Ma nouvelle lubie ? Mettre au point de nouvelles recettes sucrées avec des légumes ou légumineuses à l’intérieur. Bizarre n’est-ce pas ?! Je préfère vous prévenir 😂. C’est aussi ce que m’a dit ma grande miss, quand je lui ai dit qu’on allait faire des pancakes pour le goûter avec de la patate douce … « Mais beurk, quelle idée Maman ! ». Bon, cela ne l’a pas empêchée de se remonter les manches pour écraser la patate douce avec entrain. Elle a aussi testé avec fierté pour la première fois la cuisson des pancakes. Pour finir, elle a été très surprise du résultat … et nous aussi ! Alors, envie de découvrir cette recette originale, qui permet de montrer aux enfants, que les légumes, on peut même les manger en version sucrée 😋 ?!  

Des légumes en dessert : cuisiner des pancakes de patate douce

Des desserts avec des légumes

Mais quelle idée vraiment ? Pour autant, cela présente différents avantages :

Réduire la part de céréales :

En apportant de la matière riche en fibres, cela permet de réduire la part de céréales, ce qui est toujours intéressant dans notre alimentation, où cette catégorie d’aliments à tendance à être trop présente !

Apporter du moelleux :

Pour les pancakes ou les gâteaux type brownie, gâteau au yaourt … cela permet vraiment une texture très agréable. 

Cacher des légumes : 

Je dirais qu’il ne faut pas trop en jouer pour réussir à faire manger des légumes à nos enfants de manière consciente. En effet, si on veut qu’ils apprécient à long terme cette catégorie d’aliments, ils doivent savoir qu’ils en mangent tout simplement. Cela permet d’apprivoiser le goût progressivement. Mais de temps en temps, ça ne fait pas de mal tout de même ! Si vous cherchez d’ailleurs d’autres astuces pour camoufler les légumes, c’est par là

Apprendre aux enfants à cuire des pancakes 

Pour initier mes miss à cuisiner les légumes en version sucrée, je me suis dit que le pancake était une bonne idée. La recette est très simple, réalisable entièrement par les enfants … jusqu’à la cuisson pour les plus grands ! Cela a donc été l’occasion pour ma grande miss, 5 ans et demi, de s’essayer pour la première fois à la cuisson.

Et vous, laissez-vous vos enfants utiliser les plaques de cuisson ? 
À partir de quel âge ?

Voici les consignes à donner, si vous aussi, vous voulez initier votre enfant :

Avant de commencer : 

  • Montrer à l’enfant, où est la source de chaleur : qu’est-ce qui va devenir chaud et qu’il ne faut pas toucher (la poêle, mais aussi le tour de la poêle) ? Qu’est-ce qu’on peut toucher (le manche de la poêle) ? 
  • S’assurer que l’enfant a les cheveux bien attachés et qui rien ne traine (bracelet, cordon …).
  • Positionner les différents récipients proches, pour que l’enfant ait de courtes distances à faire dans ses manipulations : saladier avec la pâte, poêle, assiette pour mettre les pancakes cuits. 
  • Rester toujours à côté de l’enfant.

Etape 1 : verser la pâte

  • Donner une petite louche ou une tasse anglo-saxonne (avec un manche, là c’était 1/2 cup … un peu grand !) avec une taille adaptée à la quantité de pâte pour un pancake.
  • Souligner qu’il faut mettre plusieurs pancakes dans la poêle, et donc positionner chaque pancake pour laisser de la place pour les autres
  • Laisser l’enfant verser la pâte de chaque pancake.
enfant qui fait cuire des pancakes

Etape 2 : retourner

  • Faire observer à l’enfant la cuisson : quand les bords commencent à changer de couleur et que des petits trous apparaissent sur le pancake, c’est qu’il est temps de les retourner.
  • Pour retourner un pancake, glisser une spatule large sous toute la longueur du pancake. S’aider au besoin d’une autre spatule pour bloquer le pancake du côté opposé à la première spatule, si celui-ci glisse.
  • Soulever la spatule avec le pancake et faire une rotation rapide du poignet sur le côté pour le retourner (et non vers l’extrémité de la spatule). Ce geste demande de la maîtrise et plusieurs essais, il ne faut pas décourager ! Féliciter déjà l’enfant pour ce qu’il arrive à faire 😉

Etape 3 : retirer et placer dans une assiette

  • Faire observer à l’enfant la cuisson, soulever légèrement le pancake au besoin pour vérifier.
  • Glisser une spatule large sous toute la longueur du pancake. S’aider au besoin d’une autre spatule pour bloquer le pancake du côté opposé à la spatule, si celui-ci glisse.
  • Soulever la spatule avec le pancake et le déposer en douceur sur l’assiette située juste à côté. 

Aider les enfants à cuisiner en autonomie : vive les cups et les recettes illustrées

Pour aider encore plus mes deux miss (2 et 5 ans) à réaliser une recette de manière autonome, j’utilise principalement deux outils : les recettes illustrées et les tasses anglo-saxonnes (les cups). J’ai donc improvisé dans l’après-midi une recette illustrée : en observant simplement la couleur des tasses et les ingrédients dessinés, cela permet aux enfants de comprendre pratiquement seuls les différentes étapes à suivre. 

Tasses à mesurer et recette illustrée, 2 outils pour accompagner l’autonomie de l’enfant en cuisine
remplir une tasse de farine
Une astuce lorsque la tasse est trop grande par rapport au contenant : utiliser une tasse plus petite pour transvaser 😉

Si cela vous intéresse, j’ai enregistré la recette illustrée dans l’espace-ressource des p’tits cuistots en cuisine. Vous y trouverez d’autres recettes illustrées et des supports, pour aider les enfants à cuisiner progressivement seul en adoptant les bons réflexes, tout en s’amusant. Cet espace est réservé à mes abonnés, vous y accéderez via le formulaire ci-dessous.

Papa, Maman, je veux cuisiner !

… mais pas si facile de faire une place à votre enfant dans la cuisine ?

Pour des p’tits cuistots autonomes et heureux en cuisine, accédez à l’espace ressource Cel, à table ! pour télécharger gratuitement mes supports illustrés adaptés aux enfants.

Votre enfant apprendra :

# Les bases à mettre en place avant de cuisiner

# Des gestes techniques de cuisine

# Des recettes illustrées pour cuisiner en autonomie

# La cuisine, c'est aussi s'amuser !


Vous recevrez également motivation et inspiration culinaire dans votre boite mail, pour faire de la cuisine un plaisir quotidien avec votre enfant !

Vous allez recevoir un courriel de confirmation, qu'il faut valider pour accéder à l'espace ressource. Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

En cliquant ici, vous acceptez de recevoir des informations et offres commerciales personnalisées, pour vous aider à cuisiner avec votre enfant. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.Pour connaître ou exercer vos droits, consultez nos mentions légales..

pancakes de patate douce
Imprimer la recette
5 de 1 vote

Pancakes sucrés à la patate douce

Une recette simple à réaliser avec les enfants ou en mode express dans le blender pour un petit-déjeuner ou un goûter sain, fait-maison ET gourmand.
Temps de préparation20 min
Temps de cuisson15 min
Temps total35 min
Type de plat: Goûter, Petit-déjeuner
Auteur: Cel

Ingrédients

  • 2 tasses de patate douce cuite soit 360g
  • 1 tasse de farine de petit-épeautre T80 (ou blé) soit 120g
  • 3 oeufs
  • 1/2 de tasse de lait d'amande (ou de lait de vache) soit 120ml soit 90g
  • 1/3 de tasse de purée d'oléagineux (cacahuète, amande …) soit 80g
  • 1 c. à soupe de bicarbonate alimentaire soit 10g
  • 2 c. à soupe de jus de citron
  • 1/2 c. à café de cannelle ou de mélange type pain d'épices
  • 1 pincée de sel

Instructions

On commence par mélanger tous les ingrédients "humides"

  • Verse la patate douce dans un saladier.
    enfant qui prend de la patate douce dans une cuillère
  • Ecrase la patate douce en purée.
    enfant qui écrase de la patate douce en purée
  • Casse 3 oeufs dans le saladier, puis mélange.
    enfant qui casse des oeufs
  • Ajoute le lait dans le saladier, puis mélange.
    enfant qui mesure du lait
  • Ajoute la purée d'oléagineux, puis mélange jusqu'à obtenir un préparation homogène (c'est-à-dire partout pareil).
    enfant qui verse de la purée d'amande dans un saladier

Puis on ajouter les ingrédients "secs"

  • Ajoute la farine, puis mélange.
    enfant qui verse de la farine dans un saladier
  • Verse dans une cuillère le bicarbonate, qui va permettre de faire lever le gâteau. Verse-le dans le saladier.
    enfant qui verse du bocarbonate dans un saladier
  • Verse dessus le jus de citron, tu vas voir, cela va mousser.
    enfant qui verse du jus de citron
  • Ajoute la cannelle et le sel.
    enfant qui prend une cuillère de cannelle
  • Mélange bien la préparation.
    enfant qui mélange un appareil à pancakes
  • Fais cuire les pancakes à la poêle, sous la surveillance de tes parents.
    enfant qui fait cuire des pancakes

Outre que ma grande miss a été hyper-fière de cuire elle-même les pancakes (elle a déclaré que c’était elle qui allait désormais cuire tous les pancakes de la maison 😅), la recette n’est pas sucrée et riche en protéines, bref, parfaite pour le petit-déjeuner (si vous cherchez d’autres recettes pour ce repas, c’est par là). Vous pouvez bien sûr aussi les manger au goûter. C’est d’ailleurs pour ça que je n’ai volontairement pas mis de sucre (pas besoin avec la patate douce), cela permet de rajouter un filet de miel ou une autre petite douceur dessus, sans remords 😉. Régalez-vous !

Goûter de pancakes et beurre de pommes  😋
Goûter de pancakes et beurre de pommes 😋
Partager l'article
  • 25
  •  
  •  
  1. 5 stars
    Recette testée et adorée autant en mode sucré que salé avec de l’ecrasé d’avocat dessus ! Par contre est ce que la purée d’oleagineux est indispensable ou remplaçable ? Car c’est relativement cher et j’aimerai refaire ses pancakes sans l’ajout d’oleagineux 😊 merci d’avance pour ta réponse

    • Ravie que tu aimes ! Pour la purée d’oléagineux, elle n’est pas indispensable, mais apporte un peu de gras et de moelleux : soit privilégier la purée de cacahuètes, qui est la plus abordable, soit remplacer par 2 cuillères à soupe d’huile neutre ou parfumée (coco ou noisette par exemple).

Leave a Reply