Dans les groupes et forums que je suis, la question des yaourts ou crèmes à partir des « laits » végétaux (même si on doit dire boissons ou jus légalement maintenant) revient souvent. Moi-même, je me suis mise à en faire très régulièrement depuis un an maintenant. J’ai donc pu tester pas mal de recettes et constituer mon « best of » et mes recettes de bases, que je vous livre ici. 

Comment faire des crèmes végétales à base de lait végétal ?

Pourquoi faire des crèmes végétales ?

Plusieurs raisons peuvent amener à vouloir faire ses propres crèmes végétales pour sa petite famille :

  • Pour les allergiques ou intolérants au lait de vache,c’est le cas le plus « extrême » où évidemment, il n’y a pas trop le choix ! Sans aller aussi loin, cela peut être simplement de l’inconfort digestif lorsqu’on boit du lait (c’est mon cas !).
  • Pour réduire sa consommation de produits laitiers.Il faut savoir que la recommandation de manger 3 à 4 produits laitiers par jour est maintenant dépassée et peut même être néfaste pour la santé. Le Haut conseil de la santé publique conseille désormais 2 produits laitiers par jour maximum (sans distinction ou précision adulte/enfant). Ils contribuent, au même titre que d’autres aliments, aux apports en calcium (légumes notamment choux, légumineuses surtout le soja, les fruits, les oléagineux, etc.).
  • Pour varier son alimentation.Ceux qui me suivent commencent à connaître ma règle ultime en termes d’alimentation : VARIER !!! Aucun aliment est mauvais en soi, c’est la fréquence et la quantité qui posent problème. Face à ce constat, le mieux est de varier au maximum son alimentation, on s’assure ainsi des apports variés.
  • Parce que c’est bon ! Quand on a envie d’une petite douceur au goûter ou pour terminer un repas léger, une petite crème végétale, ça fait plaisir tout simplement !
  • Parce que c’est moins cher !Si vous êtes convaincu par l’argumentaire précédent, vous vous dites peut-être pourquoi pas en acheter tout simplement ?! C’est vrai que l’offre de ce type de dessert se développe de plus en plus … mais reste aussi très cher, sans parler de la composition pas toujours nickel et des emballages de chaque petit pot individuel !

Pourquoi des crèmes et pas des yaourts ?

Premier point, seul le lait animal (vache, brebis, chèvre) et le lait de soja peuvent se transformer en yaourts, sous l’action de ferments lactiques. Pour les autres « laits » végétaux, il faudra donc ajouter un ou plusieurs ingrédients pour « faire prendre » et transformer le lait en crème : farine, agar-agar, fécule, tapioca … Chacun donne une texture un peu différente et à ses avantages et inconvénients. Comme j’aime varier (vous aurez compris !), j’utilise ces différentes bases selon mes recettes. Si vous recherchez le goût un peu acidulé donné par le ferment, vous pouvez les passer à la yaourtière avec mais uniquement après un « premier traitement » avec un des ingrédients cités ci-dessus. On trouve plusieurs recettes selon ce procédé sur la toile. Personnellement j’évite car je veux des recettes simples et rapides pour mon quotidien ! J’alterne en général la réalisation de ces crèmes avec celle des yaourts maison : une fois l’un, une fois l’autre ! Sauf quand j’ai le plaisir d’avoir des yaourts de brebis et de chèvre directement des producteurs (via mon AMAP) quelques mois dans l’année, c’est un plaisir pour le palais … et ma yaourtière est en vacances ! De plus, je suis aidée dans la réalisation de ces crèmes, car j’ai un robot ménager, le Thermomix, qui chauffe et mélange pour moi : bien pratique pour toutes ces recettes je l’avoue …  Je donne donc dans les recettes suivantes les deux indications, avec et sans.

Crème au lait de coco

Quelle boisson ou « lait » végétal utiliser ?

Ces boissons sont des mélanges de céréales ou d’oléagineux broyés avec de l’eau. Vous pouvez soit les faire maison (ma recette de lait d’amande est ici 😉), soit les acheter dans le commerce. Il s’agit alors de bien lire les étiquettes car sucre, épaississants et arômes sont souvent ajoutés. Vérifiez également la quantité d’oléagineux : on nous vend quelquefois de l’eau très chère ! Comme l’achat dans le commerce reste bien pratique, il faut l’avouer, vous pouvez à ce moment-là diminuer la quantité de sucre de la recette. Du point de vue nutritionnel, les laits d’oléagineux (amande, coco, noisette) sont plus intéressants, avec de bonnes graisses, contrairement aux laits de céréales plus riches en glucides. J’essaye donc d’avoir une utilisation plus occasionnelle de ces derniers, même si mes filles adorent le lait de riz ou riz-châtaigne !

5 bases pour faire ses crèmes végétales fait-maison :

Je vous donne ici mes recettes et les proportions de chaque « base » à retenir. Ainsi, sentez-vous libre de varier les parfums et les associations !

Base n°1 : farine de riz et fécule 

La farine de riz et la fécule permettent d’avoir un dessert sans gluten avec une bonne texture crémeuse, contrairement à l’agar-agar utilisé seul. J’utilise de la fécule de maïs (le plus souvent de la Maizena). Par contre, ce sont des ingrédients à indice glycémique élevé. Ils restent en faible quantité, si on les associe à du lait d’amande, plutôt que du lait de riz.

À retenir : 2 c. à soupe de farine de riz + 2 c. à soupe de fécule de maïs + 50cl de lait végétal

Crème amande et fleur d’oranger

Une petite crème où la gourmandise est amenée par l’association amande-fleur d’oranger, ce qui permet de peu la sucrer.
Temps de préparation5 min
Temps de cuisson15 min
Temps total20 min
Type de plat: Dessert
Portions: 4
Auteur: Cel

Ingrédients

  • 1 demi-litre de lait d’amande
  • 2 c. à soupe de farine de riz
  • 2 c. à soupe de fécule de maïs
  • 5 c. à soupe de sucre complet
  • 1 c. à soupe d’eau de fleur d’oranger

Instructions

  • Mélanger d’abord tous les ingrédients secs dans une casserole : farine, fécule et sucre. 
  • Ajouter petit à petit le lait en mélangeant bien pour éviter les grumeaux.
  • Ajouter la cuillère de fleur d’oranger.
  • Faire chauffer jusqu’à épaississement.
  • Verser la crème dans de petits pots individuels et laisser refroidir.
  • Conserver au frais et manger dans les 3 jours.

Notes

J’ai la chance d’avoir un robot ménager, le Thermomix, qui mélange pour moi ! Dans ce cas, mettre tous les ingrédients, mélanger 10 secondes vitesse 5 puis mettre à cuire 15 minutes, à 100°C, vitesse 2,5.

Base n°2 : compote et agar-agar 

J’ai découvert cette astuce il y a peu, par le blog de Cléa. L’agar-agar seul donne une consistance très gélatineuse, pas très agréable (sauf si on aime la Gelly !). Il s’agit donc de l’associer à un autre ingrédient, ici la compote, qui va amener de la souplesse. Dans ce cas, je double souvent la quantité de compote à préparer : une partie sera mangée telle quelle et l’autre, sous cette forme de crème.

les fruits pour faire de la compote et des crèmes-desserts au lait d'amande

 À retenir : 250g de compote + 250ml de lait végétal + 1 c. à café d’agar-agar

Crème amande & compote

Une petite crème toute douce découverte chez Cléa (aussi bien la compote que son utilisation associée à l’agar-agar), revisitée dans l’association des saveurs, pour terminer le repas sur une petite note douce et sucrée. La compote aux agrumes est merveilleusement bien adoucie par le lait d’amande : miam !
Temps de préparation10 min
Temps de cuisson15 min
Temps total25 min
Type de plat: Dessert
Portions: 4 personnes
Auteur: Cel

Ingrédients

  • 3 pommes
  • 1 pamplemousse
  • 4 dattes
  • 250 ml de lait d’amande
  • 1 c. à soupe de purée d’amande
  • 1 c. à café d’agar-agar

Instructions

Faire la compote

  • Peler la pomme et couper la en dés. 
  • Enlever la chair du pamplemousse à la petite cuillère (comme quand on le mange).
  • Couper les dattes en morceaux
  • Mettre à compoter à feu doux à couvert dans une petite casserole.
  • Mixer finement.

Faire la crème

  • Dans une casserole, verser le lait d’amande et l’agar-agar.
  • Porter à ébullition et laisser frémir 15 secondes (c’est ce qui active l’agar-agar).
  • Dans un mixeur, verser le lait bouillant, la compote et la purée d’amande puis mixer.
  • Répartir dans de petits pots individuels et laisser refroidir. 
  • Mettre au frais au moins 2h avant de les manger. Se conserve 3 jours au frais.

Notes

Si vous réalisez cette crème au Thermomix, vous pouvez d’abord réaliser la compote (15min, 90°C, vitesse 1), la mixer (20sec, vitesse 5), puis la transvaser dans un bol. Faites ensuite chauffer le lait avec l’agar-agar (10min, 90°C, vitesse 2), avant de rajouter la compote et la purée d’amande et mixer (30sec, vitesse 5). 

Base n°3 : farine et agar-agar 

Associer l’agar-agar à de la farine, le plus souvent de petit épeautre, permet d’obtenir une texture crémeuse très agréable, comme je l’ai découvert grâce aux recettes de Marie Chioca que j’ai revisité avec d’autres parfums. Dans ce cas précis, l’utilisation d’une farine blanche permet une texture plus fine, mais j’utilise souvent de la T80 sans que cela nous dérange !

À retenir : 1 litre de lait végétal + 20g de farine + 1c. à café d’agar-agar

Crème végétale toute douce à la noix de coco

Cette petite crème est toute douce et peu sucrée, pour remplacer un yaourt nature avec les céréales du matin par exemple ou pour un dessert peu sucré.
Temps de préparation5 min
Temps de cuisson15 min
Temps total20 min
Type de plat: Dessert
Portions: 6 personnes
Auteur: Cel

Ingrédients

  • 80 cl de lait de coco (lait végétal en brique)
  • 20 cl de crème de coco
  • 1 c. à café d’agar-agar
  • 20 grammes de farine de petit épeautre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 c. à soupe de sucre blond (pour garder la couleur blanche de la noix de coco)
  • 1/2 c. à café de poudre de vanille

Instructions

  • Verser dans une petite casserole tous les ingrédients secs : farine, agar-agar, sucre, vanille.
  • Rajouter petit à petit le lait et la crème en mélangeant au fouet.
  • Faire chauffer jusqu’à ébullition puis faire cuire jusqu’à épaississement tout en mélangeant régulièrement.
  • Verser dans des pots individuels et laisser refroidir.
  • Mettre au frais 2h avant de déguster ou conserver 3 jours au frais.

Notes

Au Thermomix, mettre tous les ingrédients, mélanger 10 secondes vitesse 5 puis faire cuire à 100°C, vitesse 2,5 pendant 15min.

Crème végétale choco-noisette

L’association classique du chocolat et de la noisette pour une petite douceur raisonnable et délicieuse, qui plait beaucoup aux enfants !
Temps de préparation5 min
Temps de cuisson15 min
Temps total20 min
Type de plat: Dessert
Portions: 6
Auteur: Cel

Ingrédients

  • 1 litre de lait de noisette
  • 5 c. à soupe de sucre de canne complet
  • 100 grammes de chocolat noir pâtissier minimum 70% de cacao
  • 20 grammes de farine d’épeautre
  • 1 c. à café d’agar-agar

Instructions

  • Mettre dans une petite casserole le sucre, la farine et l’agar-agar. Mélanger.
  • Verser le lait petit à petit en mélangeant au fouet.
  • Rajouter le chocolat cassé en carrés.
  • Porter à ébullition en mélangeant régulièrement.
  • Laisser cuire quelques minutes à frémissement le temps que le mélange épaississe.
  • Verser dans des pots individuels et laisser refroidir.
  • Mettre au frais pour 2h au moins avant de déguster.
  • Conserver jusqu’à 3 jours au frais.

Base n°4 : tapioca 

Cette recette est le petit plaisir du week-end, tellement crémeuse et gourmande grâce à l’association de la noix de coco et du chocolat. Je l’ai découvert sur le blog de chef Nini ici et je l’ai reprise en adaptant la quantité de sucre et de chocolat (moins de sucre, plus de chocolat !). Le tapioca, utilisé peu couramment, change pourtant du riz au lait et est parfait pour réaliser de petits desserts gourmands pour le week-end ! Vous verriez les moustaches de mes miss après en avoir mangé 😋.

À retenir : 50g de tapioca + 80cl de lait

Crème coco-choco au tapioca

Cette recette est le petit plaisir du week-end, tellement crémeuse et gourmande grâce à l’association de la noix de coco et du chocolat. 
Temps de préparation3 min
Temps de cuisson30 min
Temps total33 min
Type de plat: Dessert
Portions: 6 personnes
Auteur: Cel

Ingrédients

  • 65 grammes de chocolat noir pâtissier minimum 70% de cacao
  • 50 grammes de sucre complet
  • 50 grammes de perles du Japon
  • 40 cl de lait de coco
  • 40 cl de lait de riz
  • noix de coco pour la décoration

Instructions

  • Faire chauffer dans une petite casserole à feu doux le chocolat, le sucre et les laits en remuant régulièrement.
  • Lorsque c’est chaud, ajouter le tapioca.
  • Faire cuire 30 minutes en remuant très régulièrement.
  • La crème est prête lorsque les perles sont translucides (la crème va finir de prendre en refroidissant).
  • Transvaser dans des pots individuels et laisser refroidir.
  • Mettre au moins 1h au frais avant de déguster. Se conserve 3 jours au frigo. 

Notes

Au Thermomix, mettre tous les ingrédients, mélanger 10 secondes vitesse 5 puis faire chauffer 10min à 100°C, puis 30min à 90°C en remuant (vitesse cuillère inversée).
bébé mangeant avec plaisir une crème-dessert végétale fait-maison

Toute la famille mange avec plaisir ces petites crèmes (et mes différents tests !) pour changer du traditionnel yaourt/fruit/compote en dessert ou pour le goûter. Je privilégie les recettes les plus simples pour la semaine, tandis que le weekend, cela peut-être un peu plus riche et sucré ! Et vous, avez-vous déjà testé les crèmes végétales ? Quelle est votre préféré ? 

Partager l'article
  • 4
  • 28
  •  
  1. Merci pour toutes ces recettes et astuces. tes recettes et tes explications vont convaincre même les plus sceptiques ! J’ai gouté le lait de noisette (acheté) pour la première fois ce week-end et on a trouvé cela divin !!!! Par contre à faire soi-même c’est un peu plus fastidieux que le lait d’amandes non car les noisettes il faut les casser, qu’en penses-tu? (à moins d’utiliser de la purée de noisettes…)
    Marie

    • Merci Marie pour ton commentaire. Pour le lait de noisettes, je n’en ai jamais fabriqué moi-même (à tester car c’est top pour les desserts !), mais c’est le même principe que le lait d’amande que j’avais publié sur mon site. Tu peux normalement trouver les noisettes décortiquées (comme les amandes). Tu peux bien sûr le faire avec des noisettes entières si tu en trouves facilement (ou si tu as un noisetier dans ton jardin !), mais effectivement, la séance de décorticage risque d’être longue !!!

Leave a Reply