Des livres pour apprendre à bien manger

J’ai décidé d’inaugurer aujourd’hui une nouvelle catégorie sur ce blog, celle des livres pour apprendre à bien manger ! Il y a certes les livres de cuisine, qui nous donnent recettes et conseils, mail il y a aussi les livres à lire à nos enfants en dehors de la cuisine, dans un canapé douillet ou dans le lit. Pour les enfants qui aiment les livres (comme c’est le cas de ma grande miss), je me dis que c’est aussi un moyen plutôt sympa et ludique de sensibilisation à une bonne alimentation. Cela amène un autre point de vue que celui de cuisiner et cela éveille leur curiosité à goûter de nouvelles choses (du moins, je l’espère !).

Cela permet d’expliquer entre autres :

  • les cycles des saisons,
  • la saisonnalité des aliments,
  • l’origine des plantes,
  • les étapes et le travail nécessaires à la fabrication d’un aliment (comme le pain par exemple),
  • les étapes nécessaires à la croissance d’une plante : de la graine à l’assiette,
  • etc.

Le livre du jour sur les tomates : apprendre à manger de saison

tout apprendre sur les tomates aux enfants

Pour inaugurer cette nouvelle catégorie, j’ai choisi de vous parler du livre « Les tomates » de Michel Francesconi et Nicolas Gouny, collection « Je sais ce que je mange aux Editions du Ricochet. Je l’ai découvert par hasard à la bibliothèque de notre village, où je scrute maintenant tous les livres parlant de près ou de loin d’alimentation ! Ce livre n’est pas une histoire en soi, mais il raconte l’apparition de la tomate sous nos contrées. Il est notamment centré sur le mode de production et la saisonnalité à respecter. Il explique ainsi :

La tomate vient d'Amérique
La tomate vient d’Amérique avec plusieurs copains !
  • L’origine de la tomate : elle vient d’Amérique et était plantée au début en France uniquement à but décoratif dans les jardins (le saviez-vous ? On en apprend même en tant qu’adulte !).
  • La tomate est un fruit et un légume.
  • Il existe de très très nombreuses variétés de tomates, de toutes les formes et couleurs (vous souvenez-vous des explications sur la représentation des aliments ici ?).
  • Le cycle de la tomate : de la graine semée en mars jusqu’au fruit ramassé l’été.
  • Comment les tomates sont cultivées l’hiver ? La culture sous serre.
  • Les modifications apportées aux tomates pour permettre leur transport : des tomates « dures » et sans goût.
Comment sont cultivées les tomates l'hiver ...
Comment sont cultivées les tomates l’hiver …

Face à ses dérives et à l’impact pour notre planète, plusieurs propositions sont faites à l’enfant :

Consommer de saison : « elles n’arriveraient qu’en été, annonçant les beaux jours, avec leur parfum retrouvé » (j’aime beaucoup !).

Découvrir la diversité : « on pourrait apprendre à savoir faire la différence entre une tomate « ananas » mûre à point et une « noire de Crimée » si douce, il suffit de goûter » : cela me donne une chouette idée d’atelier à prévoir l’été prochain !

Planter soi-même : « c’est encore plus agréable si on cueille la tomate sur un pied que l’on a planté soi-même » : et là, une idée d’atelier pour ce printemps !

Le cycle de la tomate : de la graine au fruit
Le cycle de la tomate : de la graine au fruit

Bref, ce livre m’a conquise, même s’il était un peu complexe pour ma grande miss de 4 ans. Je pense qu’il est plus adapté à partir de 6-7 ans. 

Et vous, connaissez-vous cette collection ? Il y a aussi le sucre, les oeufs, le miel, les pommes, etc. N’hésitez pas à m’en parler dans les commentaires … 

Partager l'article
  • 7
  • 1
  •  
  1. C’est une collection au Top, avec des titres également sur Les Bananes ou Le Cacao.
    Des titres proches de la Guadeloupe où j’habite. C’est une collection à mettre entre les mains des enfants pour bien comprendre ce que nous mangeons et les origines des aliments mais également des livres à mettre entre les mains des adultes car on apprend de multitudes de choses.

    • Merci de ton commentaire ! C’est intéressant qu’il y en ait aussi sur des aliments plus “lointains” (pour la France métropolitaine), cela permet d’expliquer des choses qu’on a peu l’occasion d’avoir sous les yeux alors qu’on en mange le résultat tous les jours. En tout cas, on a beaucoup aimé à la maison … je crois qu’il y en a quelques uns qui risquent d’atterrir sous le sapin ou dans le calendrier de l’avent !

Leave a Reply