On m’a parfois posé la question de comment et quoi cuisiner avec un jeune enfant. Ma petite miss de 18 mois étant en pleine découverte de cet univers, pour faire comme maman et sa grande soeur, je me suis dit que c’était le moment de partager avec vous quelques idées pour inviter vos bambins les plus jeunes en cuisine !

affiche de l'article sur comment cuisiner avec de jeunes enfants et 10 tâches à leur confier

Cuisiner et manger : le repas du jeune enfant commence en cuisinant !

J’avais souvent ma petite miss dans les jambes au moment de cuisiner vers 19h le soir et je ne comprenais pas pourquoi ce moment était si difficile, alors que j’avais juste besoin de 10 minutes pour finaliser le repas ! Maintenant, j’ai compris : elle a faim tout simplement ! Donc, elle s’installe toute seule à côté de moi sur sa tour d’apprentissage (cf. article ici) et elle cuisine et/ou mange en même temps : son repas commence là ! J’essaye donc d‘avoir des aliments en réserve qu’elle peut manipuler et manger directement : betteraves cuites ou carottes l’hiver, concombre ou tomates l’été. Ça permet de faire patienter le temps que le repas soit prêt et la ration de légumes est assurée ! 

bâtonnets de carotte à grignoter par un jeune enfant
Grignoter des bâtonnets de carotte en attendant que le repas soit prêt !

NB : j’ai toujours un sachet de betteraves cuites sous vide dans le frigo, en dehors de l’été et de ses tomates cerise, ça me sauve très souvent des repas ! Vites prêtes, elles assurent une entrée de crudités avant un plat de pâtes ou de mélange de céréales.

Des tâches simples à confier aux tout-petits (dès 15 mois)

Les plus jeunes ont très vite envie de nous imiter, d’autant plus s’il y a des grands frères ou des grandes sœurs ! Alors, qu’est-ce qu’on peut faire faire en cuisine aux plus jeunes ? Voici quelques idées :

jeune enfant lavant des carottes
Laver les carottes … et jouer avec l’eau !
jeune enfant apprenant à écailler un oeuf dur
Écailler un oeuf dur … patience !
  • Laver des légumes avec une petite brosse dans le lavabo.
  • Couper des aliments mous (type banane, fraise, betterave, concombre, courgette, fromage type feta).
  • Transvaser des aliments (par exemple, mettre des légumes que vous coupez dans un saladier).
  • Essorer la salade (si vous avez une essoreuse à salade avec un gros bouton central sur lequel il faut appuyer).
  • Mettre à table son assiette et ses couverts.
  • Éplucher à la main une banane (découpée en tronçons).
  • Écailler un œuf.
  • Piquer des fruits ou des cubes de fromage sur des cure-dents.
  • Écosser des petits pois ou des fèves (en ouvrant la gousse pour l’enfant). 
  • Ranger la vaisselle propre en la prenant dans le lave-vaisselle (c’est la période où ils adorent ranger, faut en profiter !).
jeune enfant écossant des petits pois
Écosser des petits-pois demande de la minutie et fait appel à la dextérité fine
jeune enfant essorant la salade
Qu’est-ce que c’est drôle d’essorer la salade !

Utiliser de la vaisselle cassable avec les tout-petits

On a souvent peur de confier notre vaisselle quotidienne à nos jeunes enfants, mais c’est en leur apprenant et leur faisant confiance qu’ils maîtriseront leur manipulation. Je dirais qu’une fois qu’ils ont dépassé le stade “je jette tout par terre” vers 12-15 mois, on peut commencer à leur donner pour le repas de la vraie vaisselle (qui n’a aucune valeur … on n’est pas à l’abri d’accident !) : un bol évasé (c’est le plus pratique je trouve dans leur apprentissage à manger tout seul sans qu’il y ait trop de nourriture par-dessus bord !) ou une petite assiette à soupe, un petit verre et des couverts métalliques adaptés à sa taille.

En plus, on évite la vaisselle plastique, dont on découvre de plus en plus les méfaits, notamment au contact d’aliments chauds. Nous commençons cela avec ma petite miss, mais je vois bien avec la grande : il nous arrive bien plus souvent qu’à elle de casser de la vaisselle ! Et la fois où c’est arrivé, c’était le drame : elle a cassé son verre de la fée clochette ! Et bien, ça l’a marqué et elle fait attention avec ses affaires.

jeune enfant écossant des fèves
Écosser des fèves … une des activités préférées en ce moment. Ça tombe bien, c’est très long à faire !

Apprendre à couper aux jeunes enfants

Comment ça, confier un couteau à un jeune enfant ?! Cela fait souvent frémir les parents. Mais, c’est le même principe que pour la vaisselle, avec des ustensiles adaptés évidemment. Par contre, c’est important d’introduire de manière un peu solennelle cet outil : « le couteau est à manier avec précaution et il faut être attentif pour ne pas se blesser. Je te le confie car j’ai confiance en toi, je sais que tu feras attention». Vous pouvez également présenter de manière détaillée les différentes parties du couteau, la lame, le manche, en précisant quelle partie est coupante.

Concernant les couteaux, j’ai expliqué dans cet article les différents modèles, selon l’âge et le matériel de base pour cuisiner avec les enfants. Pour les plus jeunes, on peut leur confier deux types de couteaux, à utiliser préférentiellement avec des aliments mous : banane, fraise, betterave, concombre, courgette, fromage type feta, beurre, etc. Ils couperont des morceaux irréguliers évidemment, soit ils les mangeront immédiatement, soit il s’agit évidemment de choisir une recette, où cela n’a pas d’importante. 

apprendre aux enfants à utiliser un couteau pour couper ou tartiner
Apprendre à manier différentes sortes de matériel : couteau à bout rond ou découpe-légumes

Avec un découpe-légumes :

Un découpe-légume à lame dentelé se prend en main différemment d’un couteau et est plus facile pour les plus jeunes. Pour les premières prises en main, montrer (sans parler) où positionner ses mains : 

  • La main sous-dominante maintient l’aliment assez loin de la lame.
  • La main dominante tient le couteau et appuie dessus.
  • Si l’enfant a besoin de plus de force, pour des aliments un peu plus durs (comme des carottes par exemple), les mains sont l’une au-dessus de l’autre et appuient sur le couteau ensemble (c’est la position la plus sécurisée … il n’y a pas de doigt qui traîne !).

Avec un petit couteau à bout rond :

Cela permet de commencer à acquérir le geste pour tenir le couteau avec deux possibilités : soit la position pour tartiner, soit celle pour couper. Ces gestes s’acquièrent peut être un peu plus grand vers 2 ans (à vous de voir … chaque enfant va à son rythme), ma petite miss de 18 mois n’y arrive pas encore.

Instructions, à montrer, pour apprendre à couper :

  • La main sous-dominante maintient l’aliment assez loin de la lame.
  • La main dominante tient le couteau.
  • Prendre le temps de positionner le couteau précisément sur l’aliment.
  • Abaisser la lame d’un geste franc.
  • Écarter l’aliment avec la lame du couteau.
couper et manger de la betterave par un jeune enfant
Couper la betterave … et la manger immédiatement !

Instructions, à montrer, pour apprendre à tartiner :

Recommandations : utiliser des ingrédients qui s’étalent facilement (fromage frais, purée d’oléagineux, rillettes de sardines, etc.).

  • Montrer à l’enfant comment tenir le couteau, avec l’index positionné sur le manche juste après la lame.
  • Prendre un peude l’aliment avec la lame du couteau.
  • L’autre main tient la tartine.
  • Déposer l’aliment sur la tartine en raclant la lame contre le pain.
  • Étaler l’aliment avec le couteau, lame penchée, jusqu’à ce que la tartine soit recouverte.
apprendre à tartiner à un jeune enfant
Apprendre à tartiner … des gestes complexes à apprendre (ici par ma grande miss)

Si vous recherchez un support pour cuisiner avec vos enfants, le livre «  Grands apprentissages Montessori pour petites mains » d’Audrey Zucchi aux Éditions Marabout, est vraiment top pour cela. Je vous en ai déjà parlé ici et . Les détails de manipulation que je vous donne plus haut en sont d’ailleurs adaptés.

Voilà, j’espère que toutes ces idées vous auront motivé pour faire une petite place dans votre cuisine aux plus jeunes. À la maison, ça permet à ma petite miss de commencer à participer aux activités familiales et elle réclame cela ! N’hésitez pas à me raconter en commentaires ce que vous faites en cuisine avec vos plus jeunes, je mettrai à jour l’article pour intégrer vos suggestions.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply