, pour donner un air de « nouveauté ». C’est tout le sujet de cet article !
pancakes de légumes à partir de purée ou velouté

Transformer de la purée en pancakes 

Oui, vous avez bien lu ! Mon repas n°1 est composé d’une purée de légumes ou même d’un velouté de légumes (mais assez dense le velouté, je fais des soupes très épaisses !). Si c’est un légume relativement accepté par la grande miss, je fais 2/3 légumes, 1/3 pommes de terre (ou légumineuse). Par exemple, voici ce que j’ai testé ces derniers temps (dites-moi si vous voulez les recettes…) :

  • purée courgettes/pois cassés
  • purée céleri rave/pomme de terre 
  • velouté butternut/gingembre
  • purée butternut/lentilles corail
  • purée chou-fleur/pommes de terre

Pour mon repas n°2, je transforme ensuite le reste de purée en pancakes, en ajoutant oeufs et farine. Pour se faire, je me suis inspirée d’une recette de Cléa de son livre “Veggie, je sais cuisiner végétarien”. Je re-utilise aussi comme ça les restes de purée maison de la petite miss, qui est encore aux petits pots. 5-10min à la poêle et cela fait un nouveau repas ! Avec de la purée, cela va donner une galette consistante, alors qu’avec du velouté, cela va plutôt être une crêpe épaisse (cf. photos).

Personnellement, j’aime les manger avec du chèvre frais ou une tartinade (houmous, caviar d’aubergine ou fromage frais). Ma grande miss préfère les manger nature. Vous pouvez aussi les proposer à votre bébé (ma petite miss adore !) à partir de 10 mois environ, si la préparation est peu salée. C’est vraiment garanti sans prise de tête avec vos enfants ! De plus, cela fait un repas équilibré, puisqu’il y a des légumes + des oeufs + des féculents (via la farine). Avec des crudités, cela constitue un repas du soir léger et complet, parfait !

pancakes de légumes et salade de concombres
Pancakes (à partir de purée courgettes/pois cassés) servis avec une salade de concombre

guide gratuit


Lpetit-déjeuner Cel, à table !

Découvrez mes 8 recettes, des conseils et astuces pour un petit-déjeuner sain assurant le plein d'énergie jusqu'à midi !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

Hidden Content

La recette de pancakes à la purée de légumes :

Ingrédients pour environ 15 pancakes :

  • 300g de reste de purée de légumes ou 400g de reste de velouté épais
  • 2 oeufs pour de la purée / 3 oeufs pour du velouté
  • 100g de farine de petit épeautre T80, de riz complet ou de blé T110
  • épices au choix si la purée est peu assaisonnée : cumin, curry, gingembre…
Pancakes légumes
Pancakes réalisés à partir d’un velouté de courge butternut

Etapes :

→ Mélanger énergiquement la purée, avec les oeufs et la farine. Le résultat reste un peu liquide avec du velouté. Si cela vous semble vraiment trop liquide, rajouter un peu de farine.

→ Assaisonner si nécessaire.

→ Dans une grande poêle bien chaude et huilée, verser en flaque la pâte à l’aide d’une petite louche. Je fais ainsi 3 à 4 pancakes en même temps dans ma grande poêle.

→ Faire cuire 4-5 min de chaque côté. Servir les pancakes chauds, accompagnés d’une salade

pancakes dans poêle
Pancakes, plus épais, réalisés à partir de purée courgettes/pois cassés

A noter : cela se conserve très bien 3-4 jours au frais (à donner à votre enfant, même froid, le soir suivant pour faire patienter le temps de préparer le repas !) ou cela se congèle. Vous pouvez alors le décongeler à la poêle ou au grille-pain. 

Testez chez vous avec vos enfants et venez me raconter dans les commentaires …