12 juillet 2021 by Cel 0 Comments

Que mangent les enfants en Angleterre ? 5 habitudes culinaires

Les enfants ont une grande curiosité, vous avez remarqué ? Alors, j’aime l’utiliser en cuisine pour faire découvrir la fabuleuse diversité de la cuisine à travers le monde. Cela permet, de donner au moins envie de goûter, à de nouveaux plats. C’est grâce à cette curiosité cultivée que le petit déjeuner préféré de ma grande miss est anglais et que le curry ou le dhal indien s’invitent souvent à table !

Aujourd’hui, on part en Angleterre ! Vous vous êtes déjà demandé ce que mangent les enfants là-bas? Caroline Kerhom-Nookala, qui est maman et rédactrice web a longtemps vécu outre-manche. Elle vous dit tout dans son article, je lui laisse la main. 

Trouver des idées de recettes, faire les courses, cuisiner, faire attention à ce que mangent nos enfants. Toutes ces petites actions du quotidien nous rapprochent, peu importe le pays dans lequel on vit. Quand on pense à la cuisine anglaise, de nombreux stéréotypes viennent à l’esprit, souvent à tort ! Sur certains points, ils peuvent être une véritable source d’inspiration. Vous êtes-vous déjà demandé ce que mangent les enfants en Angleterre ? Voici 5 choses qui devraient vous intéresser et étonner vos cuisiniers en herbe. 

1. La diversification alimentaire menée par l’enfant

Aussi appelée DME, la diversification alimentaire menée par l’enfant est LA méthode privilégiée des parents outre-Manche. En 2008, l’infirmière Gill Rapley sort un livre sur le sujet. Elle préconise de laisser bébé se nourrir tout seul dès 6 mois. Les mamans anglaises adorent ce concept, et une majorité d’entre elles suivent ses recommandations. Ma première fille est née en Angleterre, et je dois dire que j’ai aussi beaucoup aimé cette façon de faire.

Ici, il est surtout question de nourriture solide. Le jeune enfant suce un morceau de viande rouge pour en faire sortir du fer et des protéines. Il peut aussi mâchouiller des cubes de fruits mous pour les vitamines, ou encore un morceau de pain pour les glucides. Lorsque mes parents nous rendaient visite, ma mère n’était pas très rassurée de voir sa petite-fille de 6 mois un morceau de poivron cru à la main. Je me souviens lui avoir dit qu’il ne fallait pas s’inquiéter, qu’il fallait lui faire confiance tout en la supervisant.

diversification alimentaire menée par l'enfant

Non seulement l’enfant n’ingère que ce dont il a réellement besoin, mais en plus il prend du plaisir à se débrouiller seul. Terminées les petites cuillères en mode avion ou les crises pour qu’il finisse sa purée de carottes !

Bien sûr, comme vous pouvez l’imaginer, cette façon d’éveiller l’enfant aux différents goûts et textures demande un minimum d’organisation et de patience. Une nappe en plastique sous la chaise haute et des stocks de détachant sont à prévoir, je parle en connaissance de cause. Et si au final il y en a plus par terre et sur les meubles que dans le ventre du petit monstre, il aura au moins expérimenté et ce n’est que du positif.

2. Le petit-déjeuner : un repas très complet

Le petit-déjeuner anglais par excellence c’est l’English Breakfast ou plus familièrement Fry-up. Du pain grillé, du beurre, de la confiture ou marmelade, des œufs brouillés, des saucisses, des champignons, des haricots et des galettes de pomme de terre. Et du thé bien sûr. Ça donne l’eau à la bouche, non ?

Heureusement, bien que ce soit un plat typique d’Angleterre, les Anglais ne mangent pas cela tous les matins. De nos jours, c’est un mets qui est plutôt consommé en brunch ou servi dans les hôtels. Après tout, en France, on ne se goinfre pas de viennoiseries chaque jour de la semaine.  

Donc, véritablement, que mangent les petits Anglais avant de se rendre à l’école ?

Les toasts (pain grillé) tartinés de marmelade ou de Marmite sont de mise, tout comme les céréales type cornflakes. Si vous ne connaissez pas la Marmite, c’est une pâte à tartiner végétale. Selon le slogan publicitaire, on adore ou on déteste. À vous de juger si vous pouvez vous en procurer, mais personnellement je fais partie de la deuxième catégorie !

Le porridge est un petit-déjeuner tout aussi courant et apprécié. Ces flocons d’avoine mélangés à du lait chaud ou froid peuvent être agrémentés de fruits ou de miel, selon ses goûts. Vous pouvez trouver la recette du porridge réconfortant dans le guide du petit-déjeuner à télécharger ci-dessous 👇


guide gratuit


Lpetit-déjeuner Cel, à table !

Découvrez mes 8 recettes, des conseils et astuces pour un petit-déjeuner sain assurant le plein d'énergie jusqu'à midi !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

3. Le packed lunch plutôt que la cantine

La majorité des enfants ne mange pas à la cantine, en général parce qu’il n’y en a pas. Lorsqu’il y en a une à disposition, la nourriture n’est ni de très bonne qualité, ni très nutritive, et c’est en général assez cher.

Préparer un pique-nique, ou packed lunch, fait donc partie de la routine matinale des maisonnées anglaises. Bien que froids, les repas sont équilibrés. On y trouve du pain ou des pâtes pour les glucides, du jambon, des œufs ou des haricots pour les protéines et des crudités pour les fibres et les vitamines. Au dessert, il y a souvent un produit laitier ou un fruit. Et de temps en temps, pour le plaisir, un paquet de chips, ou crisps, peut s’y être glissé.

Les magasins en proposent de plus en plus en France mais elles existent depuis longtemps au Royaume-Uni : les boîtes à pique-nique. De toutes tailles, avec ou sans compartiments, isothermes et colorées, elles font partie du quotidien des petits English

👉 Tu peux en trouver ici sur le site de Les baby’s, partenaire de Cel, à table, où tu bénéficie de 5% de réduction grâce au code CELATABLE (lien affilié).

4. Ce que mangent les enfants en Angleterre : le repas du soir est pris très tôt

Contrairement aux bambins français, il est rare que les enfants goûtent après l’école. La raison ? Ils mangent leur repas du soir très tôt, bien souvent dès 17 heures ! En général, ils filent au bain juste après le dîner et vont au lit vers 19 heures. Bien entendu, ces horaires signifient que les parents mangent une fois les enfants couchés. 

Outre-Manche, filles et garçons ont relativement les mêmes plats préférés que nos petits Frenchies. Les pâtes, les pizzas , etc. Toutefois, certaines recettes aimées des enfants restent typiquement anglaises. Il y a par exemple le fish & chips, le cottage pie (une sorte de hachis parmentier), les pastry pies (similaires aux friands) ou encore les bangers & mash (de grosses saucisses avec de la purée). Et si vous vous posez la question, oui, les petits pois vert fluo sont très appréciés aussi !

Recette du cottage pie

Le cottage pie est une recette typiquement anglaise, une sorte de hachis parmentier. Elle peut aussi se décliner en sheperd pie (en remplacant le boeuf par l'agneau) ou en fish pie (au poisson).
Temps de préparation20 min
Temps de cuisson40 min
Portions: 6 personnes

Ingrédients

  • 500 g de bœuf haché
  • 1 carotte
  • 2 to mates
  • 1 kg de pomme de terre
  • 1 oignon
  • 25 g de beurre
  • 50 g de fromage cheddar
  • 1 c. à soupe de sauce Worcestershire
  • 1 c. à soupe de ketchup
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à café de thym
  • sel et poivre

Instructions

  • Émincer l’oignon et la carotte et faire cuire à feu doux dans l’huile d’olive.
  • Ajouter le bœuf, laisser cuire 10 minutes en mélangeant de temps en temps.
  • Ajouter la sauce Worcestershire, le ketchup, les tomates en dés, et le thym. Laisser mijoter 5 minutes.
  • Faire de la purée (pommes de terre, beurre, sel et poivre) puis incorporer le fromage.
  • Dans un plat à four, verser la préparation de bœuf haché et recouvrir avec la purée.
  • Enfourner 30 minutes à 180°.

5. La cuisine anglaise se veut multiculturelle

L’Angleterre est un pays aux multiples cultures et bon nombre d’entre elles sont désormais ancrées dans les habitudes britanniques. Les Anglais aiment beaucoup sortir dîner au restaurant en famille, l’occasion pour les petites papilles de découvrir des saveurs nouvelles.

La communauté indienne est très présente au Royaume-Uni, et la plupart des plats indiens servis dans les restaurants ne sont pas épicés. Les enfants adorent notamment le poulet korma, un curry anglicisé, crémeux, à base de lait de coco. Nous mangeons souvent Indien à la maison, ma grande commence même à s’habituer aux plats épicés.

Poulet au curry
Poulet au curry

Outre les nombreux lieux italiens, grecs et japonais qui proposent des menus enfants, les restaurants polonais et mexicains sont tout aussi affectionnés. Falafels, noodles, kopytka et autres burritos font le bonheur des petits estomacs, et il est même courant de les voir proposés sur la carte du pub local. Il est facile de voyager en mangeant  !

Voyager et découvrir d’autres cultures ouvre l’esprit, éveille la curiosité et donne des idées, aux grands comme aux petits. Plus d’autonomie en cuisine ou lors des repas, des ingrédients incongrus et inconnus, ou tout simplement des nouvelles manières de faire. Vous voulez changer vos habitudes culinaires, apprendre de nouvelles recettes, peut-être dévier de la traditionnelle quiche lorraine ?

👉 Abonnez-vous à la newsletter de Céline pour des conseils et des idées de menus d’ici et d’ailleurs ! 

blettes entières
20 mai 2020 by Cel 2 Comments

Les meilleures lasagnes pour faire manger des blettes aux enfants

Les légumes verts, comme les blettes et les épinards, sont très présents au printemps dans les paniers et sur les étals des marchés … Et oui, ce sont souvent ces légumes qui permettent aux maraîchers de faire la jointure entre la fin des légumes d’hiver et de longue conservation et les légumes primeurs tant attendus. Pour ma part, j’ai découvert les blettes dans le panier de mon AMAP il y a quelques années. J’ai appris à cuisiner et apprécier ce légume (que je n’aimais pas vraiment au début, et oui !). Mais malheureusement, cela ne fait pas forcément parti des légumes préférés des enfants (ah bon, pourquoi 🤣?!). Et si vous testiez les lasagnes en mode légumes, sauce tomate et béchamel, pour un résultat gourmand et végétal qui plaira à toute la famille 😋😉?!

Faire manger des blettes aux enfants ? Vive les lasagnes !

Pour vous aider, je vous avais déjà partagé quelques unes de mes recettes fétiches à base de légumes verts ici. C’est vrai, ce qui marche très bien à la maison, ce sont les pancakes (la recette de Marie Chioca ici) et les muffins aux épinards ou aux blettes. Ils sont revenus très souvent cet hiver et ce printemps. Les enfants aiment avoir souvent les mêmes plats. Moi, j’aime bien changer régulièrement de recettes (c’est un euphémisme, c’est un peu pour ça que j’ai ce blog : tester, inventer, proposer, j’adore 😉!).

blettes
Il s’agit d’une variété de blettes à petites côtes, plus fines et savoureuses je trouve (mais rien ne vous empêche de tester avec celles à grosses côtes)

Bref, j’avais envie de tester de nouvelles choses, qui pourraient plaire aux enfants … et c’est là que j’ai croisé la recette de gratin de pâtes aux épinards de la fée Stéphanie ! Je m’en suis inspirée, pour les transformer en lasagnes … Quand ma grande miss m’a dit « j’adore tes lasagnes de légumes, ce sont mes préférées ! » et qu’elle me les a réclamés à nouveau pendant 2 semaines, je me suis dit que je ne pouvais que vous partager la recette !

Trois préparations simples pour des lasagnes végétariennes aux blettes appréciées des enfants

La préparation est un peu longue, mais très simple à faire. Rien ne vous empêche de doubler les quantités, pour mettre un plat au congélateur. Vous serez tellement content de le ressortir les soirs pressés 😉.

ingrédients pour lasagnes aux blettes
Tout est prêt pour l’assemblage des lasagnes

Il s’agit donc d’une sauce tomate, de blettes cuites et mixées avec du tofu à l’ail des ours et d’une béchamel végétale.


guide gratuit


Lpetit-déjeuner Cel, à table !

Découvrez mes 8 recettes, des conseils et astuces pour un petit-déjeuner sain assurant le plein d'énergie jusqu'à midi !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

Le tofu à l’ail des ours permet de relever les blettes (sans que cela soit trop fort comme l’ail, que les enfants apprécient plus ou moins). Cela constitue un plat sans viande, bien protéiné. Vous le trouvez au rayon frais en magasin bio, d’origine France où une filière se développe, dans le sud-ouest notamment.

La béchamel végétale est une alternative intéressante à connaître si vous avez des sensibles au lait de vache à la maison, des végétaliens ou tout simplement, pour amener de la variété dans votre alimentation. Car, vous le savez, j’adore ce principe de la VARIÉTÉ, notre alimentation en a tellement besoin ! En plus, relevée de pesto, cette béchamel est tellement bonne. Ici, c’est un pesto de fenouil, mais faites avec ce que vous avez : basilic, épinards, fanes de radis, etc.

Astuce : dans cette recette (et dans beaucoup d’autres), je mixe les légumes verts en feuille, comme les épinards ou les blettes. Mes enfants, et particulièrement ma petite miss de 2,5 ans, n’aiment pas les textures particulières, comme les feuilles justement ! Cela est assez fréquent vers 2-3 ans et lié à la période de sélectivité alimentaire. Si votre enfant est sensible aux textures, testez cela dans vos recettes …

Lasagnes de blettes gourmandes, au tofu et à la tomate

Une recette un peu longue à préparer, mais qui fait tellement l'unanimité à la maison (oui, pour des blettes !!!), que je ne pouvais que la partager. Trois préparations simples composent ces lasagnes : une sauce tomate, un mélange de blettes au tofu à l'ail des ours et pour finir, une béchamel végétale au pesto.
Temps de préparation40 min
Temps de cuisson1 h 15 min
Temps total1 h 55 min
Type de plat: gratin, lasagne

Ingrédients

  • 1/2 paquet de pâtes à lasagnes
  • 2 c. à soupe de gomasio ou autre parmesan végétal ou de fromage

Sauce tomate

  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 1 boite de tomates concassées
  • 2 c. à soupe de concentré de tomates
  • 1 c. à café d'origan séché
  • sel
  • 1 c. à soupe d'huile d'olive

Mélange aux blettes & tofu à l'ail des ours

  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 1 botte de blettes de préférence à fines tiges
  • 160 gr. de tofu à l'ail des ours
  • 1 c. à soupe d'huile d'olive

Béchamel végétale

  • 6 c. à soupe d'huile d'olive
  • 90 gr. de farine de blé T80
  • 400 ml de lait végétal d'avoine ici
  • 2 c. à soupe de pesto
  • sel

Instructions

Préparation de la sauce tomate

  • Couper finement l'oignon et écraser l'ail.
  • Faire les revenir 3 min. dans un filet d'huile d'olive.
  • Ajouter la boite de tomates, le concentré, l'origan et le sel.
  • Laisser mijoter à feu doux 10 min.
  • Réserver.
    sauce tomate

Préparation des blettes au tofu à l'ail des ours

  • Séparer les tiges des feuilles de blettes, puis laver-les soigneusement.
  • Couper les tiges en petits tronçons et hacher grossièrement les feuilles.
  • Couper finement l'oignon et hacher l'ail.
  • Faire revenir dans une poêle avec un filet d'huile d'olive l'oignon, l'ail et les tiges de blettes pendant 5 minutes à feu moyen.
  • Ajouter les feuilles de blettes, couvrir, baisser le feu et laisser cuire 5 minutes
  • Transvaser dans un mixeur, ajouter le tofu à l'ail des ours et mixer grossièrement.
  • Réserver.
    mélange de blettes et d'ail des ours

Préparation de la béchamel végétale

  • Dans une casserole à feu moyen, mélanger l'huile et la farine pendant 3 minutes pour faire un roux.
  • Ajouter progressivement le lait végétal en fouettant énergiquement.
  • Laisser cuire environ 5 minutes, en mélangeant très régulièrement, jusqu'à épaississement.
  • Ajouter le pesto, le sel et mélanger.
  • Réserver.
    béchamel végétale au pesto

Montage des lasagnes

  • Dans un plat à gratin, répartir uniformément la moitié de la sauce tomate.
  • Recouvrir de plaques de lasagnes.
  • Répartir la moitié du mélange de blettes, puis la moitié de la béchamel.
  • Recouvrir de plaques de lasagnes.
  • Répartir le reste des blettes, puis le reste de la sauce tomate.
  • Recouvrir de plaques de lasagnes.
  • Recouvrir généreusement de béchamel.
  • Pour gratiner, parsemer de gomasio, de parmesan végétal ou de fromage.
    lasagnes prêt à cuire

Notes

Il n’est pas indispensable de mixer l’appareil aux blettes, mais pour les enfants sensibles aux textures, cela peut aider !

Alors, testez sur vos loulous (et le reste de la famille) et venez me raconter si ça plaît …

assiette de mâches et lasagnes aux blettes
Lasagnes servies avec une bonne salade de mâches, il n’y a plus qu’à se régaler … bonne appétit !

24- étaler sauce tomate
2 octobre 2019 by Cel 0 Comments

La recette pour enfants de pizza maison

La pizza ? Cela a toujours du succès avec les enfants ! Faite maison, c’est encore mieux. On maitrise tous les ingrédients et les enfants adorent mettre les mains à la pâte (au sens littéral du terme 😉) en jouant au pizzaïolo d’un soir : pétrir la pâte, étaler la sauce tomate, choisir la garniture … Alors, le jour où il y a eu comme une envie de pizza à la maison, on a donc profité des courses pour choisir certains éléments de la garniture : qu’est-ce que tu veux comme fromage ? Dû chèvre ? De la mozzarella ? Et qu’est ce qu’on rajoute dessus ? On pourrait mettre ces petits champignons de Paris ? Tu les choisis ?

La recette pour enfants de pizza maison

Une pizza maison ? Des ingrédients sains

Une pâte saine à IG bas

Une pizza maison, c’est bien, avec des ingrédients sains, c’est mieux ! Mais des ingrédients sains pour une pizza, qu’est-ce que ça veut dire ? Cela concerne surtout la pâte, il s’agit de limiter l’utilisation de farine blanche. Elle n’est pas très intéressante nutrionnellement, comme l’enveloppe des céréales a été enlevée. De plus, la farine de blé a un indice glycémique élevé (lire cet article pour comprendre ce que cela signifie). L’utilisation occasionnelle de farine blanche n’est pas un problème, mais notre alimentation est aujourd’hui très raffinée (le pain, les pâtes, la farine, etc.).

C’est pourquoi, j’essaye de remplacer la farine blanche par de la farine complète (ou semi-complète en transition) dans la plupart des recettes, où cela ne pose pas de problème.

C’est aussi varier les céréales consommées dans notre alimentation, le blé est omniprésent. Je le remplace souvent par le petit ou grand épeautre pour les recettes qui ont besoin de lever. Ces deux céréales différentes (malgré leur nom) contiennent du gluten, en moindre quantité que le blé. Elles sont plus digestes tout en permettant une bonne levée. Je trouve important d’habituer nos enfants à une variété de céréales et à la densité des aliments complets … car une fois qu’on est habitué à une alimentation raffinée, dur de changer !

Une fois la pâte levée, commence à l'aplatir à la main.

Dans cette recette, la farine est accompagnée de son d’avoine (c’est l’enveloppe de l’avoine), ce qui permet de baisser encore l’indice glycémique : le corps va absorber le sucre plus progressivement. 

Cette recette est adaptée de Marie Chioca (comme toujours quand on parle de cuisine gourmande à IG bas), de son livre « Les secrets de la cuisine à IG bas » aux Editions Terre Vivante. Je vous recommande vraiment tous ses livres et son blog ! Ses recettes, à la fois saines et gourmandes, sont fabuleuses quand on veut s’initier à une autre manière de faire la cuisine.

Proposer un assortiment d’ingrédients à disposition

Côté garniture, laisser choisir à l’enfant les ingrédients qu’il souhaite : chèvre, mozzarella, parmesan, aubergines rôties, champignons poêlée, olives, tomates cerise, pesto, herbes fraîches, etc. Cela peut être en faisant le marché ou en allant chez le primeur, cela lui donnera des idées.   

enfant qui dispose des tomates cerise pour pizza maison

Choisir des légumes de saison

Ce moment peut-être l’occasion d’aborder les légumes de saison. Les tomates seront achetées en été jusqu’au début de l’automne (il y a ce livre très bien fait, qui peut accompagner cette discussion). L’hiver, on se tournera plus vers les champignons, le fromage … ou pourquoi pas tester certains légumes d’hiver ?

Tester des combinaisons de goût

Laisser l’enfant tester aussi des combinaisons, il peut être très inventif ! Lorsque je l’ai fait avec mon neveu, il a été très soucieux de ce qu’aimaient les autres membres de la famille, en faisant un coin de la pizza sans fromage pour sa soeur.

enfant qui répartit la garniture d'une pizza maison
Une gr…ande pizza : avec ou sans champignons ? avec ou sans fromage ?

Papa, Maman, je veux cuisiner !

... mais pas si facile de faire une place à votre enfant dans la cuisine ?

Pour des p’tits cuistots autonomes et heureux en cuisine, accédez à l’espace ressource Cel, à table ! pour télécharger gratuitement mes supports d'apprentissage adaptés aux enfants. 

Votre enfant apprendra :

  • Les bases à mettre en place avant de cuisiner
  • Des gestes techniques de cuisine
  • Des recettes illustrées pour cuisiner en autonomie
  • La cuisine, c'est aussi s'amuser !

Vous recevrez également motivation et inspiration culinaire dans votre boite mail, pour faire de la cuisine un plaisir quotidien avec votre enfant !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

Les gestes et ingrédients à expliquer aux enfants pour faire une pizza maison

Expliquer le travail de la levure

La levure de boulangerie que tu vois sous forme de petites billes, c’est en fait un minuscule champignon qu’il faut réveiller. Pour cela, tu vas le mélanger à de l’eau tiède pour un réveil en douceur. Lorsque tu auras réalisé la pâte, il faudra la laisser lever, pour donner le temps au champignon de faire son travail. Il va faire grossir la pâte et créant plein de minuscules bulles à l’intérieur.

Expliquer le geste de pétrir 

L’avantage de la pizza, c’est qu’il faut pétrir la pâte … Cette étape a souvent du succès avec les enfants, mais le geste n’est pas si facile à faire. C’est aussi un bon exercice de musculation du poignet et des doigts. Voici les explications pour guider les gestes de l’enfant :

Prends un bout de la pâte, étire là pour faire un ruban puis replie la pâte en deux. Appuie dessus pour l’aplatir. Refais ce geste plusieurs fois d’étirer, replier, aplatir … Observe, la pâte va changer de texture avec le pétrissage : elle va passer de collante à bien souple et élastique. (Les enfants plus grands peuvent même tourner la pâte d’1/4 de tour entre chaque série de gestes).

enfant qui pétrit une pâte à pizza

Une clé pour apprendre à couper à son enfant de manière sécuritaire : la stabilité

C’est tout bête, mais l’aliment doit rester bien stable quand on le coupe, pour éviter qu’il roule. Pour cela, on le coupe en deux ou au moins une petite partie, pour qu’il présente une partie plate servant de base stable à la découpe. Avec un aliment dur comme une carotte, cela sera plutôt à l’adulte de le faire avant de présenter l’ingrédient à couper à l’enfant (pour les enfants les plus petits). si c’est un aliment plus mou comme un champignon, l’enfant pourra le faire seul. Je trouve ça bien d’expliquer cela tôt à l’enfant, ça lui permettra de se poser cette question, comme un automatisme, dès qu’il souhaitera couper un aliment.

Je vous propose une recette pour enfant très détaillée et illustrée, pas à pas, pour que votre enfant puisse la faire le plus possible en autonomie en suivant les photos. Vous pouvez aussi l’imprimer pour suivre facilement la recette.

Pizza maison pour apprenti-pizzaïolo

La pizza ? Ça a toujours du succès avec les enfants ! Faite maison, c’est encore mieux. On maitrise tous les ingrédients et les enfants adorent mettre les mains à la pâte (au sens littéral du terme !) en jouant au pizzaïolo d’un soir : pétrir la pâte, étaler la sauce tomate, choisir la garniture … Pour cette fois-ci, cela sera champignons grillés, aubergines rôties (un reste d'une autre recette) et chèvre. Libre à chacun de choisir la garniture qu'il préfère en piochant dans les deux catégories légumes & fromage.
Temps de préparation30 min
Temps de cuisson30 min
Temps de repos2 h
Temps total3 h
Type de plat: pizza
Portions: 1 grande pizza

Ingrédients

La pâte à pizza

  • 125 grammes de farine de grand épeautre T130
  • 125 grammes de son d'avoine
  • 1 sachet de levure de boulangerie
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à café de thym ou d'origan
  • 1 c. à soupe d'huile d'olive
  • 1 c. à café de sirop d'agave
  • 30 cl d'eau tiède

La garniture

  • 200 grammes de sauce tomate
  • Légumes au choix tomates cerise, poivrons grillés, aubergines rôties, olives, champignons, poireaux, etc.
  • Fromage au choix mozarella, chèvre, tome de brebis, cantal, etc.
  • Herbes au choix Basilic, persil, thym, etc.

Instructions

Préparation de la pâte

  • Verse le sachet de levure dans l'eau tiède.
    délayer la levure dans un verre d'eau tiède
  • Mélange avec une cuillère, pour bien dissoudre la levure dans l'eau. Puis mets de côté le verre, le temps que tu t'occupes de la pâte.
    mélanger la levure
  • Tu vas commencer par mettre les ingrédients secs dans le saladier. Mesure d'abord la farine à l'aide du verre à mesurer (si tu ne sais pas lire, ton parent peut mettre un scotch coloré sur la hauteur à atteindre).
    enfant qui mesure de la farine
  • Verse la farine dans un saladier.
    enfant qui verse de la farine dans un saladier
  • Mesure le son d'avoine avec le verre à mesurer.
    enfant qui mesure du son d'avoine
  • Verse le son d'avoine dans le saladier.
    enfant qui verse le son d'avoine
  • Rajoute une pincée de sel.
    enfant qui rajoute une pincée de sel à la pâte à pizza
  • Rajoute une cuillère à café de thym.
    enfant qui mesure une cuillère à café de thym
  • Mélange maintenant tous les ingrédients secs que tu as mis, puis fais un puits au centre (un trou).
    enfant qui mélange tous les ingrédients secs pour une pâte à pizza
  • Verse dans le puits une petite cuillère à café de sirop d'agave.
    enfant qui mesure une cuillère à café de sirop d'agave pour pâte à pizza
  • Rajoute une cuillère à soupe d'huile d'olive.
    enfant qui verse une cuillère à soupe d'huile pour pâte à pizza
  • Verse la levure délayée dans l'eau.
    Enfant qui verse la levure délayée pour faire une pâte à pizza
  • Commence à mélanger les ingrédients avec la cuillère en bois.
    Enfant qui mélange à la cuillère une pâte à pizza
  • Lorsque cela devient difficile avec la cuillère, tu peux y aller avec les mains : replie la pâte en deux, puis appuie dessus pour l’aplatir plusieurs fois (à cette étape-là, lorsque la pâte se décolle bien du saladier, cela peut être plus facile de continuer à pétrir sur le plan de travail fariné que dans le saladier).
    enfant qui mélange une pâte à pizza à la main
  • Continue à pétrir la pâte en la pliant, l’aplatissant, la malaxant … La pâte va changer de texture avec le pétrissage : elle va passer de collante à bien souple et élastique. 
    enfant qui pétrit une pâte à pizza
  • Laisse la pâte lever dans un saladier à température ambiante pendant 1 à 2h.
    laisser reposer la pâte à pizza

Préparation de la garniture

  • Coupe un coté des champignons pour qu'ils soient bien stable, puis découpe-les en tranches.
    enfant qui découpe des champignons
  • Une fois tous les champignons coupés, verse dessus une cuillère à café d'ail en poudre.
    enfant qui verse une cuillère à café de champignons
  • Verse une cuillère à café de paprika, puis laisse un adulte les faire revenir à la poêle (sauf si tu es grand, tu peux le faire toi même).
    enfant qui verse une cuillère à café de paprika sur des champignons
  • Découpe des rondelles dans la bûche de chèvre.
    enfant qui coupe des rondelles de chèvre

Assemblage de la pizza

  • Une fois la pâte levée, commence à l'aplatir à la main.
    Une fois la pâte levée, commence à l'aplatir à la main.
  • Finis d'étaler la pâte au rouleau à pâtisserie, sur une feuille de papier sulfurisé (ou sur le plan de travail bien fariné pour que la pâte n'accroche pas).
    enfant qui étale au rouleau une pâte à pizza
  • Transfert la pâte sur la plaque du four, puis verse la sauce tomate dessus.
    enfant qui verse de la sauce tomate maison pour faire une pizza
  • Avec une cuillère à soupe, étale la sauce tomate jusqu'à ce qu'elle soit uniformément répartie (qu'il y en ait bien partout).
    enfant qui étale la sauce tomate
  • Mets des champignons grillés un peu partout sur la pâte.
    enfant qui parsème de champignons une pâte à pizza
  • Dispose des tranches d'aubergines rôties.
    enfant qui dispose des tranches d'aubergines rôties
  • Dispose les tranches de chèvre.
    enfant qui dispose des tranches de chèvre
  • Saupoudre du thym sur l'ensemble de la pizza.
    enfant qui saupoudre du thym sur une pizza
  • Mets à cuire 25-30 minutes à 180°C (à l'aide d'une adulte).

Notes

Une pizza, c’est long à réaliser ! Pour les plus petits (ou les impatients), vous pouvez faire faire une seule étape : l’important, c’est de participer !
enfant qui mange une pizza fait maison

J’ai testé cette recette avec des enfants, peu habitués à des aliments complets : c’est passé comme une lettre à la poste ! La pâte est très nourrissante, pas besoin d’en manger en très grande quantité. Testez avec vos enfants et venez me raconter votre version de la pizza maison ?!

pâte dans moule
19 juin 2019 by Cel 0 Comments

La recette pour enfants des tartelettes courgette & poulet

Ma grande miss est très motivée pour nous cuisiner des plats en ce moment, on ne va pas dire non ?! La dernière envie en date : cuisiner une tarte salée. Elle a donc choisi parmi les légumes de l’AMAP (forcément bio et de saison), ceux qu’elle avait envie de cuisiner : cela a été courgette et oignon nouveau ! (Oui, de la courgette, alors qu’elle a boudé plusieurs plats que j’avais préparé avec ce légume … va-t-elle manger sa tarte ?!).  « Et que veux-tu mettre avec les courgettes ? Du poulet ! Tu es sûre ? Oui ! » Très bien, testons la tarte courgette-oignon-poulet, réalisée en version tartelette pour son arrière grand-mère en visite à la maison. Vous nous suivez en cuisine ?

affiche de l'article sur la recette pour enfants de tartelettes salées courgette & poulet

La composition des tartelettes salées… astuces et décryptage

Le choix de la farine de sarrasin (ou blé noir)

Nous avons fait la pâte avec un mélange de farine de sarrasin et de farine d’épeautre. Je mets souvent du sarrasin car cette pseudo-céréale a de nombreux avantages : elle est sans gluten, avec un indice glycémique raisonnable d’environ 40 et est très riche en magnésium. Vous trouverez plus d’infos sur les intérêts de cette plante ici. On parle de pseudo-céréale, car ce n’est pas une graminée au sens botanique du terme (même si on la surnomme « blé noir »), mais on en mange les grains. On peut l’utiliser dans les traditionnelles galettes bretonnes, sous forme de pâtes (comme les nouilles soba japonnaise ou les crozets savoyards) ou en grains entiers toastés, le kasha. Pour changer et apporter du goût à une pâte à tarte, j’aime bien l’utiliser en mélange avec une autre farine. Le ratio maximum est moitié/moitié, ce qui donnera un goût de sarrasin prononcé. Si vous ou vos enfants n’êtes pas habitués à ce goût, je vous conseille plutôt 1/4 de farine de sarrasin pour 3/4 de farine autre. Je vais moi-même revenir à cette proportion, car autant ma grande miss apprécie ce goût, autant ce n’est pas le cas de la petite miss, qui a boudé la tarte de sa soeur. 

enfant qui mesure de la farine de sarrasin
Mesurer la farine de sarrasin : mettre un masking tape sur le verre à mesurer pour aider l’enfant (qui ne sait pas lire) à repérer la hauteur à atteindre

Râper ou mixer grossièrement les courgettes

Je râpe de plus en plus souvent les courgettes pour les incorporer dans des appareils à cake, à tarte, à muffins sans pré-cuisson. C’est très pratique quand on est pressé ! Seule précaution : bien presser les courgettes râpées pour enlever le plus d’eau possible avant de l’incorporer à la préparation. De plus, c’est très pratique pour des enfants commençant l’apprentissage du couteau : ils peuvent couper des morceaux irréguliers, tout va dans le robot ! Vous pouvez aussi faire râper les légumes à la main, si vous n’avez pas de grande quantité, en faisant attention aux petits doigts.

enfant qui essore les courgettes
Ça patouille pour essorer les courgettes … les enfants adorent !

Des apprentissages en cuisine autour de la réalisation des tartelettes

Cuisiner la viande ?

Comme je vous l’ai expliqué ici, nous sommes en train de réduire notre consommation de viande. En manger moins, mais de meilleure qualité. C’est pourquoi j’ai été surprise quand ma miss a absolument tenu à mettre du poulet dans sa tarte, alors qu’elle n’en avait cuisiné qu’une fois, avec les croquettes de poulet que vous trouverez ici. Nous avons donc acheté ensemble 2 filets de poulet bio. L’avantage avec cette recette, c’est que cela fait de petites portions par personne tout en donnant du goût à la tarte. 

Variante : Si vous ne mangez pas de viande, vous pouvez évidemment remplacer par du chèvre frais ou du tofu fumé par exemple.

La découpe de la viande

J’ai proposé à ma miss de découper elle-même les blancs de poulet, maintenant qu’elle maîtrise le couteau, mais elle a été rebutée par la consistance de la viande crue. Cela ne faisait que la deuxième fois qu’elle en touchait … Je me suis dit à moi-même qu’il faudrait lui proposer plus souvent de cuisiner de la viande avec moi, pour apprivoiser cette matière première très différente des légumes ou de la farine. L’idée est aussi d’être cohérent : elle aime beaucoup manger de la viande, alors elle devrait progressivement être capable de la cuisiner aussi. (Personnellement, j’aime de moins en moins cuisiner la viande … et en manger). 

blancs de poulet
Aider son enfant à se familiariser avec la viande crue

N’hésitez pas à proposer à votre enfant cette étape pour le familiariser avec cet ingrédient, si vous mangez de la viande à la maison. S’il ne maîtrise pas encore l’utilisation du couteau, cela peut-être simplement :

  • d’observer et toucher le morceau de viande crue,
  • de parler de quel animal il provient,
  • d’observer le changement de couleur et de texture à la cuisson. 

La cuisson de la viande

Pour la partie cuisson, c’est moi qui l’ai assuré pour l’instant. Ce nouvel apprentissage demande attention et vigilance. Nous l’aborderons après les grandes vacances, une fois que le tumulte de notre déménagement sera passé. Si votre enfant est déjà familier avec la cuisson, n’hésitez pas à lui proposer évidemment. Je détaillerai cet apprentissage et les précautions à prendre dès que nous l’aborderons. 

tartelettes courgette-poulet-fromage prête à cuire
Les morceaux de poulet ont été déposés selon des formes précises : en cercle, en triangle, en losange … Comment, vous ne voyez pas ?!

Apprendre à étaler la pâte grâce au format tartelette

Nous avons choisi ce format, idéal pour apprendre aux enfants à étaler la pâte, puisque le disque de pâte sera proportionnel à la taille de ses mains et de son rouleau à pâtisserie.  Voici les instructions à suivre, pour vous aider dans la manière de montrer et d’expliquer aux enfants : 

  1. Avec la paume des mains, aplatir la boule de pâte et commencer à l’étaler sur le plan de travail fariné,
  2. Avec le rouleau à pâtisserie, finir d’étaler un disque régulier (de la même épaisseur partout) en le faisant rouler tout en appuyant légèrement.
  3. Recommencer plusieurs fois le même geste, en faisant rouler le rouleau dans différentes directions.
  4. Replier le disque en 2 ou 3 pour faciliter le transfert vers le moule.
  5. Déplier le disque dans le moule.
  6. Appuyer avec les bouts des doigts (les dernières phalanges) sur les bords, pour faire bien adhérer la pâte, voire recoller les bouts de pâte déchirés.
  7. Enlever le surplus de pâte qui dépasse du plat, en pressant le pouce sur le rebord du moule.
enfant qui déplie la pâte à tarte
Déplier soigneusement la pâte dans le moule

Pour faciliter l’apprentissage de votre enfant, vous pouvez télécharger la fiche illustrée étape par étape dans l’espace ressource dédié aux enfants, en remplissant le formulaire ci-dessous.

Papa, Maman, je veux cuisiner !

... mais pas si facile de faire une place à votre enfant dans la cuisine ?

Pour des p’tits cuistots autonomes et heureux en cuisine, accédez à l’espace ressource Cel, à table ! pour télécharger gratuitement mes supports d'apprentissage adaptés aux enfants. 

Votre enfant apprendra :

  • Les bases à mettre en place avant de cuisiner
  • Des gestes techniques de cuisine
  • Des recettes illustrées pour cuisiner en autonomie
  • La cuisine, c'est aussi s'amuser !

Vous recevrez également motivation et inspiration culinaire dans votre boite mail, pour faire de la cuisine un plaisir quotidien avec votre enfant !

Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

Hidden Content

La recette de pâte que je vous propose est assez grasse et molle, parfaite pour les enfants : elle se manipule facilement et les trous ou déchirures se réparent très facilement. Par contre, cela reste un atelier avec utilisation de farine avec des enfants … ce qui veut dire qu’il peut vite y en avoir partout ! Pensez donc à bien relever les manches de leurs habits (contrairement à moi au début de la recette) et éviter de faire cette recette quand vous venez juste de nettoyer la cuisine 😉.

Je vous propose une recette pour enfant très détaillée et illustrée, pas à pas, pour que votre enfant puisse la faire le plus possible en autonomie en suivant les photos. Vous pouvez aussi l’imprimer pour suivre facilement la recette.

Tartelettes courgettes et poulet

Des tartelettes cuisinées par les enfants, avec une base d'appareil aux courgettes rapées. À adapter selon les envies : poulet, lardons, chèvre, tofu fumé, etc.
Temps de préparation45 min
Temps de cuisson20 min
Temps total1 h 5 min
Portions: 6 personnes
Auteur: Cel

Ingrédients

Pâte à tarte

  • 125 grammes de farine de sarrasin
  • 145 grammes de farine d'épeautre ou de blé T130
  • 100 ml d'huile d'olive
  • 100 ml d'eau
  • 1 pincée de sel

Appareil à la courgette

  • 2 courgettes jaunes ou vertes de taille moyenne
  • 1 oignon blanc
  • 2 blancs de poulet bio
  • 3 oeufs bio
  • 250 ml de soja cuisine (ou autre crème végétale ou crème fraiche)
  • 2 c. à café de thym
  • 3 c. à café de zathar
  • 30 grammes de parmesan
  • 30 grammes de chèvre

Instructions

Prépare la pâte à tarte

  • Mesure 125 grammes de farine de sarrasin dans un verre à mesurer (tu peux demander à ton parent de mettre un scotch coloré au niveau de la hauteur à atteindre si tu ne sais pas lire).
    un enfant qui transvase de la farine de sarrasin dans un verre à mesurer
  • Verse le contenu du verre à mesurer dans un saladier.
    Enfant qui verse de la farine de sarrasin dans un saladier
  • Mesure 145 grammes de farine d'épeautre (ou de blé) dans le verre à mesurer.
  • Verse le contenu du verre à mesurer dans un saladier.
    Enfant qui verse de la farine d'épeautre dans un saladier
  • Rajoute une toute petite cuillère à café de sel.
    Enfant qui rajoute une pincée de sel dans le saladier
  • Mélange les deux farines et le sel avec une cuillère en bois.
  • Mesure 100ml d'huile d'olive dans le verre à mesurer.
    enfant qui verse de l'huile d'olive dans un verre à mesurer
  • Verse le contenu du verre à mesurer dans le saladier.
    enfant qui verse de l'huile d'olive dans un saladier
  • Mesure 100ml d'eau dans le verre à mesurer.
    enfant qui verse de l'eau dans un verre à mesurer
  • Verse le contenu du verre à mesurer dans le saladier.
    enfant qui verse de l'eau dans un saladier
  • Commence à mélanger la pâte avec une cuillère en bois, jusqu'à ce que tu ne vois plus de liquide.
    Enfant qui mélange une pâte à tarte avec une cuillère en bois
  • Finis de mélanger la pâte avec les mains, en la malaxant jusqu'à obtenir une boule homogène (avec la même texture et la même couleur partout).
    enfant qui fait une boule de pâte
  • Fais un boudin avec la pâte et sépare le en 4 morceaux de la même taille.
  • Prends un de ces morceaux, fais-en une boule et aplatis-la sur le plan de travail fariné. Commence à l'étaler en l'aplatissant avec la paume de ta main.
    étaler de la pâte sur un plan de travail
  • Continue à l'étaler avec ton rouleau à pâtisserie, en le faisant rouler tout en appuyant légèrement.
    enfant qui étale une pâte au rouleau à pâtisserie
  • Fais rouler ton rouleau à pâtisserie dans différentes directions, pour étaler ta pâte de manière homogène (avec la même épaisseur partout).
    enfant qui étale pâte avec rouleau à pâtisserie dans différentes directions
  • Verse un tout petit peu d'huile au fond de chaque moule et étale-là avec un petit chiffon propre. Attention, il doit bien y avoir de l'huile partout pour que la pâte ne colle pas.
    enfant qui graisse un moule à tartelette
  • Replie les bords de la pâte vers le centre, pour pouvoir la déplacer plus facilement.
    replier les bords de la pâte
  • Dépose la pâte pliée dans un des moules à tartelette, puis déplie-la avec délicatesse.
    enfant qui déplie la pâte à tarte
  • Enlève l'excédent de pâte qui déborde au-dessus du bord, en appuyant la pâte avec tes doigts sur le rebord, qui va la couper.
    enfant qui enlève l'excédent de pâte
  • Avec l'extrémité de tes doigts (les dernières phalanges), appuie légèrement de manière à bien égaliser la pâte et la coller contre le moule. Si elle s'est déchirée, tu peux recoller les deux bouts en les remettant l'un sur l'autre et en appuyant.
    enfant qui étale la pâte à tarte dans un moule à tartelette
  • Recommence avec les autres moules, puis mets-les de côté, pendant que tu fais le reste de la recette.

Prépare la garniture à base de courgettes et poulet

  • Lave soigneusement les courgettes en les frottant avec une brosse à légumes (tu n'as pas besoin de les éplucher si elles sont bio).
  • Coupe les extrémités de la courgette.
    enfant qui coupe l'extrémité de la courgette
  • Coupe la courgette en gros tronçons.
    enfant qui coupe une courgette en tronçons
  • Place les tronçons dans le bol du robot au fur et à mesure que tu coupes la courgette.
    enfant qui coupe de la courgette et place les tronçons dans le bol d'un robot
  • Coupe en gros bouts l'oignon nouveau (du blanc et du vert) que tu places avec la courgette dans le robot.
    enfant qui coupe un oignon vert
  • Actionne le robot pour mixer (ou râper en fonction de ton robot) grossièrement la courgette. Mets de côté le bol pour laisser le temps aux courgettes de dégorger (rendre de l'eau).
    enfant qui actionne un robot ménager
  • Coupe les blancs de poulet en petits morceaux.
    blancs de poulet
  • À l'aide d'un adulte, fais revenir les morceaux de poulet à la poêle dans une grande cuillère d'huile d'olive, en rajoutant une pincée de sel et une cuillère à café de zathar.
    morceaux de poulet revenus à la poêle

Prépare l'appareil (le mélange) de base utilisé pour les tartes salées

  • Casse les 3 oeufs dans un saladier.
    enfant qui casse un oeuf
  • Fouette les oeufs avec un fouet, jusqu'à obtenir un mélange homogène (partout pareil).
    enfant qui fouette des oeufs
  • Vide la briquette de soja cuisine dans le saladier.
    enfant qui vide une briquette de soja cuisine dans un saladier
  • Rajoute 2 cuillères à café bombées (bien remplies) de thym dans le saladier.
    enfant qui mesure une cuillère à café de thym
  • Rajoute 2 cuillères à café bombées de zathar dans le saladier.
    enfant qui verse une cuillère à café de zathar
  • Rajoute une pincée de sel et de poivre, puis mélange le contenu du saladier au fouet.
    enfant qui mélange au fouet l'appareil à tarte salée

Termine l'appareil à la courgette

  • Prends une poignée de courgettes râpées.
    enfant qui prend une poignée de courgettes râpées
  • Presse les courgettes au-dessus d'un saladier pour en enlever l'excès d'eau.
    enfant qui essore des courgettes
  • Dépose les courgettes pressés dans le saladier avec l'appareil à base d'oeufs.
    enfant qui met des courgettes râpées dans un saladier
  • Recommence jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de courgettes.
  • Mélange au fouet jusqu'à ce que le contenu du saladier soit homogène.
    enfant qui mélange au fouet l'appareil à base de courgettes râpées

Assemble les tartelettes

  • Avec une louche ou une tasse à mesurer, verse l'appareil à la courgette dans les moules.
    enfant qui verse appareil à la courgette dans moule à tartelette
  • Répartis uniformément le mélange en secouant légèrement le moule, en le faisant glisser sur le plan de travail d'avant en arrière.
    enfant qui égalise l'appareil dans un moule à tartelette
  • Dispose les blancs de poulet dans les tartelette, selon la forme que tu souhaites.
    enfant qui dispose des blancs de poulet dans des tartelettes
  • Agrémente les tartelettes de parmesan râpé ou d'une rondelle de fromage de chèvre.
    enfant qui râpe du parmesan
  • À l'aide d'un adulte, mets les tartelettes à cuire au four 20 minutes à 180°C.
  • Laisse-les un peu refroidir avant de les démouler. Bonne dégustation !

Notes

  • Avec cette quantité d’appareil à la courgette, cela permet de faire 4 tartelettes de taille moyenne et un petit plat à gratin. Cela donne comme un clafoutis salé, parfait pour 2 personnes (à conserver pour un repas ultérieur ou à congeler). 
  • Variante (à la place du poulet) : chèvre, feta, mozarella, tofu fumé, truite fumée …
  • Variante, côté aromatiques : cumin, curry, basilic, persil, thym …

Résultat ?! Cela nous a fait 4 tartelettes et un petit plat à gratin, soit 2 repas pour 2 adultes et 2 enfants. Ma grande miss a beaucoup aimé sa réalisation, elle l’a mangé (même avec les courgettes !) et était très fière d’avoir cuisiner pour sa mamie. Je vous recommande de laisser choisir à votre enfant les légumes qu’il souhaite cuisiner. Cela n’est pas une garantie, mais cela a plus de chance qu’il goûte et apprécie ce qu’il a cuisiné lui-même.

enfant qui mange une tartelette
Mhmm … je suis fière de manger la tartelette que J’AI faites 😋

Comme je vous le disais plus haut, le goût de sarrasin domine le plat. Nous, on aime ça (sauf ma plus petite). Alors n’hésitez pas à baisser la quantité de sarrasin (et accentuer alors l’assaisonnement des courgettes), pour l’adapter à vos goûts. En tout cas, ça nous a donné envie de remettre en service nos petits moules à tartelettes, que j’avais dans mes placards depuis un moment … Et vous, avez-vous déjà testé les tartelettes à la maison ? 

assiette spaghetti et enfant
22 mai 2019 by Cel 0 Comments

Comment faire manger des légumes verts aux enfants ?!

Avant l’arrivée définitive des légumes d’été, on retrouve parmi les légumes de printemps de nombreux légumes verts à feuilles, épinards et blettes notamment que je retrouve souvent dans le panier de mon AMAP en ce moment. Oui mais … ce ne sont pas forcément les légumes préférés des enfants et le vert peut avoir un effet « repoussoir ». Après avoir fait jouer les cobayes à ma petite famille, je vous livre mes astuces et recettes pour faire manger des légumes verts aux enfants ! Mon secret : le goût des légumes reste présent, mais sous des formes différentes pour dépasser l’appréhension.

affiche de l'article comment faire manger des légumes verts aux enfants ?! 3 recettes à découvrir

Astuce n°1 : changer la texture

À la maison, ce n’est pas la couleur ou le goût qui pose trop de problèmes (enfin, ça dépend des fois !), mais la texture “en feuille”. Je mixe ou je râpe donc souvent pour avoir une texture différente. Cette astuce marche d’ailleurs avec de nombreux légumes (courgettes, carottes, poireaux, etc.) !

Astuce n°2 : donner une forme ludique à manger avec les doigts …. le muffin !

Quel plaisir de pouvoir manger avec les doigts un gâteau ?! Je suis filoute, je mets mes légumes dans des muffins (plutôt qu’un grand cake) : l’enfant est tout content de choisir son “gâteau”, ça s’emporte facilement en pique-nique au besoin, ça se congèle aussi et c’est équilibré !

muffin aux blettes mangés avec les doigts par un enfant
Muffin mangé avec les doigts accompagné d’une salade de betterave, ça plaît !

Pour cette version de muffins aux blettes, l’avantage pour les « réticents au vert », c’est que la présence de côtes blanches rend le résultat moins vert que des épinards. Je mixe grossièrement les blettes pour ne pas sentir de morceaux (cf. astuce n°1). En plus, en version muffin associé au chèvre, le goût des blettes se sent, mais il est doux et le format individuel est ludique à manger. Les photos parlent d’elles-mêmes ? 

muffins à la courgettes emportés en pique-nique
Muffins à la courgette amenés en pique-nique dans le train

Muffins aux blettes

C'est une recette de muffins "de base" que vous pouvez décliner avec n'importe quel légume à condition qu'il ne soit pas trop riche en eau (ou le faire dégorger alors). Par exemple, cela fonctionne très bien avec des courgettes râpées (bien dégorgées).
Temps de préparation30 min
Temps de cuisson30 min
Temps total1 h
Portions: 12 muffins
Auteur: Cel

Ingrédients

  • 1 botte de blettes
  • 2 oignons blancs
  • 3 oeufs
  • 120 grammes de farine de petit épeautre complète ou semi-complète
  • 60 grammes de son d'avoine
  • 1/2 sachet de levure
  • 10 cl d'huile d'olive
  • 1 yaourt de chèvre ou de vache ou de soja
  • 1 petit palet de chèvre
  • 1/2 c. à café d'aneth
  • sel et poivre selon les goûts
  • 1 poignée de graines de sésame (en option)

Instructions

Préparation des légumes

  • Séparer les feuilles des tiges de blettes.
  • Laver les tiges de blettes et les émincer finement.
  • Émincer finement les oignons.
  • Dans une sauteuse, faire revenir les oignons et les tiges de blettes dans un filet d'huile d'olive une dizaine de minutes.
  • Pendant ce temps-là, laver les feuilles de blettes et les émincer finement.
  • Rajouter aux ingrédients de la sauteuse, mélanger puis couvrir.
  • Laisser cuire 5 minutes à feu doux, le temps que les feuilles "tombent".

Préparation de l'appareil

  • Dans un saladier, casser les 3 oeufs et mélanger.
  • Rajouter la farine, le son d'avoine et la levure, puis mélanger.
  • Rajouter l'huile d'olive et le yaourt, puis mélanger.
  • Rajouter les légumes cuits préalablement grossièrement mixés, l'aneth, le sel et le poivre, puis mélanger.

Cuisson

  • Répartir dans des moules à muffins.
  • Parsemer de graines de sésame.
  • Faire cuire 30 minutes à 180°C.
  • Laisser refroidir avant de démouler.
  • Se déguste tiède ou froid.

Notes

Pour une version express, vous pouvez faire le mélange de l’appareil au robot mixeur. Comme cela, l’appareil et les légumes sont mixés en même temps … et plus qu’à verser dans les moules, au four et … à table !

Astuce n°3 : des légumes verts crémeux cachés sous une pâte croustillante

Associer des légumes partiellement mixés, mélangés à une sauce crémeuse, avec une pâte sablée croustillante … si vos enfants ne sont pas trop “trieurs”, ça marche bien ! Je vous parle évidemment du crumble, plat que j’adore, dont j’avais déjà fait un article ici. Le côté légumes crémeux peut aussi marcher dans des lasagnes par exemple.

Le crumble crémeux aux blettes : je vous avais déjà livré la recette ici.

crumble crémeux aux blettes
Le crumble crémeux aux blettes prêt à être mangé !

guide gratuit


Lpetit-déjeuner Cel, à table !

Découvrez mes 8 recettes, des conseils et astuces pour un petit-déjeuner sain assurant le plein d'énergie jusqu'à midi !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

Hidden Content

ASTUCE N°4 : la sauce aux légumes verts pour pâtes 

Je vous en ai déjà parlé ici … j’aime beaucoup transformer mes légumes en sauce pour pâtes (si bien que mes enfants connaissent peu les traditionnelles sauce bolognaise ou carbonara !). Je ne pensais pas vous présenter cette recette, mais elle a tellement fait l’unanimité à la maison, que je me suis dit, c’est obligé !

enfant en train de manger des spaghettis aux épinards
Assiette de spaghettis au blé complet, sauce verte aux épinards et parmesan

Bon clairement, elle n’est pas pour les réticents au vert ! Mais si vos enfants sont un peu curieux, tentez ! Pour tout vous dire, j’avais servi à ma grande miss les spaghettis étalés dans l’assiette et la sauce au milieu, elle ne recouvrait donc pas les pâtes, mais ça obligeait un peu à la goûter quand même (ben oui, je suis filoute 😉). Elle est plutôt du genre à manger les choses séparément et là, elle a joyeusement tout mélangé et mangé ses spaghettis verts avec beaucoup d’appétit (en mode La belle et le clochard 😜). 

Sauce verte aux épinards

Une sauce "extraterrestre" à manger avec des pâtes ou d'autres céréales … tentez : "j'ai jamais mangé un truc vert aussi bon !" dixit mon chéri !
Temps de préparation15 min
Temps de cuisson20 min
Temps total35 min
Type de plat: Sauce
Portions: 6 personnes
Auteur: Cel

Ingrédients

  • 1 kilo d'épinards soit une grosse poche
  • 2 oignons blancs
  • 2 gousses d'ail
  • 80 grammes de faisselle de chèvre ou de fromage frais
  • 100 grammes de lait d'avoine ou de vache ou de soja
  • 2 c. à soupe de purée de noix de cajou
  • 40 grammes de parmesan râpé
  • 1 c. à soupe d'huile d'olive

Instructions

  • Mettre une grande casserole d'eau à chauffer.
  • Laver les épinards et enlever les tiges épaisses.
  • Quand l'eau boue, y mettre les épinards, les faire cuire 5 minutes puis égoutter.
  • Émincer les oignons et l'ail.
  • Dans une sauteuse, faire revenir oignons et ail 5 minutes dans un filet d'huile d'olive.
  • Rajouter dans la sauteuse la faisselle de chèvre et le lait. Laisser cuire à nouveau 5 minutes.
  • Égoutter les épinards et rajouter dans la sauteuse, en laissant cuire 5 minutes.
  • Dans un mixeur, verser la préparation de la sauteuse, la purée de noix de cajou, le parmesan, le sel, le poivre puis mixer jusqu'à avoir une sauce onctueuse.
  • Goûter et rectifier l'assaisonnement.

Notes

La purée de noix de cajou est un indispensable de cette recette, elle apporte douceur et onctuosité à la sauce.
Moustache verte d'épinards sur enfant
Mhmm, c’était vraiment bon ?!

À la recherche d’autres idées ? Je vous en avais également donné ici. Alors, vous avez envie de relever le défi du “vert” dans vos assiettes … testez et venez me raconter !

chou-fleur main bébé
27 mars 2019 by Cel 2 Comments

6 recettes pour faire aimer le chou-fleur aux enfants

Un dimanche soir, mon grand-frère m’appelle : « Cel, j’ai un chou-fleur à manger et les enfants n’aiment pas trop ça, comment le cuisiner ? ». Je m’étais dit à l’époque, voilà une question que se posent sans doute beaucoup de parents : c’est une bonne idée d’articles. J’ai gardé cette idée dans un coin de ma tête … Puis, les choux-fleurs se multipliant sur les étals en ce début de printemps, je me suis dit qu’il était temps de se coller à ce problème ! J’ai donc testé pendant plusieurs semaines différentes recettes auprès de ma petite famille (jusqu’à me retrouver avec 4 choux-fleurs dans le garde-manger 😅). À vous de les essayer maintenant auprès de vos petits mangeurs … 

Comment faire aimer le chou-fleur aux enfants ?

Du rejet alimentaire à la découverte

Votre enfant n’aime pas le chou-fleur ? 

Les enfants, particulièrement entre 2 et 6 ans, expriment des rejets alimentaires notamment envers les légumes. Cela peut-être très agaçant (oh oui !), en tant que parents, de voir notre enfant refusait de manger un plat qu’on a passé du temps à cuisiner ! Rassurez-vous, vous n’êtes pas seuls : le rejet alimentaire est un phénomène qui se développe avec l’autonomie et la capacité à prendre de décisions de l’enfant. Il touche quasiment tous les enfants à des degrés variables (et il est même étudié scientifiquement !). Ce rejet est de la « néophobie alimentaire » : c’est la capacité très limitée des enfants à tolérer différents modes de représentation pour un ingrédient, pourtant déjà présenté par les parents. Pour être capable d’identifier un ingrédient, quelque soit sa présentation, il faut un système conceptuel mature, ce qui n’est pas le cas avant 6 ans !

Il s’agit donc d’enrichir les représentations des aliments dans la tête de nos enfants : présenter l’aliment sous différentes formes, lui expliquer toute la transformation de la graine à l’assiette (avec la cueillette à la ferme comme ici), aller au marché, cuisiner avec lui, lui raconter l’histoire de cet aliment, etc. Mangeons également la même chose que nos enfants, petit à petit, par imitation, cela viendra … Et rappelons-nous, il faut quelques fois présenter un aliment une douzaine de fois à un enfant, sans pression ni contrainte, sans stratégie ni punition, pour qu’il l’apprécie. Il ne faut pas se décourager !

Décryptage du chou-fleur : de l’histoire à la botanique

Une manière d’aborder un nouveau légume, en début de saison, peut-être d’en parler tout simplement : cela permettra à l’enfant de se familiariser sous d’autres angles qu’alimentaire. Les fruits et légumes sont un très bon support pour aborder l’histoire, la géographie et la botanique de manière très concrète ! 

Petite histoire du chou-fleur à raconter aux enfants

Le chou-fleur est un légume originaire du Proche-Orient, il était très apprécié à l’Antiquité par les Romains et les Grecques. Un peu tombé dans l’oubli, il a été introduit en France au XVIe siècle par les Italiens. Légume nouveau à l’époque, le jardinier de Louis XIV, La Quintinie, le cultiva en faisant venir des graines de Chypre (d’où son surnom de chou de Chypre). On commença alors à développer sa culture par semis (c’est-à-dire en semant des graines, technique qu’on ne maitrisait pas pour le chou-fleur avant). Louis XV en raffolait, ce qui le rendit très populaire dès lors ! La France est devenue aujourd’hui un très gros pays producteur.

chou-fleur sans feuille

Un nom trompeur

Le chou-fleur n’est pas une fleur, contrairement à ce que dit son nom ! Cette petite explication est l’occasion de faire un peu de botanique avec nos enfants … Chez le chou-fleur, on mange en effet un « méristème floral », quel nom compliqué ! C’est l’organe qui apparait avant la fleur (un peu comme un bourgeon, si on cherche une comparaison imagée à donner aux enfants) : si on le laisse pousser, il va apparaître des tiges florales (qui ne se mangent pas), qui porteront plus tard des fleurs jaunes et blanches, puis des graines. L’occasion de faire un dessin avec les enfants pour expliquer les différentes étapes ? Je ferai une planche botanique comme support d’activités, si ça vous intéresse (dites le moi en commentaires !). Par contre, chez son cousin le brocoli, on mange les boutons floraux, c’est-à-dire les fleurs juste avant qu’elles s’ouvrent. Pas si simple, ces choux ?!

Les saisons du chou-fleur

Il existe différentes variétés de chou-fleur, qui n’ont pas la même saison de production : il y a des choux-fleurs de printemps, d’été, d’automne et d’hiver. C’est grâce à ces différentes variétés qu’on peut en trouver toute l’année ! Ils sont très cultivés en Bretagne, dans le Nord et le Sud-est de la France. En Gironde où je vis, on en trouve particulièrement au printemps, cultivés localement.

chou-fleur prêt à cuire à la vapeur
Fleurettes et feuilles émincées prêtes à être cuite à la vapeur

6 astuces et recettes pour faire aimer le chou-fleur aux enfants

J’ai testé pour vous différentes associations, textures, formes pour faire apprécier le chou-fleur aux enfants … et varier les recettes de toute la famille en passant ! Vous verrez que j’ai quasiment tout le temps cuit le chou-fleur à la vapeur, pour préserver ses qualités nutritionnelles, plutôt qu’à l’eau (où de nombreux nutriments migrent pendant la cuisson). J’ai découvert d’ailleurs en préparant cet article que le pied et les feuilles du chou-fleur se mangent ! Pour le pied, la débiter en cubes et les rajouter simplement aux fleurettes de chou-fleur. Pour les feuilles (à consommer si bio), conserver les plus fraiches et tendres et les émincer finement pour les cuisiner comme le chou-fleur ou séparément en wok ou poêlée. C’est très bon, avec un goût moins prononcé que le chou-fleur … bref, à tester aussi (peut-être en commençant par vous, si vos enfants sont récalcitrants !).


guide gratuit


Les astuces & recettes 

Cel, à table !

Télécharger le livret avec toutes mes recettes sur le chou-fleur, pour les garder facilement sous la main.


Ainsi, vous saurez facilement faire apprécier le chou-fleur  à toute la famille !

Hidden Content

Recette n°1 : en gratin croustillant

Cette recette est très proche du classique chou-fleur-béchamel de mon enfance, où j’appréciais évidemment plus la béchamel que le chou-fleur ! J’ai refaite cette recette en ajoutant un petit « plus », qui peut beaucoup plaire aux enfants (en tout cas, ça plait à ma grande miss), j’ai nommé la chapelure croustillante associant pain sec et fromage !

Gratin de chou-fleur croustillant

L’association du chou-fleur fondant enrobé de béchamel avec cette texture croustillante et fromagée transforme la recette pour un peu plus de pep’s … et le plaisir de toute la famille !
Temps de préparation20 min
Temps de cuisson35 min
Temps total55 min
Portions: 6
Auteur: Cel

Ingrédients

  • 1 chou-fleur
  • 100 grammes de comté
  • 100 grammes de croûtons de pain
  • 50 grammes de farine d’épeautre
  • 40 grammes de beurre
  • 50 cl de lait de vache ou lait végétal
  • 1/2 bouillon-cube de légumes
  • 2 pincées de noix de muscade
  • poivre

Instructions

  • Couper le chou-fleur en bouquets et le pied en dés. 
  • Faire cuire à la vapeur (douce) 25 minutes.
  • Pendant ce temps-là, commencer à préparer la béchamel : dans une petite casserole, faire fondre le beurre et y délayer le bouillon-cube (pas besoin de rajouter de sel, le bouillon en apporte déjà).
  • Une fois fondu, ajouter la farine en mélangeant au fouet. 
  • Incorporer le lait, petit à petit (important pour éviter les grumeaux), tout en fouettant.
  • Ajouter la noix de muscade et le poivre.
  • Laisser cuire 5 minutes en mélangeant régulièrement.
  • Disposer le chou-fleur cuit dans un plat à gratin et napper de béchamel.
  • Passer au mixeur, les croûtons de pain et le fromage, jusqu’à obtenir une chapelure grossière.
  • Répandre la chapelure sur le gratin.
  • Mettre au four 10min à 210°C. 

Notes

Je découpe le pain trop sec en dés, que je fais sécher au four : je les glisse dans le four éteint, après une cuisson, pour profiter de la chaleur. Il se conserve ensuite très bien dans un bocal pour être utilisé en chapelure ou autre selon les besoins. 

Recette n°2 : en soupe 

J’ai découvert le chou-fleur en soupe il y a peu. Il donne une couleur d’un blanc velouté et une texture très onctueuse, qui peut plaire aux enfants. Mais le secret, c’est de l’associer à un ingrédient mystère, avec qui il se marie très bien (et que mes filles a-do-rent !) : la purée de cacahuètes ! Attention, pas le beurre de cacahuètes sucré dont raffole les Américains. Je parle de la purée de cacahuètes nature, qu’on trouve en magasin bio. Elle s’associe merveilleusement bien au chou-fleur et vient adoucir son goût. Comble de la gourmandise, vous pouvez servir la soupe parsemée de cacahuètes grillées et concassés 😋 … J’ai découvert cette recette dans ma bible de la soupe « Des soupes qui nous font du bien » de Cléa et Clémence Catz, aux Editions La plage, dont je vous ai déjà parlé ici

Velouté de chou-fleur et cacahuète

Le chou-fleur donne une couleur et une texture blanc velouté très onctueuse. Associé à la cacahuète, des chances que ça plaise aux enfants !
Temps de préparation10 min
Temps de cuisson20 min
Temps total30 min
Type de plat: Soupe
Portions: 4 personnes
Auteur: Cléa & Clémence Catz

Ingrédients

  • 1 chou-fleur
  • 1/2 cube de bouillon de légumes
  • 200 ml de lait d’avoine, de vache ou de soja
  • 2 c. à soupe de purée de cacahuète

Instructions

  • Détailler le chou-fleur en bouquets et couper en cubes le pied. 
  • Placer dans une casserole et couvrir d’eau à hauteur.
  • Ajouter le bouillon-cube.
  • Porter à ébullition puis laisser cuire 20 minutes à feu doux.
  • Une fois cuit, placer le chou-fleur dans un blender. 
  • Rajouter le lait végétal et la purée de cacahuète puis mixer, en ajoutant du bouillon selon la consistance souhaitée. 
  • Vérifier l’assaisonnement (saler et poivrer si nécessaire) puis servir. 

Notes

Comble de la gourmandise, vous pouvez servir la soupe parsemée de cacahuètes grillées et concassés 😋 … 

guide gratuit


Lpetit-déjeuner Cel, à table !

Découvrez mes 8 recettes, des conseils et astuces pour un petit-déjeuner sain assurant le plein d'énergie jusqu'à midi !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

Recette n°3 : en purée

C’est un basique, mais des fois, il faut faire au plus simple avec les enfants ! Il est ici associé à la pomme de terre, qui vient adoucir son goût pour les récalcitrants. Dans cette recette, j’ai mis deux fois plus de chou-fleur que de pommes de terre. Mais si ça s’annonce compliqué à la maison, vous pouvez tester moitié-moitié ou inverser les proportions pour commencer. 

Purée de chou-fleur

Le chou-fleur est associé à la pomme de terre, qui vient adoucir son goût et donne plus d’onctuosité à la purée. 
Temps de préparation10 min
Temps de cuisson25 min
Temps total35 min
Portions: 6 personnes

Ingrédients

  • 1000 grammes de chou-fleur
  • 500 grammes de pommes de terre
  • 1 gousse d’ail
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • 20 grammes de beurre
  • 1 c. à café de thym
  • 2 pincées de noix de muscade
  • sel et poivre selon les goûts

Instructions

  • Découper le chou-fleur en fleurettes et son pied en cubes.
  • Éplucher les pommes de terre et couper en gros cubes.
  • Éplucher et dégermer la gousse d’ail.
  • Faire cuire à la vapeur (douce) le chou-fleur, les pommes de terre et la gousse d’ail 25 minutes.
  • Placer les légumes cuits dans un blender.
  • Ajouter l’huile d’olive, le beurre, le thym et la noix de muscade, puis mixer. Si nécessaire, rajouter un filet d’eau pour une texture onctueuse.
  • Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire (sel et poivre).

Notes

Côté texture, vous pouvez soit mixer de manière grossière pour garder un peu de texture (c’est ce que je préfère), soit mixer finement pour une texture plus onctueuse (c’est ce que ma petite miss préfère !). 

Recette n°4 : en croquettes

Cette fois-ci, on change l’apparence pour transformer le chou-fleur en croquettes, cuites au four, à manger avec les doigts en les trempant dans une petite sauce. Un côté ludique qui plait bien aux enfants ! J’ai découvert cette recette sur le blog de Becky et Liz, que j’ai ensuite twisté à ma sauce, bien évidemment. J’ai rajouté à la recette oignons nouveaux et aillets pour donner un p’tit air de printemps à ces croquettes. Selon le goût de vos enfants, vous pouvez les faire nature, aux herbes (thym, persil …) ou légèrement épicés (curry, cumin, gingembre …).

Croquettes de chou-fleur avec un p’tit air de printemps

Transformez le chou-fleur en croquettes, cuites au four, à manger avec les doigts en les trempant dans une petite sauce. 
Temps de préparation10 min
Temps de cuisson50 min
Temps total1 h
Portions: 4 personnes

Ingrédients

  • 1 chou-fleur
  • 1 oignon nouveau
  • 2 tiges d’aillet
  • 1 oeuf
  • 2 c. à soupe de chapelure
  • 2 c. à soupe de comté
  • sel et poivre

Instructions

  • Découper le chou-fleur en fleurettes et son pied en dès.
  • Faire cuire à la vapeur 15 minutes (le chou-fleur doit rester un peu croquant).
  • Transférer dans un blender et mixer (en mode pulse ou par à coup) pour obtenir une texture grossière et granuleuse (on ne veut pas une purée lisse !).
  • Transférer 700g dans un saladier.
  • Ajouter l’oignon et les aillets finement hachés, le fromage râpé, la chapelure, l’oeuf, sel et poivre.
  • Mélanger jusqu’à obtenir une texture homogène.
  • Préparer une plaque allant au four et recouvrir de papier sulfurisé. 
  • Prélever une à deux cuillères à soupe du mélange et former à la main de petits boudins, à disposer sur la plaque de cuisson.
  • Répéter jusqu’à épuisement du mélange. 
  • Mettre à cuire 20 minutes à 180°C, retourner, puis remettre 15 minutes. 
  • Servir les croquettes avec une petite sauce au yaourt (comme ici) et une salade de crudités. 

Notes

Selon le goût de vos enfants, vous pouvez les faire nature, aux herbes (thym, persil …) ou légèrement épicés (curry, cumin, gingembre …).

Recette n°5 : cru en taboulé

Si le chou-fleur cuit ne marche pas, on peut tenter cru ! Il a alors un goût moins prononcé. On peut le servir très simplement en fleurettes à tremper dans une sauce comme ici. Si son apparence joue en sa défaveur, le chou-fleur fonctionne très bien aussi mixer : il ressemble alors à du taboulé ! Comme son cousin dont il vole l’image, on peut alors l’associer à des herbes, des fruits secs (raisins ou canneberges) et d’autres légumes (tomates et concombre quand c’est la saison). C’est définitivement sous cette forme que ma petite miss a préféré le manger ! J’ai adapté pour ce faire une recette issue du Hors-série Kaizen n°4 consacré aux recettes végétariennes.

Semoule de chou-fleur, noisettes et sauce verte printanière

Le chou-fleur fonctionne très bien cru et mixé, il prend alors l’apparence du taboulé ! Comme lui, il peut être alors associé à des herbes fraiches, des fruits secs (raisins ou canneberges) et d’autres légumes (tomates et concombre quand c’est la saison).
Temps de préparation15 min
Type de plat: Salade
Portions: 6 personnes
Auteur: Cel

Ingrédients

  • 1 petit chou-fleur soit 500 grammes
  • 150 grammes de noisettes
  • 1 oignon blanc
  • 1 petit bouquet de persil
  • 1 petit bouquet de ciboulette
  • jus d’un citron
  • 2 c. à café de moutarde
  • 6 c. à soupe d’huile de colza
  • 1 c. à café de sirop d’agave
  • 1 poignée de raisins secs
  • sel, poivre

Instructions

  • Découper le chou-fleur en fleurettes et son pied en dés.
  • Mixer grossièrement dans un blender jusqu’à obtenir une texture de semoule.
  • Transvaser dans un saladier.
  • Placer les noisettes dans le blender et mixer selon votre goût : soit grossièrement, soit finement (ce que j’ai préféré comme ma petite miss de 16 mois allait en manger).
  • Transvaser dans le saladier avec le chou-fleur.
  • Découper grossièrement l’oignon blanc et les herbes lavées. 
  • Placer dans le blender avec le jus de citron, la moutarde, l’huile, le sirop d’agave. 
  • Mixer jusqu’à ce que le mélange ressemble à une sauce. 
  • Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire (sel et poivre).
  • Verser dans le saladier et mélanger le tout.
  • Parsemer de raisins secs.
  • Placer au frais jusqu’au moment de servir.

Recette n°6 : chou-fleur rôti

Edit de juin 2020 : je rajoute à ma première liste de recettes celle du chou-fleur rôti découverte cette année. J’adore les légumes rôtis au four : plein de légumes, qui cuisent tout seul au four, tout en concentrant les goûts = super bon !!! Mais je ne connaissais pas le chou-fleur rôti … testé auprès de ma p’tite famille, c’est adopté !! J’ai remarqué que les enfants préfèrent souvent quand les légumes sont croquants, ce qui est tout à fait le cas avec ce mode de cuisson (à condition de ne pas le laisser trop longtemps au four ;-)).

Delphine, une de mes abonnées m’a demandé la recette, comme je propose mon menu toutes les semaines dans la newsletter, la voici :

Chou-fleur rôti

Une recette toute simple de chou-fleur : la cuisson au four permet de le garder croquant et les épices relèvent très agréablement le chou-fleur tout en camouflant son goût, pour les récalcitrants !
Temps de préparation5 min
Temps de cuisson30 min
Temps total35 min
Type de plat: Légumes
Portions: 6 personnes
Auteur: Cel

Ingrédients

  • 1 chou-fleur
  • 1 c. à café de cumin
  • 2 c. à café de curcuma
  • 1 c. à café de graines de fenouil
  • 1 c. à café de thym
  • 1 c. à café d'ail en poudre
  • 1/2 c. à café de paprika fumé
  • 1/2 c. à café de sel
  • 3 c. à soupe d'huile d'olive

Instructions

  • Préchauffer le four à 160°C.
  • Découper le chou-fleur en petites fleurettes de même taille.
  • Dans un saladier, mélanger toutes les épices et l'huile d'olive.
  • Rajouter le chou-fleur au mélange d'épices.
  • Mélanger soigneusement pour bien enduire le chou-fleur.
  • Étaler le chou-fleur sur une grande plaque allant au four.
  • Mettre à cuire 30 minutes.

Notes

NB : vous pouvez faire un mélange moitié chou-fleur/moitié brocoli, ça marche aussi très bien !
Chou-fleur et brocoli rôti

Le résultat à la maison ? Ma grande miss mange le chou-fleur cuit ou cru sous toutes ses formes, avec une préférence marquée pour la soupe, la purée et les croquettes. Ma petite miss le mange sans souci en soupe ou cru en taboulé, moins facilement sous d’autres formes !

assiette d'enfant avec croquettes de chou-fleur, sauce et crudités
Croquettes de chou-fleur, petite sauce au yaourt et salade chou-carotte : bon appétit !

Testez chez vous ces recettes et venez me raconter en commentaires … N’hésitez pas également à partager vos recettes et astuces pour faire manger du chou-fleur aux enfants !

crumble à table
27 février 2019 by Cel 1 Comment

La recette rapide de crumble courge butternut rôtie, noisettes et chèvre

Le crumble est une façon de cuisiner que j’adore (oui, c’est plus qu’une recette, car il existe de multiples manières de l’accommoder !) : rapide -à condition d’anticiper un peu-, équilibrée et gourmande. Que demander de plus ? Après vous avoir partagé dans cet article ma recette de base du crumble et mes astuces d’organisation, voici une recette hivernale pour illustrer mon propos.

le crumble courge butternut rôtie, noisettes et chèvre

Astuce n°1 : la cuisson au four

La courge butternut est sublimée par une cuisson au four, qui lui va à merveille et qui permet de gagner beaucoup de temps ! Ce type de cuisson convient particulièrement bien aux légumes de l’hiver : courge, panais, patate douce, topinambour, etc. Cela permet de concentrer les goûts et de cuire avec très peu (ou pas du tout) de matières grasses. De plus, cela rend l’épluchage des courges beaucoup plus facile !

Astuce n°2 : l’anticipation

Pour cette recette, il faut donc anticiper cette étape. Pour cela, je profite souvent de la cuisson d’un autre plat pour glisser dans mon four une ou deux courges entières, que j’utiliserai ensuite selon les besoins dans la semaine. Vous pouvez aussi remplir une plaque de four d’un mélange de légumes d’hiver (découpés en cubes, arrosés d’un filet d’huile d’olive et de quelques épices), cela vous donnera une garniture délicieuse à manger tel quel ou pour garnir crumble, gratin ou autre.


guide gratuit


Lpetit-déjeuner Cel, à table !

Découvrez mes 8 recettes, des conseils et astuces pour un petit-déjeuner sain assurant le plein d'énergie jusqu'à midi !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

Hidden Content
crumble prêt à être dégusté
Imprimer la recette
4 de 1 évaluation

Crumble courge butternut rôtie, noisettes et chèvre

Une recette gourmande et rapide à faire (à condition d’anticiper la cuisson de la courge au four, en même temps qu’un autre plat la veille ou quelques jours avant !).
Temps de préparation15 min
Temps de cuisson1 h 50 min
Temps total2 h 5 min

Ingrédients

  • 1/2 courge butternut
  • 50 grammes chèvre frais
  • 70 grammes farine T130 d’épeautre ou de blé
  • 70 grammes flocons mi-avoine/mi-sarrasin
  • 70 grammes beurre
  • 3 c. à soupe noisettes grossièrement hachées
  • sel
  • poivre

Instructions

La cuisson de la courge (la veille ou quelques jours avant) :

  • Faire cuire la courge au four : placer la courge entière dans un plat, enfourner à 180°C pour 1h à 1h30 (un couteau doit facilement s’enfoncer).
    courge rôtie
  • Laisser refroidir puis éplucher, épépiner et découper en gros morceaux.
  • Placer la moitié de la courge dans un plat à gratin.

La préparation du crumble (le jour même ou la veille ):

  • Parsemer de dès de chèvre.
    courge rôtie parsemée de dès de chèvre
  • Faire le mélange à crumble dans un saladier : placer tous les ingrédients secs (farine, flocons, noisettes, sel et poivre), mélanger, puis verser le beurre fondu.
  • Commencer à mélanger à la cuillère puis du bout des doigts pour avoir une consistance sablée.
  • Répartir le mélange sur la courge.
    mélange à crumble
  • Réserver au frais si la préparation est pour le repas du lendemain.
    crumble réservé au frais

La cuisson du crumble (le jour même) :

  • Enfourner pour 20 minutes à 180°C.
  • Déguster : bonne appétit !

Avez-vous testé la recette ? N’hésitez pas à me dire dans les commentaires si la recette a plu à votre famille !

crumble blette cremeux
21 février 2019 by Cel 0 Comments

La recette de crumble crémeux aux blettes et 4 autres recettes pour faire aimer les blettes aux enfants

J’a-do-re le crumble pour les soirs pressés de la semaine, cousin de la tarte, il permet une réalisation bien plus rapide en zapant l’étape “rouleau à patisserie” et limite la vaisselle. Je vous ai déjà parlé dans cet article de ma recette de base, mes déclinaisons et mes astuces pour que vous fassiez chez vous votre version du crumble.

crumble crémeux aux blettes : une recette rapide et savoureuse

5 recettes pour cuisiner les blettes et les faire aimer aux enfants

Aujourd’hui, ce sont les blettes qui passent à la casserole. J’ai découvert ce légume-feuille il y a quelques années, en m’inscrivant dans une AMAP. Il revient très régulièrement en automne et en hiver. J’ai donc appris à le cuisiner et à l’apprécier (oui, oui, vraiment !). Après, c’est vrai que cela peut être plus compliqué avec les enfants … vous pouvez tester :

Le crumble

La recette qui suit évidemment, où le croustillant de la croûte et le crémeux du fromage de chèvre peuvent aider à faire apprécier ce légume.

Les galettes complètes

En galettes complètes pour une version “ni vu ni connu”, en adaptant cette recette : dans une sauteuse, faire revenir une échalote avec les tiges des blettes finement coupées (10 min), puis ajouter les feuilles émincées jusqu’à ce qu’elles “tombent”.

Les lasagnes

Façon lasagnes, avec de la ricotta, du parmesan et des pignons de pin (voici la recette que j’avais faite pour mon AMAP).

La soupe

En velouté, pommes de terre et crème de riz adoucissent ce légume et le font apprécier de tout le monde (voici ma recette sur le site de mon AMAP également). Vous pouvez également l’associer à des accompagnements originaux (comme expliqué ici).

La tarte

En tarte, où les blettes sont délicieusement relevées par des tomates confites (la recette de mon AMAP ici).

Bref, vous voyez que sous ses dehors monotones, il existe bien des façons de cuisiner ce légume ! Et n’oubliez pas, il faut quelquefois présenter un légume plus d’une douzaine de fois, sous différentes formes, sans pression, pour qu’un enfant “apprivoise” le goût et commence à l’apprécier … Mais, trêve de discours, voici la recette :


guide gratuit


Lpetit-déjeuner Cel, à table !

Découvrez mes 8 recettes, des conseils et astuces pour un petit-déjeuner sain assurant le plein d'énergie jusqu'à midi !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

Hidden Content

Crumble crémeux aux blettes

Associez une fondue de blettes, le crémeux du chèvre et le croustillant de la pâte et vous avez un crumble délicieux !
Temps de préparation30 min
Temps de cuisson30 min
Temps total1 h

Ingrédients

  • 2 échalotes
  • 1 botte de blettes
  • 2 gousse d’ail
  • 3 brins de thym frais ou 1 c. à café de thym sec
  • 70 grammes de chèvre frais
  • 140 grammes de farine T130 d’épeautre ou de blé
  • 140 grammes de flocons d’avoine
  • 140 grammes de beurre
  • 3 c. à soupe de graines de courge
  • 3 c. à soupe de graines de tournesol
  • 1 c. à café de sel fumé

Instructions

Préparer la fondue de blettes

  • Émincer finement les échalotes, puis les faire revenir à la sauteuse dans un filet d’huile d’olive 5 minutes. 
    faire rissoler les échalotes
  • Séparer la tige blanche des feuilles des blettes.
  • Rincer les tiges, puis les émincer finement.
  • Rajouter-les dans la sauteuse, ainsi que le thym et l’ail émincé.
    faire revenir les tiges de blettes émincées
  • Faire cuire à couvert, à feu doux, pendant 10 minutes.
  • Rincer les feuilles de blettes, les émincer finement et rajouter dans la sauteuse.
    faire tomber les feuilles de blettes
  • Couvrir et laisser cuire le temps de « tomber » les feuilles. Arrêter le feu.
  • Soit parsemer de dès de chèvre frais, soit pour un résultat crémeux (selon une astuce de Cléa ici), prélever 1/4 des blettes, mettre dans un mixeur avec le fromage et un filet d’eau.
  • Mixer puis re-verser dans les blettes et mélanger.
    fondue de blettes crémeuses

Préparer le mélange à crumble

  • Faire le mélange à crumble dans un saladier : placer tous les ingrédients secs (farine, flocons, graines, épices), mélanger, puis verser le beurre fondu.
    mélange pour la pâte à crumble
  • Commencer à mélanger à la cuillère puis du bout des doigts pour avoir une consistance sablée.
    préparation à crumble
  • Répartir le mélange sur la préparation aux blettes.
  • Enfourner pour 30 minutes à 180°C.

Et chez vous, cuisinez-vous les blettes ? Testez ma recette et venez me raconter ce que vous en avez pensé en commentaires …

crumble poireau-jambon
16 janvier 2019 by Cel 0 Comments

Le crumble salé : une recette “de base” rapide pour quotidien pressé

Le crumble salé ou la “tarte pas le temps”, une recette rapide au quotidien

Vous allez me dire que je ré-invente un peu la poudre … Mais quand on souhaite de repas variés, équilibrés et qu’on a peu de temps à passer en cuisine pour cela, on est toujours preneur d’astuces pour nous aider dans cette dure mission ! Je vous avais déjà partagé quelques astuces d’organisation ici. Pour aller plus loin, dans les plats qui permettent de faire manger des légumes à nos chers petits, on trouve souvent la tarte. J’aime beaucoup en faire, MAIS je trouve cela trop long et compliqué les jours où mon temps est limité. Je regarde en effet le nombre d’étapes nécessaires (faire la pâte, l’étaler, pré-cuire les légumes, faire l’appareil, etc.) et la vaisselle à faire après (oui !), bref, cela demande un peu d’anticipation … Alors, je choisis mon ami le crumble, version salée, où la pâte est SUR les légumes et ça, ça change tout ! Pas besoin de rouleau à pâtisserie, de farine sur le plan de travail, d’éclats d’oeuf à re-pêcher, etc. (Toutes ces petites choses qui fatiguent à l’avance, les soirs de semaine pressés, où les enfants crient famine !).

le crumble salé : recette de base, déclinaisons et astuces d'organisation

Les grandes étapes de réalisation du crumble

J’ai choisi cette fois-ci de vous présenter la recette d’une autre manière, avec les étapes de « base » et des déclinaisons, afin que vous le fassiez ensuite « à votre sauce ». Je fonctionne effectivement beaucoup comme cela en cuisine ! Une fois que j’ai une base qui me convient, je décline en fonction des légumes disponibles, de l’inspiration du moment, du contenu du frigo … Comme je n’aime pas cuisiner toutes les semaines la même chose ! Faites-moi savoir dans les commentaires si ce mode de présentation vous plaît. 

Vous êtes perdus ? Pas de panique, deux recettes détaillées « de manière classique » arrivent plus bas !

Etape n°1 : des légumes cuits 

Différentes options s’offrent à vous en fonction de ce que vous aimez et de vos habitudes de cuisine :

Légumes rôtis au four

J’a-do-re personnellement ce type de cuisson à laquelle se prêtent très bien les légumes racines et courges de l’hiver. Vous mettez vos légumes, soit entiers (la courge butternut par exemple), soit coupés en deux (pour une patate douce, face contre la plaque), soit en cubes dans un plat gratin. Pour cette dernière option, un filet d’huile d’olives, quelques herbes et épices. A 180°C pendant 30min (légumes en cubes) à 1h30 (grosse courge entière), en même temps qu’une autre cuisson pour optimiser le four. Cela concentre les saveurs et rend les légumes très fondants. Je fais souvent de grands plats de légumes rôtis, à ré-utiliser ensuite dans la semaine de différentes manières.

Fondue de légumes

De la classique fondue de poireaux, à celle de blettes (ou de courgettes l’été), cette option demande d’être un peu plus présent (pour ne pas brûler le fond de la casserole !), mais va merveilleusement bien avec certains légumes. On fait revenir un oignon ou une échalote, on ajoute nos herbes ou épices (thym, curry, etc.). Quand le tout embaume bien, on ajoute les légumes finement coupés, on mélange puis on couvre pour laisser cuire à feu doux 10 à 20min en fonction du légume choisi. Selon le goût de chacun, on peut ensuite rajouter un petit peu de crème (fraiche ou végétale) ou du fromage frais. Pour réduire ma vaisselle, j’ai des sauteuses qui vont au four (une j’enlève le manche et l’autre n’en a pas). Donc, je n’ai pas besoin de transférer les légumes dans le plat à gratin : je fais ma fondue de légumes, je fais mon mélange à crumble dans un saladier, je répartis sur ma fondue, et hop, au four !

Légumes vapeur 

J’ai utilisé cette option quand je préparais en même temps les petits pots pour ma petite miss. Ainsi, je cuisais une grande quantité de légumes qui partait d’un côté en purée pour petits pots et de l’autre, en base de plat pour les grands. Ça demande juste de bien relever les légumes ensuite avec herbes, épices, fromage, etc. 

Vous pouvez, si vous le souhaitez, ensuite rajouter à cette base de légumes des dès de chèvre, des lardons, du tofu fumé, du thon émietté, etc. 

crumble poireaux & jambon
Préparation à 4 mains du crumble poireaux & jambon

Etape n°2 : la pâte à crumble

En version salée, mes trois ingrédients de base, à proportion égale, sont farine, flocons et beurre : 70g de chaque ingrédient pour 3-4 personnes.

Je double le plus souvent quand je prépare un grand plat (comme ma sauteuse citée plus haut, soit pour 6 personnes). Cela nous fera 2 repas. J’aime beaucoup utiliser des flocons, qui amènent une texture vraiment agréable au sablé de la pâte ! J’utilise couramment les flocons d’avoine et de sarrasin (qui relève agréablement le plat). Mais vous pouvez aussi tester des flocons de lentilles ou de pois chiche par exemple. Ce mélange est très rapide et agréable à faire, comme il se fait avec les mains (un très bon de-stressant après une journée de boulot 😉 ). Les enfants adorent aussi : voyez ma grande miss, qui a spontanément proposé de m’aider à faire le crumble, quand elle a vu que je remontais mes manches 😃 .

préparer la pâte à crumble
Quel plaisir pour les petites mains de préparer la pâte à crumble !

Etape n°3 : les petits ingrédients en plus pour parfumer

Je rajoute ensuite, selon l’inspiration et les accords que je souhaite faire, trois types d’ingrédients à ma base de crumble. Mais, si vous n’avez pas le temps/la flemme/pas l’inspiration, restez-en à la « base », ça marchera aussi !

  • Des graines ou noix : noisettes concassées, graines de courge ou de tournesol, amandes, etc. En plus d’être très intéressantes sur le plan nutritionnel, elles apportent du goût et de la texture au sablé du crumble. Je rajoute 3 cuillères à soupe pour mes proportions de base à 70gx3.
  • Des épices et de herbes : sel, poivre, sel fumé, thym, curry, paprika, etc. N’hésitez pas à relever le tout.
  • Du fromage râpé : le parmesan se prête particulièrement bien au crumble (testez 40g pour les proportions de base). Cela peut-être aussi du comté. 
pâte à crumble
La pâte à crumble associant farine, flocons, beurre, graines et épices.

guide gratuit


Lpetit-déjeuner Cel, à table !

Découvrez mes 8 recettes, des conseils et astuces pour un petit-déjeuner sain assurant le plein d'énergie jusqu'à midi !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

Hidden Content

Mes astuces organisation pour un plat équilibré et rapide

Personnellement, quand je dois anticiper la préparation des repas, je regarde :

1- Toutes les étapes que je peux réaliser avant le moment du repas. 

Ainsi, vous pouvez faire la découpe et la cuisson des légumes à J-2 par exemple (15-30min). Faire le mélange à crumble à J-1 (10min), pour n’avoir qu’à mettre dans le four le jour J quand vous rentrez du boulot (10sec !). Vous pouvez également doubler le mélange à crumble et en congeler la moitié pour une utilisation ultérieure. 

2- Réduire la quantité de vaisselle à faire. 

Vous l’aurez compris, j’aime cuisiner MAIS je n’aime pas faire la vaisselle ! Donc, j’essaye d’optimiser mes plats (et c’est du temps de gagner pour faire d’autres choses plus intéressantes !) : soit je fais revenir mes légumes dans une sauteuse qui va au four (comme dit plus haut), soit je stocke au frigo mes légumes rôtis dans une boite en verre (avec couvercle en plastique) qui passe au four. Pas besoin de transvaser = moins de vaisselle !

Les recettes de crumble du blog :

Je vous ai présenté ma recette de base et mes astuces d’organisation, ensuite, c’est à adapter en fonction des légumes de saison (et de ce qu’aime vos enfants 😉). Voici quelques idées :

  • fondue de poireaux & jambon fumé
  • courge butternut rôtie, noisettes & chèvre
  • mélange panais/patate douce/topinambour & tofu fumé
  • ratatouille
  • courgettes & chèvre 

Cliquez pour découvrir mes recettes de crumble, à partir de la “base” que je viens de vous présenter :

La recette de crumble courge butternut rôtie, noisettes et chèvre

Recette et astuce pour un crumble chèvre et courge butternut

La recette de crumble crémeux aux blettes

Etapes pour un crumble crémeux aux blettes

Ce type de plat accompagne merveilleusement une viande grillée le midi ou une salade verte le soir (pas de viande pour nous le soir : on en mange moins, mais de meilleure qualité !).

A table : crumble dégusté par ma grande miss
A table : crumble de courge et salade verte

Et vous, pratiquez-vous le crumble salé ? Quelles sont vos astuces d’organisation pour réussir à manger sain et équilibré ? 

carottes râpées
14 octobre 2018 by Cel 0 Comments

Mon enfant cuisine (et mange !) un clafoutis salé au brocoli

Faire cuisiner et manger du brocoli !

Quoi, elle a réussi à faire cuisiner des brocolis à sa fille ? Et à les faire manger en plus ? Oui! Mais attendez que je vous raconte ça…

clafoutis salé carotte-brocoli-chèvre

Dans la recette que ma fille avait initialement choisie, c’était un clafoutis carotte-petit pois … mais plus de petits pois au congélateur ! En allant chez le primeur acheter les fameuses carottes, j’ai vu de superbes brocolis (oui, je trouve ça beau un brocoli bien vert, même si la palme revient au chou romanesco très graphique  !) et j’ai repensé à cette image que j’avais vue ici chez Papilles & Pupilles. Cette fleurette de brocoli qui forme comme un arbre, lorsqu’on  coupe le petit cake, m’avait beaucoup plu ! J’ai donc proposé à ma grande miss d’en mettre dans sa recette (même si elle a appelé cela les 3/4 du temps un chou-fleur !). Bon, j’ai failli déchanter quand elle a vu sa petite sœur en écraser manger quelques fleurettes, elle s’est écriée “beurk, j’aime pas ça !”. Nous n’avons rien dit, chacun a eu son gratin … et elle a tout mangé ! Ah, les miracles de la cuisine 😉

Le test de la recette illustrée 

Recette illustrée pour enfants
La recette illustrée

Nous n’avons finalement pas du tout suivi la recette initiale : la purée de carottes est devenue des carottes râpées pour simplifier et accélérer la préparation, les petits pois ont été remplacés par du brocoli et chèvre et curry se sont rajoutés… Je me suis également dit que c’était l’occasion de tester la “recette illustrée” ! Qu’est-ce que c’est ? Tout simplement, une recette expliquée en dessin et schéma pour permettre une plus grande autonomie à l’enfant, ou du moins pour ce premier test, d’être plus actif dans la “lecture” de la recette et la compréhension des différentes étapes. Ma grande miss a bien aimé, même si certaines choses sont à améliorer pour la compréhension. Je pense que je retenterai sur une recette plus courte et simple, qui permette vraiment à terme une autonomie complète !

Si ça vous intéresse, vous pouvez la télécharger dans l’espace-ressource ci-dessous 👇.

Papa, Maman, je veux cuisiner !

... mais pas si facile de faire une place à votre enfant dans la cuisine ?

Pour des p’tits cuistots autonomes et heureux en cuisine, accédez à l’espace ressource Cel, à table ! pour télécharger gratuitement mes supports d'apprentissage adaptés aux enfants. 

Votre enfant apprendra :

  • Les bases à mettre en place avant de cuisiner
  • Des gestes techniques de cuisine
  • Des recettes illustrées pour cuisiner en autonomie
  • La cuisine, c'est aussi s'amuser !

Vous recevrez également motivation et inspiration culinaire dans votre boite mail, pour faire de la cuisine un plaisir quotidien avec votre enfant !


Pensez à vérifier votre dossier spam ou courrier indésirable, les filtres sont parfois trop sensibles !

Hidden Content

Apprendre à couper

Ma grande miss de 4 ans a deux outils pour couper : un petit couteau à bout rond et un coupe-légume. Ce dernier est assez tranchant, parfait pour des légumes que l’on peut poser bien à plat pour une bonne stabilité (une demi carotte coupée dans la longueur par exemple). Le petit couteau est bien pour tartiner ou pour couper des aliments mous. Voici la manière dont j’introduis les premières utilisations d’un outil coupant :

  • Au préalable, expliquer à l’enfant que l’outil est à utiliser avec précaution, en faisant bien attention aux gestes effectués
  • Montrer les différentes parties de l’outil : le manche, le côté tranchant, les côtés non coupants
  • Montrer comment tenir l’ustensile avec sa main dominante 
  • Montrer comment placer les doigts qui tiennent l’aliment suffisamment loin de la lame et en « araignée » pour éviter de se couper
  • Abaisser la lame d’un geste franc
  • Ecarter le morceau avec la lame de l’outil
  • Repositionner correctement les doigts avant de continuer
Couper l'extrémité de la carotte
Couper l’extrémité de la carotte

La recette du clafoutis à cuisiner avec les enfants (ou pas)

Clafoutis carotte-chèvre-brocoli

Temps de préparation30 min
Temps de cuisson20 min
Portions: 6 personnes
Auteur: Cel

Ingrédients

  • 4 carottes
  • 1/2 brocoli
  • 100 g de farine T130 de grand épeautre ou de blé
  • 2 oeufs
  • 1/2 tasse de fromage blanc de brebis ou de vache
  • 1/2 tasse de lait végétal ou animal
  • une demi bûche de chèvre
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • une pincée de sel
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 cuillère à café de curry

Instructions

Etape 1 : préparer les légumes et le fromage

  • Laver soigneusement les carottes
  • Les éplucher
  • Couper les deux extrémités avec un coupe-légume
  • Râper les carottes au robot ménager (avec l’aide d’un adulte)
  • Laver le brocoli
    laver le brocoli
  • Couper les fleurettes
  • Blanchir les fleurettes 5min dans l’eau bouillante (par l’adulte)
  • Placer la demi bûche de chèvre sur la planche à découper
  • Découper le fromage en dès
    Découper le fromage de chèvre en dès
  • Placer les dés dans un bol et mettre de côté

Etape 2 : préparer l’appareil

  • Dans un grand saladier, peser la farine
  • Y ajouter la pincée de sel, la levure et le curry
  • Mélanger et faire un puits (faire un “trou” au milieu de la farine, où on déposera les ingrédients liquides, avant de mélanger progressivement pour éviter les grumeaux)
    Puits farine
  • Casser les 2 oeufs en essayant de les faire tomber dans le « puits”
  • Ajouter le fromage blanc dans le “puits”
  • Ajouter le lait dans le "puits"
  • Ajouter l’huile d’olive dans le "puits"
  • Bien mélanger au fouet, en incorporant petit à petit la farine pour éviter les grumeaux (il s’agit de faire tourner le fouet, en récupérant progressivement la farine, en passant de plus en plus proche du bord du saladier)

Etape 3 : intégrer les légumes et le fromage

  • Rajouter à l’appareil les carottes râpées
    carottes râpées au mélange
  • Ajouter les dès de chèvre à l’appareil
  • Mélanger

Etape 4 : préparer les moules et mettre à cuire

  • Huiler 6 moules individuels au pinceau
    Huiler les moules au pinceau
  • Répartir l’appareil à l’aide d’une tasse
  • Placer une fleurette de brocoli au centre de chaque moule et l’enfoncer
  • Mettre à cuire 15-20min à 200°C (par l’adulte)
  • Laisser légèrement refroidir avant de déguster

Verdict ?!

La recette était un peu longue et ma grande miss n’a pas eu la patience de faire la dernière étape (mettre le mélange dans les moules). Elle était très contente de faire le reste, alors c’est le plus important, il faut que cela reste un plaisir ! Et le résultat, un petit plat entre un cake et un clafoutis, à la texture très agréable et bien assaisonné : l’association carotte/brocoli/chèvre/curry fonctionne très bien, on s’est régalé 😋

clafoutis brocoli
Clafoutis à déguster avec une bonne salade !

Et vous, quelle est votre astuce pour faire manger du brocoli à vos enfants ? La recette illustrée vous intéresse ? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires…