Offrir un gâteau d’anniversaire

Ce week-end, nous fêtions le premier anniversaire de ma petite miss ! Sa grande soeur a proposé d’elle-même : “c’est nous qui faisons le gâteau avec Maman ! “. Cela m’a fait très plaisir pour plusieurs raisons :

  • Elle a spontanément proposé de cuisiner, alors que pour tout vous dire, elle refusait net mes propositions il y a un mois ! Cela me faisait un peu mal au coeur, j’essayais de laisser courir en me disant qu’elle y reviendrait d’elle-même (en appliquant le fameux lâcher prise dont je vous parlais ici, si difficile en tant que parent). Comme quoi, en laissant faire, des occasions se présentent à nous, l’air de rien ! Cela montre aussi que l’intégrer régulièrement en cuisine et dans la planification des repas porte vraiment ses fruits progressivement (voir article ici) : elle sait qu’elle participe à la cuisine de la maison (et qu’elle passe aussi un moment seule avec sa maman !).
  • Elle a vraiment tenu à choisir et faire le gâteau pour sa soeur et ça, en tant que parent, ça fait vraiment plaisir de voir la complicité et l’amour entre nos enfants se développer ! C’est son cadeau à elle, qu’elle a pu faire presque toute seule : le cadeau « fait maison » a une grande valeur à mes yeux, autant pour celui qui le fait que celui qui le reçoit. Même si mes filles sont trop petites pour en saisir le sens, ça me semble important qu’elles commencent à intégrer cela en faisant tout simplement (d’autant plus dans le contexte consumériste dans lequel on se trouve). Mais en écrivant, je me faisais la remarque : les enfants en sont peut-être déjà conscient, quand on voit le plaisir qu’ils ont à nous faire de petits cadeaux : dessins, collage, bricolage … c’est en grandissant qu’on s’en éloigne si on n’est pas manuel, non ?
Recette du marbré facile et sain à cuisiner avec votre enfant

Un gâteau chocolat-vanille ? Un marbré sain et facile !

En demandant ce qu’elle souhaitait faire comme gâteau, ma grande miss répond chocolat et vanille (quelle surprise, c’était déjà le cas ici !). Nous feuilletons différents livres, parcourons mon tableau Pinterest sur les gâteaux sains (n’hésitez pas à aller voir ici !). Elle a finalement choisi un cake à la poudre d’amande et pépites de chocolat trouvé chez Megalowfood ici, mais en faisant le tour des placards, le stock de pépites de chocolat est au plus bas ! Pas le temps d’en racheter, j’ai donc choisi d’adapter la recette … transformée en marbré, comme j’avais du cacao sans sucre. On y retrouve bien les deux composantes chocolat et vanille demandées initialement. De plus, c’est un gâteau facile, relativement sain et un peu « magique » à faire faire aux enfants :

  • Il demande des manipulations nécessitant observation et maîtrise de soi : prélever en alternance dans les deux préparations (sans en mettre partout !), répartir la pâte de manière régulière dans le moule, observer les dessins de la pâte lorsqu’on verse une nouvelle cuillère (la nouvelle pâte à tendance à « repousser » la précédente), etc.
  • C’est un peu magique, car quand on le réalise, c’est difficile de se rendre compte du « dessin » que cela va réaliser quand on va couper dans la tranche, même pour nous adultes. Alors, c’est la surprise pour tout le monde quand on coupe le gâteau de voir les marbrures que dessinent les deux pâtes !
Répartir le mélange vanillé
Répartir le mélange vanillé

Une recette illustrée 

J’ai à nouveau tenté (comme ici) la recette illustrée pour permettre plus d’autonomie en cuisine. C’est une recette expliquée en dessin et schéma pour permettre une plus grande autonomie à l’enfant. Cela permet à l’enfant d’être plus actif je trouve et donc de mieux comprendre les différentes étapes de préparation de la recette. Cela met notamment en évidence les chiffres (compter le nombre de cuillères à mettre, surveiller la balance pour voir les chiffres qui doivent s’afficher, etc.), ce qui plait beaucoup à ma grande miss, très sensible à cela en ce moment (4 ans). Pour cette recette simple, je pense que je la retravaillerai pour qu’elle soit réalisable avec des « cups » (ou tasses à mesurer) pour les plus petits. Si ça vous intéresse, je peux la retravailler un peu pour vous l’envoyer, n’hésitez pas à me le demander dans les commentaires.  

La recette illustrée du marbré
La recette illustrée du marbré


La recette de marbré d’anniversaire sain et facile

A noter que l’ensemble de la recette peut être réalisé par l’enfant, sauf mention contraire dans les explications. Ces recommandations sont à ajuster en fonction de l’âge et des compétences des enfants.

Les ingrédients :

  • 100g de poudre d’amande
  • 150g de farine d’épeautre T130 (ou de farine de blé T130)
  • un demi sachet de levure
  • 3 oeufs
  • 1 yaourt (de vache, de brebis ou de soja)
  • 130g de miel d’acacia
  • 4-6 cuillères à soupe d’huile (de noix ou d’olive)
  • 4 cuillères à soupe de cacao (sans sucre)
  • 1 cuillère à café de poudre ou d’extrait de vanille
  • une poignée d’amandes effilées pour la décoration

Zoom sur … l’utilisation du miel : J’ai choisi de sucrer le gâteau avec du miel, car il est bien plus intéressant que du sucre blanc :

→ Il a de nombreuses propriétés médicinales (antimicrobien, antibiotique naturel, énergisant, reminéralisant, etc.) et nutritionnelles (vitamines, minéraux, acides aminés), même s’il perd la plupart à la cuisson. Ne pas hésiter donc à l’utiliser sur les tartines du petit-déjeuner ou pour sucrer légèrement un yaourt. 

→ Le miel d’acacia est le seul miel à avoir un index glycémique bas, c’est-à-dire qu’il va libérer le sucre dans le sang progressivement.

→ Il apporte du moelleux aux gâteaux et son parfum léger évidemment.

→ Il a un pouvoir sucrant plus élevé que le sucre (100g de sucre équivaut à 70g de miel environ).

→ Il reste cependant assez cher. C’est pourquoi (entre autres) j’alterne les alternatives au sucre : sirop d’agave, muscavido, sirop d’érable, compote ou fruits secs, etc. 

NB : à noter que le miel est déconseillé avant 1 an, car il pourrait générer le botulisme infantile.

Source : Mes bons desserts aux sucres naturels, de Marie Chioca et Delphine Paslin, Editions Terre Vivante


Les étapes :


1/ Mélanger les ingrédients « secs »

→ Peser dans le saladier 100g de poudre d’amande

→ Peser dans le saladier 150g de farine d’épeautre

→ Verser dans le saladier un demi-sachet de levure

→ Mélanger

utiliser la balance pour un enfant
Utiliser la balance : pour les enfants les plus petits, vous pouvez détailler le nombre en énonçant les chiffres à voir sur la balance : « il nous faut un 1, un 0 et un 0 ». Lorsqu’ils commencent à avoir des notions de dénombrement (comme c’est le cas pour ma grande miss), cela leur permet de savoir quand ils sont proches du poids à obtenir.


2/ Mélanger les ingrédients « humides »

→ Faire un puits au centre du mélange sec

→ Casser 3 oeufs et les déposer dans le puits

Apprendre à casser délicatement des oeufs
Apprendre à casser délicatement des oeufs

→ Verser un yaourt

→ Mélanger soigneusement pour incorporer la farine sans faire de grumeaux

→ Verser 120g de miel 

→ Mélanger à nouveau

→ Verser 4 cuillères à soupe d’huile (cela a été plutôt 6 pour nous, c’est difficile de verser dans une cuillère à soupe !)

→ Mélanger vigoureusement jusqu’à obtenir un appareil homogène


Verser « à l’italienne », c’est-à-dire en tenant deux récipients en l’air : c’est un geste courant en cuisine, mais pas si facile à maîtriser. Hors séance de cuisine, on peut proposer à l’enfant de s’entraîner avec deux carafes par exemple. Lorsqu’il maîtrisera ce geste, on peut lui proposer de doser à l’aide d’une cuillère à soupe du sucre (ou autre ingrédient sec) avec un bec verseur. Et enfin, on lui proposera des ingrédients liquides. 

apprendre à mesurer dans une cuillère
apprendre à mesurer dans une cuillère

Zoom sur les grumeaux : apprendre de nos erreurs.

Nous avons eu ce qui arrive à tout cuisinier un jour ou l’autre : des grumeaux ! On apprend aussi en se trompant, n’est-ce pas ? Je pense que c’est parce que ma grande miss a commencé à mélanger les oeufs avec la farine, puis a mis tous les autres ingrédients humides. Nous avons résolu le problème en fouettant énergiquement au fouet à tour de rôle. Du coup, elle a trouvé ça rigolo ! Sinon, voici quelques astuces. Tout d’abord, mélanger progressivement ingrédients secs et humides (c’est pour ça que je vous l’ai rajouté dans les étapes).On peut également tamiser la farine, à l’aide d’un tamis ou d’un chinois ou bien passer la pâte au blender.

Mélanger énergiquement pour faire disparaître les grumeaux !
Mélanger énergiquement pour faire disparaître les grumeaux !


3/ Parfumer la pâte

→ Verser la moitié de la pâte dans un second saladier

→ Dans le premier saladier, ajouter 4 cuillères à soupe de cacao

compter les cuillères de cacao
Compter les cuillères de cacao

→ Dans le deuxième saladier, ajouter 1 cuillère à café de vanille

mesurer la poudre de vanille
Mesurer une cuillère à café de poudre de vanille

→ Mélanger vigoureusement


4/ Former le cake marbré

→ Beurrer soigneusement un moule à cake (ou chemiser avec du papier cuisson pour faciliter le démoulage)

→ Avec une grosse cuillère, type tasse ou « cup », prélever de la pâte au chocolat

prélever le mélange au chocolat
Prélever le mélange au chocolat à la “tasse à mesurer”, facile à manipuler pour l’enfant

→ Verser de manière à recouvrir le fond du plat

→ Avec une autre cuillère, prélever de la pâte à la vanille

→ Verser de manière à couvrir en grande partie la pâte au chocolat

→ Recommencer en alternant la pâte au chocolat et celle à la vanille

répartir le mélange au chocolat

→ Pour décorer, parsemer d’amandes effilées

→ Mettre à cuire 180°C 40min. Vérifier en plantant la lame d’un couteau, qui doit ressortir sèche (par un adulte)

→ Laisser refroidir avant de déguster

Marbré sain et délicieux chocolat-vanille
Marbré sain … et délicieux !

Verdict ?! Tout le monde a beaucoup aimé le gâteau, y compris la petite miss dont c’était l’anniversaire ! Peu sucré et moelleux, c’est un délice quand on croque dans les morceaux parfumés au chocolat ! À accompagner éventuellement d’une compote ou d’une petite crème maison (ou d’un thé pour les grands). Je l’ai sauvé à temps pour en faire quelques photos !

Et vous, quelle est la recette du premier gâteau d’anniversaire de vos enfants ?

Partager l'article
  • 14
  • 100
  •  

Leave a Reply