L’hiver, la soupe est LE plat simple à préparer pour les soirs pressés de semaine. En fonction des habitudes familiales, il peut même revenir plusieurs soirs par semaine. Chez nous, la soupe est plutôt un velouté assez dense, qui nous fait à lui seul (et un peu de fromage) le repas du soir. Autre avantage, elle est riche en légumes, et ça, c’est un bon moyen d’en faire manger à toute la famille 😉. Oui, mais, quid des enfants, qui peuvent tordre le nez lorsqu’ils voient la soupe arriver !

Je vous partage mes trois astuces pour faire aimer la soupe aux enfants. Elles s’inspirent beaucoup du livre « Des soupes qui nous font du bien » de Cléa et Clémence Catz, aux Editions La plage (je n’ai aucune action chez elles  pour le dire !). Ce livre est ma « bible » l’hiver et a vraiment révolutionné ma manière de faire de la soupe ! Autre avantage : dans toute la première partie, les soupes sont classées par légume. Vous avez des poireaux aujourd’hui ? Vous ouvrez le livre à la page des poireaux et vous trouvez 3 à 4 propositions de soupe !

3 astuces pour faire aimer la soupe aux enfants

Astuce n°1 : des soupes constituées d’un légume principal

J’ai mangé toute mon enfance de la soupe de légumes, très bonne certes, mais toujours le même trio poireaux/carottes/pommes de terre. Alors, quand ce plat revient très régulièrement tout l’hiver, c’est un peu lassant ! Alors, qu’avoir une soupe, cuisinée avec un seul légume, de manière simple pour révéler le goût de ce légume, ça change tout ! C’est aussi un bon moyen de développer le palais de nos bambins (c’est comme les purées pour bébé où il y a 3-4 légumes … on n’en sent plus aucun !). Ce légume (bio de préférence) est alors à associer à une épice ou un autre ingrédient, pour révéler son goût ou l’adoucir si besoin. En étant composé le plus souvent que d’un légume, cela amène beaucoup de variétés dans les soupers de la semaine, en piochant dans les différents légumes disponibles l’hiver. Je vous livre ici quelques-unes de nos soupes préférées :

  • velouté de carottes au curcuma et lait de coco
  • crème de céleri-rave aux pruneaux
  • velouté de chou-fleur et cacahuète
  • velouté de butternut au gingembre et lait de coco
  • soupe de poireaux, avoine et curry

NB : je fais maintenant toutes mes soupes sans pomme de terre. Celle-ci a en effet un indice glycémique élevé, c’est-à-dire qu’elle est composée de glucides qui font monter rapidement la glycémie du sang. En quoi est-ce un problème ? À terme, cela peut amener des problèmes de surpoids, surtout si on est sédentaire (les cellules vont capter le sucre en excès et le transformer en graisses). Cela augmente également les risques de diabète, d’infarctus et certains cancers. Notre alimentation est aujourd’hui principalement à IG élevé (plats transformés, pâtes, pain…). Vous voulez en savoir plus ? Mon article complet sur le sucre est ici.

Donc, s’il y a un plat, la soupe, que nous prenons le temps de préparer à la maison, autant la faire à IG bas ! Au début, j’étais inquiète de cette absence de féculents et j’en rajoutais (flocons d’avoine, tapioca, etc.). Mais je me suis vite rendu compte qu’un velouté de légumes, assez dense, peut être très rassasiant et avec l’astuce n°3, cela assure un plat complet !

repas soupe crackers
Une bonne petite soupe réconfortante !

Astuce n°2 : faire choisir LE légume

Oui, mais vous allez me dire, mon enfant n’aime pas les légumes ! Laissez-le choisir LE légume de la soupe de la semaine :

  • Avec une fiche sur les légumes de saison (comme sur le site Tête à modeler ici).
  • Sur un calendrier avec les légumes de saison  : nous avons celui de Terre vivante, reçu en cadeau à Noël. Les illustrations à l’aquarelle sont très belles ; du coup, c’est sympa à avoir en déco dans la cuisine ! Ma grande miss aime beaucoup le regarder et comparer les légumes, selon les mois. 
  • Lors de l’achat chez votre maraîcher, votre primeur ou en faisant le marché.
  • Pour finir, vous pouvez bien sûr cuisiner LE légume choisi avec votre enfant. Il aura d’autant plus envie de goûter ce qu’il a préparé !
faire de la soupe avec son enfant

Si votre enfant est vraiment difficile et refuse de goûter, vous pouvez éveiller sa curiosité avec une fiche qu’il remplit lui-même, selon qu’il aime ou non l’aliment goûté. C’est une idée très astucieuse de Mam’o naturel que vous trouverez ici.  

Astuce n°3 : varier l’accompagnement

On connaît tous les croûtons de pain dans la soupe (… ou les petites pâtes) ! Très bien, à condition d’avoir du bon pain au départ (c’est ici pour savoir bien le choisir), mais il y a une multitude de garnitures possibles, qui amène de la variété aux soupers de la semaine et permettent vraiment d’en faire un plat complet ET gourmand. Cela a vraiment été l’arme secrète à la maison pour faire aimer la soupe aux enfants ! 
Je vous donne les 4 préférés à la maison, avec les recettes en suivant (issues du livre « Des soupes qui nous font du bien » de Cléa et Clémence Catz). Ils sont très simples et rapides à préparer.

  • le granola salé : celui qui fait l’unanimité dans la famille
  • les pois chiches rôtis : mon préféré
  • les crackers maison : réalisable avec un enfant dès 2 ans
  • le parmesan végétale courge & amande : le plus simple et rapide
soupe et choix d'accompagnement
De multiples accompagnements possibles pour donner envie de manger de la soupe !

Granola salé aux graines

On a presque tout l’hiver un gros pot de granola sur l’étagère, que ma grande miss réclame à chaque fois qu’il y a de la soupe ! Ce qui est très sournois, c’est qu’il faut forcément prendre de la soupe avec la cuillère, quand on va à la pêche au granola (ah! ah! ah!). Autre avantage : sa longue conservation.

Ingrédients :

Pour faire un gros pot qui dure longtemps !

  • 125ml d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de moutarde à l’ancienne
  • 1 cuillère à soupe de sirop d’érable
  • 2 cuillères à café d’herbes de Provence
  • 100g de flocons d’avoine
  • 100g de flocons de sarrasin
  • 50g de graines de courge
  • 50g de graines de tournesol
  • 50g de noisettes
  • 50g d’amandes

Étapes :

→  Mélanger tous les ingrédients liquides d’un côté : huile, moutarde, sirop d’érable.

→  Mélanger tous les ingrédients secs de l’autre : flocons, herbes, graines, noisettes et amandes grossièrement concassées.

→  Mélanger ingrédients secs et liquides de manière homogène.

→  Étaler en fine couche sur une plaque de cuisson.

→  Faire cuire 20min à 180°C en remuant une à deux fois en cours de cuisson.

→  Laisser refroidir et conserver dans un pot hermétique jusqu’à 2-3 semaines.

Plaque de granola salé à la sortie du four
Plaque de granola salé à la sortie du four

Pois chiches rôtis coco-curry

Là, j’avoue, c’est mon péché mignon à moi !

Ingrédients :

Pour 4 à 6 personnes

  • 400g de pois chiche cuits
  • 2 cuillères à café de curry
  • 2 cuillères à soupe de noix de coco râpée
  • 2 cuillères à soupe d’huile de coco fondue
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • Une pincée de sel

Étapes :

→  Mélanger tous les ingrédients dans un saladier.

→  Étaler sur une plaque de cuisson.

→  Faire cuire 20-25min à 180°C.

→  A déguster immédiatement ou à conserver 2-3 jours dans une boite hermétique au réfrigérateur.

Pois chiches rôtis
Pois chiches rôtis

Les crackers fait-maison

J’ai réalisé cette recette pour la première fois avec ma grande miss lorsqu’elle avait 2 ans : mettez vos enfants en cuisine ! Autre avantage : cela peut accompagner la soupe mais aussi l’apéro !

Ingrédients :

Pour 2-3 repas :

  • 125g de flocons d’avoine
  • 125g de farine d’épeautre
  • 2 cuillères à soupe de graines de courge grossièrement broyées
  • 75ml d’huile d’olive
  • 1/2 cuillère à café de poudre à lever

Étapes :

→  Mélanger tous les ingrédients secs : flocons, farine, graines, sel, poudre à lever. 

→  Ajouter l’huile d’olive et travailler la pâte avec les mains.

→  Incorporer progressivement un peu d’eau chaude jusqu’à former ou boule de pâte homogène et non collante.

→  Étaler la pâte sur une feuille de papier sulfurisé, sur une épaisseur de 5mm environ.

→  Tracer des bandes horizontales et verticales à l’aide d’un couteau pointu pour former des rectangles. 

→  Transférer sur une plaque de cuisson.

→  Cuire 20min à 180°C.

→  Laisser refroidir.

→  Stocker dans une boite hermétique et manger dans la semaine.

Les étapes pour préparer des crackers maison

Le parmesan végétal courge & amande :

Vous avez prévu de la soupe et le pot de granola est vide ?! Cette version express pare à toutes les situations !

Ingrédients pour un petit pot :

  • 1 poignée d’amandes entières
  • 1 poignée de graines de courge ou de tournesol
  • 1/2 cuillère à café de cumin 
  • 1 pincée de sel

Étapes :

→  Toaster les amandes dans une petite poêle jusqu’à ce que la peau commence à brunir.

→  Faire de même pour les graines de courge.

→  Broyer grossièrement au mixeur avec le cumin et le sel.

→  Laisser refroidir et conserver dans un petit pot hermétique. 

Mélange amande & graines de tournesol

Avec ces trois astuces, le bol de soupe n’est jamais refusé à la maison ! Ce qui m’arrange bien, car s’il y a un plat simple et rapide à préparer le soir pour toute la famille, c’est celui-là. Et vous, quelles sont vos astuces pour faire aimer la soupe à vos enfants ? 

Soupe parsemée de pois chiches rôtis
À table ! Soupe parsemée de pois chiches rôtis
Partager l'article
  • 10
  • 16
  •  
  1. Superbes toutes ces idées d’accompagnement de soupes ! Pour faire aimer la soupe aux petits et…aux grands !!
    Mon fils de 4ans apprécie beaucoup plus la soupe froide (sortie du frigo) que la chaude…une astuce comme une autre pour lui faire manger de la soupe ! Mais je vais essayer le granola salé ou le parmesan vegetal, je crois que cela fera son petit effet !
    Merci !
    PS : ca y est nous avons sauté le pas de faire du lait d’amandes depuis ton article, un délice ! nous faisons des cookies avec l’okara (en fait ca fait des gateaux moelleux du coup, mais on les adore !)
    Marie

    • Merci beaucoup pour ton commentaire ! Je suis contente que le lait d’amande te plaise … j’attends impatiemment le retour de mon robot ménager en réparation pour m’en refaire !

Leave a Reply